>
>
Hitman Absolution : nos impressions manette en mains

Hitman Absolution : nos impressions manette en mains

Une preview pleine de promesses
Par Julien Hubert - publié le

Square Enix a eu la bonne idée de nous filer une version preview de Hitman Absolution, ce qui nous a permis de découvrir en intégralité les 5 premières missions du jeu et le mode Contrats... Je dois vous avouer que j'étais particulièrement excité au moment d'insérer le DVD dans la console, et que j'ai passé un très bon moment d'infiltration !

Si nos craintes initiales de voir la formule Hitman gâchée par une espèce de "casualisation" et/ou un trop-plein d'action bourrine avaient déjà été mises à mal suite à notre hands-on sur la mission "King of Chinatown" (Hitman Absolution : nouvelles impressions convaincantes), elles sont désormais totalement dissipées ! Les cinq premières missions du jeu que nous avons pu parcourir dans cette preview furent en effet un pur moment d'infiltration, qui nous a fait retrouver toutes les bonnes sensations du dernier opus en date, Blood Money, et ce malgré les nouveautés majeures que sont le point shooting, le système de couverture et l'instinct.

Difficulté à la carte

Les jeux Hitman ont toujours été difficiles, indéniablement, et il faut admettre qu'Absolution tente ici d'élargir un peu le spectre des joueurs capables de le prendre en main... Ainsi, l'Agent 47 peut vraiment jouer les gros bras au corps-à-corps, de manière plus ou moins automatique et aisée ; il effectue tous ses nouveaux mouvements (désarmer, passer d'une couverture à une autre...) avec une grande efficacité ; il peut utiliser son instinct pour voir les gardes à travers les murs, connaître à l'avance le sens de leur ronde, ou même repérer différents éléments utiles dans le décor ; il peut aussi verrouiller plusieurs cibles et les liquider au ralenti, en un clin d'oeil... Tout cela fonctionne du tonnerre, certes, mais attention : quel que soit votre niveau et votre envie d'en chier des ronds de cuir, le challenge sera largement à la hauteur ! Concrètement, le mode Absolution (l'histoire principale) propose d'entrée 5 modes de difficulté capables de s'adapter à chaque joueur. Les deux premiers, "Facile" et "Moyen", sont honnêtement réservés aux super noobs. Ou à ceux qui veulent bourriner et jouer limite comme dans un TPS... Si, si. Ce n'est pas possible partout hein, mais étant donné que ces deux modes offrent une jauge d'instinct qui se régénère automatiquement, des gardes moins nombreux, moins intelligents et moins rapides, ça facilite grandement les choses. Tout en enlevant ce qui fait le charme de Hitman.

Les deux modes de difficulté suivants en revanche (Difficile et Expert) vous obligeront à user de l'instinct avec parcimonie (on en remplit la jauge qu'en effectuant des actions furtives) et proposeront des ennemis (vraiment) plus nombreux, intelligents et rapides. Ils se méfieront beaucoup plus de vos déguisements notamment (un policier vous démasquera rapidement si vous êtes déguisé en policier et que vous passez trop près de lui). Le dernier mode de difficulté (Puriste) ira même jusqu'à faire disparaitre toute notion d'aide et toute indication graphique à l'écran (à l'exception du réticule de visée) et à faire totalement disparaître l'option d'instinct ! Plus rien. Dans n'importe lequel de ces trois niveaux de difficulté supérieurs, on retrouve totalement l'Agent 47 qu'on connaissait. Il faut être super patient, super prudent, faire attention à tous les détails et observer l'environnement pour trouver un moyen de s'infiltrer silencieusement. Dans cette situation, et malgré la possibilité d'utiliser un peu l'instinct, on retrouve aussi cette progression "à l'ancienne", où l'on essaye des tas de trucs originaux, ou l'on meurt beaucoup aussi, pour recommencer autrement, en essayant de trouver un autre chemin... d'ailleurs les mécaniques ne sont finalement pas révolutionnaires, et parfois même un peu en décalage avec le côté très réaliste de cette infiltration next-gen (on peut par exemple tromper la vigilance d'un garde en faisant semblant de lire un prospectus, ou en mangeant un donut).

Un Glacier pour vos yeux

Côté réalisation, le nouveau moteur d'IO Interactive est ma foi fort satisfaisant. Il affiche de belles textures et des effets de lumière classieux, qui donnent un vrai cachet au jeu. Les niveaux sont en plus très variés et les artistes on vraiment fait un excellent boulot sur les ambiances. Mais techniquement, la nouveauté la plus impressionnante reste la gestion de la foule. Que ce soit à Chinatown ou sur le quai de métro après la fuite de la bibliothèque (missions 2 et 3), le moteur est capable d'afficher des centaines (des milliers ?) de personnages en même temps, avec certes des doublons plus ou moins repérables, mais quand même ! Ca devient même une espèce d'élément de gameplay, car 47 peut utiliser la foule pour se faire oublier de ses poursuivants (on se cache dans un groupe un peu comme dans Assassin's Creed).

Et cette histoire de Contrats ?

Eh oui, c'est l'autre nouveauté qu'on a pu découvrir plus avant avec cette preview. Pour ceux qui auraient loupé le coche, il s'agit en quelque sorte d'un mode en ligne (mais pas multijoueur) permettant de créer ses propres missions dans les différents niveaux du jeu, pour ensuite les partager avec les amis et la communauté, qui pourront relever votre défi et tenter de faire un high-score dessus. Ce véritable jeu dans le jeu et en plus très simple à utiliser, puisqu'il ne s'embarrasse pas d'un quelconque éditeur de mission. Non, il suffit simplement de "jouer pour créer". En clair, on lance le truc n'importe où, dans n'importe quel niveau, on définit une, deux ou trois cibles parmi tous les NPC de la map, et la façon dont vous allez tuer les dites cibles (dans quel ordre ? avec quel costume ? avec quel type d'arme ?) définira les restrictions de votre contrat (tuer telle cible avec tel costume et telle arme). Le truc vraiment fun, c'est que si vous choisissez bien vos règles et vos cibles, ces contrats peuvent devenir de vrais casse-têtes ! Une façon intelligente et fun de prolonger la durée de vie du jeu.

En bref, on a cette fois pu beaucoup mieux jauger Hitman Absolution. Les nouveautés visant à élargir un peu le public (jauge d'instinct, point shooting, corps-à-corps, etc.) font le boulot dans les deux premiers niveaux de difficulté, rendant le jeu plus facile et l'expérience clairement moins bonne, mais ils s'ajoutent à merveille au gameplay qu'on affectionnait tant - et qu'on retrouve avec tellement de plaisir - dans les trois niveaux de difficulté suivants. Quant au mode Contrats, c'est une excellente idée, un ajout vraiment intéressant qui allongera clairement la durée de vie... une durée de vie qu'on espère longue d'ailleurs, mais on en sait pas plus pour le moment ! Tout ce que je peux vous dire, c'est que les 5 missions jouables dans cette preview (comptez de 10mn à 2 heures pour boucler chacune d'entre elles selon votre talent et le niveau de difficulté, sérieux) faisaient partie de "l'Acte 1".

Galerie photo Hitman Absolution - 7 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
16 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (16)