>
>
ES1 : La chaine 100 % eSport a une nouvelle date de lancement... et cette fois, c'est la bonne !

ES1 : La chaine 100 % eSport a une nouvelle date de lancement... et cette fois, c'est la bonne !

Par Alix Dulac - publié le

Initialement prête à émettre le 1er décembre dernier, ES1, la première chaîne française consacrée à l'eSport fondée par Bertrand Amar et portée par le groupe Webedia, avait finalement connu un petit retard à l'allumage. Mais cette fois, c'est la bonne : ce mercredi, ES1 va pouvoir commencer à diffuser ses nombreux contenus.


À voir aussi : eSport : L'OL muscle son jeu sur FIFA... avec un nouveau joueur et un Ballon d'Or !


Un petit retard administratif qui aura duré un bon mois. Le temps, certainement, de permettre aux différentes équipes de revoir encore et encore leur copie et de peaufiner les différents programmes prévus sur leur antenne.

La chaîne française 100 % eSport, ES1, devait commencer à diffuser ses contenus le 1er décembre dernier, sur la box internet d'Orange, avant de venir gonfler les bouquets TV de Bouygues Telecom et de Free.

Mais le CSA en avait voulu autrement : le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel voulait d'abord s'assurer que cette nouvelle chaîne était bien dans les clous. Autrement dit, qu'ES1, qui allait logiquement consacrer l'exclusivité de son antenne à la discipline esportive, ne servirait pas de publicité déguisée pour les nombreux sponsors soutenant les compétitions, quand ils ne les financent pas tout simplement ou n'apparaissent pas en grand sur les maillots des joueurs. L'eSport n'étant pas considéré comme un... sport par le CSA, ce dernier a donc mis du temps à valider la demande de convention émise par ES1, nécessaire pour permettre à la chaîne d'exister.

 


Ledit problème a donc été réglé puisque c'est le compte Twitter lui-même d'ES1 qui a révélé ce lundi la bonne nouvelle : la chaine 100 % eSport débarquera officiellement ce mercredi 10 janvier. Si la date, finale, a donc changé, ainsi que le trailer de lancement, le modus operandi reste le même : ES1 sera d'abord accessible aux abonnés Orange, avant d'arriver dans un second temps dans les foyers Bouygues et Free. En attendant SFR ?

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)