Domination burnée

Mes dérapages sur Burnout Dominator
Par Angel Davila - publié le

C'est dans le cadre très rock'n'roll-bourgeois du Hard Rock Café, sur les Grands Boulevards Parigos, qu' Electronic Arts nous a convié à la présentation de Burnout : Dominator sur PS2 et PSP. Un petit speech de Nick Shannon, le producteur venu d'Angleterre pour l'occasion, et quelques bornes faisant tourner la Preview m'ont suffit pour avoir un petit avis sur la bestiole, qui sortira sur les deux consoles le 23 mars prochain.

Avec Burnout : Dominator, on revient aux sources de la licence. En effet, après Burnout 3 : Takedown, qui mettait l'accent sur les accidents, ce nouveau volet se concentre à nouveau sur la vitesse pure et la conduite sous acide. Le turbo reprend ses droits et redevient la pièce essentielle du gameplay. Ainsi, après avoir rempli une première jauge en conduisant de manière spectaculaire - ou dangereuse selon le point de vue (à contre-sens, en frôlant les autres voitures, etc.), une deuxième (de couleur bleue) s'allume : le Super Burnout. Grâce à lui, il est possible d'enchaîner les turbos tels des combos, mais pour les maintenir, il faut avaler les kilomètres à toute berzingue sans commettre d'erreur. Et plus on les accumule, plus on marque de point, étant donné qu'ils ont un effet multiplicateur à la manière d'un Tony Hawk.

Sur PSP, on peut dire que c'est carrément joli...

What else ?

Au chapitre des nouveautés, on a droit à un nouveau mode de jeu, le "Maniac" (ou "Déjanté" en VF), où l'on doit remplir un objectif dans le temps imparti. Par exemple parcourir une certaine distance en drift, faire tant de Takedowns en tant de seconde, frôler le plus de voitures possible, et ainsi de suite. Le tout avec un choix de 36 voitures différentes, réparties en sept catégories et qui pourront rouler dans 8 environnements (le Japon, l'Allemagne, la bonne campagne des familles... bref, que de l'accueillant). A noter que la BO est très éclectique mais reste de bon goût. Graphiquement, si la version PS2 ne surprend pas (Mamie a déjà atteint ses limites depuis belle lurette), sur PSP, Dominator fait mieux que le précédent volet en tout point, avec en sus deux circuits supplémentaires par rapport à sa cousine, qui seront proposés à l'oeil sur le net en téléchargement. Bref, en attendant le Burnout 5 sur X360 et PS3 déjà annoncé, voilà a priori de quoi patienter sereinement... Mais on verra ça dans le détail lors du Test.

Galerie photo Burnout : Dominator - 6 images (cliquez pour zoomer)

Sur PSP, on peut dire que c'est carrément joli... Attention à ne pas trop faire l'idiot, il y a une gestion des dégâts quand même. La modélisation des voitures est très bonne pour de la PS2. Pour donner un coup de pogne à Criterion, on a prété nos voitures de fonction afin qu'ils les modélisent. Et hop, un bon takedown des familles ! Tiens, ça me fait penser que le mode Crash a disparu.

Top ventes

Console Nintendo Classic Mini Super Nint…
Neuf : 0,00 €
Occasion : 146,09 €
FIFA 18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Super Mario Odyssey Nintendo Switch
Nintendo Switch
Neuf : 44,99 €
Console Nintendo Switch noire avec manet…
Neuf : 329,89 €
Console Nintendo Switch avec une paire d…
Neuf : 329,89 €
NBA 2K18 PS4
PlayStation 4
Neuf : 47,00 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 398,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Edition Supe…
Neuf : 199,99 €
FIFA 18 Xbox One
Xbox One
Neuf : 59,99 €
Console Nintendo New 2DS XL Edition Poke…
Neuf : 159,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,00 €
Console Microsoft Xbox One X Project Sco…
Neuf : 499,00 €
Manette Nintendo Switch Pro Edition Xeno…
Neuf : 79,99 €
6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)