>
>
Transformers : Dark of the Moon, nos impressions transformidables

Transformers : Dark of the Moon, nos impressions transformidables

Les robots ne sont pas ménagés... (sic)
Par Julien Inverno - publié le

C'est à Paris, dans un hôtel de luxe, qu'Activision nous a présenté récemment les pimpantes mécaniques de son nouveau titre Transformers : Dark of the Moon. Prévu pour accompagner la sortie du blockbuster de Michael Bay en juillet prochain, Dark of the Moon est un prologue au long-métrage à venir et est chapeauté, tout comme le dernier jeu Transformers, par les californiens de High Moon Studios.

C'est avec la plume d'un joueur plutôt conquis mais conscient de certaines lacunes, que l'ami Mimic écrivait il y a de cela quelques mois, son test de Transformers : La Guerre pour Cybertron. En effet, malgré quelques accrocs, les équipes de High Moon Studios avaient globalement relevé avec brio, le défi de redonner un sacré coup de polish à la licence Transformers, mixant autant les influences de design de la gamme de robots-jouets de Hasbro que celles des films de l'inénarrable Michael Bay. Aujourd'hui, les californiens semblent inscrire leur nouveau titre robotique dans la même lignée de qualité que leur jeu précédent.

Show room robotique

Durant cette présentation, c'est en fait un véritable défilé de Transformers qui nous a été proposé ! A travers des décors divers et variés (la jungle, le désert, une ville en guerre et même, dans les airs !), les différentes capacités aussi bien des Decepticons que des Autobots ont été mises en avant. Commençons donc en évoquant celles du célèbre Bumblebee. C'est dans une ville au milieu du désert que la Camaro sur pattes dézinguait du Decepticon (l'intrigue se déroule en effet trois ans après le dernier film et à l'évidence, les Decepticons sont plus que jamais de la partie, bien qu'on pensait en avoir fini avec eux...). Le sympathique robot jaune pouvait comme ce sera visiblement le cas pour tous tous les robots dans le jeu, utiliser des armes aussi bien sous sa forme de robot, que sous sa forme de véhicule. Les déplacements du robot transformé en voiture ne répondent d'ailleurs pas aux règles de la physique conventionnelle, le Transformer en mode quatre roues pouvant se déplacer de manière rapide latéralement. Une façon de rendre le gameplay plus dynamique sans doute, la fusillade présentée étant bien nerveuse. De plus, la présence d'un mode multijoueurs et en ligne, même si rien n'a été dévoilé officiellement pour le moment à ce sujet, semble plus qu'évidente, notre robot engrangeant des points dès lors qu'un ennemi était abattu...

Robots multifonctions

Soundwave, le Decepticon (dont j'ai découvert qu'il pouvait se transformer... en lecteur cassette !) était également de la partie. Cependant, ce n'est pas vraiment ces ondes de son létales qui ont été mises en valeur mais plutôt son familier, l'aigle de métal, Laserbeak. En effet, il nous a été montré qu'il était possible de manipuler le piaf robotique, en vol, pour aller faire le ménage chez les Autobots. Rigolo. Mais dans les airs, un robot s'avère bien plus redoutable, en la personne du menaçant Starscream, qui se transforme en avion de chasse ! Du coup, on a eu le droit à une véritable séance de dog fights, assez spectaculaire et avec un ciel en haute altitude plutôt réussi graphiquement. Une fois au dessus d'un gros avion ennemi, il lui était possible de reprendre sa forme de robot, afin de se laisser tomber et de se balader sur la carlingue de l'engin et ainsi le détruire de ses mains métalliques ! Une belle scène d'action en somme qui se distinguait du gameplay TPS qui nous avait été présenté avec Bumblebee. Car l'ambition de Dark of the Moon semble être de proposer des situations assez variées selon le robot que l'on incarne. Par exemple, avec l'Autobot Mirage, il était question "d'infiltration" (entre guillemets, car oui, ça reste tout de même un robot de quatre mètres de haut...), où grâce aux lames dont l'extraterrestre (eh oui) est équipé dans ses avant-bras, on prend à revers les Decepticons, afin de les fataliser avec discrétion.

High Moon Studios semble toujours faire honneur à la licence Transformers. Loin d'être une simple adaptation bête et méchante (on en connaît), le studio américain semble instiller dans son nouveau titre assez de nouveautés, de phases de jeu variées et spectaculaires, pour potentiellement séduire les fans des Transformers mais aussi les autres. On attendra juillet, avant de se faire une idée, car jouer à un jeu c'est quand même mieux pour s'en faire une opinion (on en connaît aussi qui... bref) mais Transformers : Dark of the Moon semble bien calibré pour répondre aux attentes des amateurs d'aventures robotiques.

Galerie photo Transformers 3 : La Face Cachée de la Lune - 12 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)