>
>
Richard Garriott explique pourquoi il se lance sur Facebook

Richard Garriott explique pourquoi il se lance sur Facebook

Les réseaux sociaux, créneau du jeu vidéo de demain ?
Par Faskil - publié le
Image

Dans une très longue interview accordée à nos confrères de Gamasutra, Richard Garriott revient en détails sur les raisons qui l'ont poussé à se lancer dans le casual gaming, avec sa nouvelle société Portalarium, dont Angel vous parlait déjà ici.

Pour l'ami Lord British, c'est simple : s'il y a un endroit où il y a du blé à se faire, c'est bien dans les jeux à destination des réseaux sociaux.

La cible en réalité c'est ce que j'appellerais en gros le "marché en croissance explosive" - le nouveau marché de joueurs - que j'appellerais le marché des joueurs casual et des réseaux sociaux. [...] La quantité d'argent qui circule de ce côté-ci de la barrière dépasse déjà largement n'importe quel jeu que quiconque développe [dans le circuit traditionnel].

Garriott pourfend par ailleurs les critiques qui déclarent que les jeux pour Facebook ou compagnie sont moches et inintéressants, expliquant que le marché est encore en pleine évolution.

[Le marché du casual et des réseaux sociaux] est un de ces poids lourds en approche que vous devez apprendre à comprendre, pour participer à son évolution, sans quoi vous serez laissé en plan.

Alors, visionnaire ou pas, l'ami Garriott ? Pour vous faire une idée plus précise, je vous invite à lire l'intégralité de l'entretien (en anglais).

La rédaction vous recommande

7 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (7)