>
>
Les loot boxes dans le collimateur des politiques, la réponse de l'ESA

Les loot boxes dans le collimateur des politiques, la réponse de l'ESA

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
Image

L'ESA (Entertainment Software Association) est l'entité qui correspond au S.E.L.L. en France. Autrement dit, les représentants des intérêts commerciaux de l'industrie du jeu vidéo aux USA. Après que l'État de Hawaï a proposé de légiférer à propos des loot boxes, ce syndicat s'est fendu d'une réponse. Explications.


A lire aussi : Activision : La moitié des revenus de 2017 sont... des microtransactions


Dans plusieurs pays, la classe politique commence à s'emparer des questions des micro-transactions et des loot boxes, pour les assimiler à des jeux de hasard et d'argent. L'affaire est très sérieuse, car elle risque d'avoir un impact considérable sur les jeux vidéo qui voudraient en faire usage.

Nous vous avions déjà parlé de la Suède qui a pris le problème à bras le corps, c'est également le cas pour certains États des USA. En l'occurrence, celui de Hawaï qui a deux projets de lois dans ses cartons.

Un premier texte pour interdire la vente de jeux qui utiliseraient ce système aux moins de 21 ans, le second pour obliger les éditeurs à révéler les chances d'obtention des différents éléments en fonction des achats. Pour parler clairement, la cote des objets qui pourraient être gagnés.

L'ESA qui ne voit évidement pas cela d'un bon oeil, plaide pour sa cause et demande à ce qu'on leur laisse faire leur cuisine.

En tant qu'industrie, nous prenons nos responsabilités vis à vis des consommateurs très au sérieux et travaillons continuellement à créer de nouveaux outils d'information et de transparence sur l'ensemble des expériences de jeu.

Certains parents et consommateurs pourraient avoir des questions sur le fonctionnement des loot boxes et l'ESA a démontré son implication à fournir des informations aux consommateurs, spécialement les parents, dans leurs décisions d'achat.

Dans ce cas, l'ESA ne devrait pas avoir de soucis majeurs avec les projets de loi de l'état de Hawaï

Qu'en pensez vous ? Faut-il que ces jeux tombent sous le coup de lois pour les réguler et mieux protéger et informer les consommateurs ou faut-il faire confiance aux syndicats ?

[Via]

La rédaction vous recommande

5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)