Borderlands : The Handsome Collection sur PS4, le test de JOGA

Publiez votre test
Signaler
JOGA
9
JOGA PS4

2 excellents jeux avec leurs DLC

 Borderlands 2 est un FPS / RPG dans une ambiance post apocalyptique à la Mad Max hyper bien retranscrite et puisant aussi dans l'originalité avec des personnages complètement déjantés, hilarants, profonds, travaillés et attachants. 

Son système de loot d'objets à la Diablo avec des milliards de combinaisons et rendant votre avatar différent parmi les 6 existants en le faisant évoluer comme vous le souhaitez en augmentant les nombreuses compétences proposées.

Concernant les possibilités de jeu, là je dis « chapeau bas » avec un mode solo et surtout multijoueur jusqu'à 4 par Internet ou en local. Mais là où ils font très fort c'est la possibilité de mélanger le local et Internet. Ainsi libre à vous de jouer avec un ou des ami(s) assis à côté de vous et avec un ou des copain(s) par Internet en même temps !!!

Avec une durée de vie colossale... peut-être même un peu trop selon moi, vous n'êtes pas prêt d'en faire le tour ! 

Comptez en effet une bonne quarantaine d'heure (le double pour le PLATINER) et tout autant si vous avez les 4 DLC.

A ce propos ceux-ci apportent une vraie plus value.

Le premier « Le Capitaine Scarlett et son Butin de Pirate » : vous transportera dans un univers de pirates des sables très bien pensé.

Le second « Le Carnage Sanglant de M. Torgue » : appuiera encore plus le côté Mad Max avec des courses de véhicules et des arènes de survie.

Avec le troisième « La Chasse au gros gibier de Sir Hammerlock » vous serez en pleine zone marécageuse pour chasser différents monstres. Il est le plus court et le moins intéressant des 4, même si il reste tout à fait correct.

Et enfin le dernier « Tiny Tina et la Forteresse du Dragon » est fantastique. Basé sur un jeu de rôle médiéval vous devrez... sauver une princesse. D'accord c'est pas original, mais justement c'est pour mieux parodier cet Univers et les clins d’½ils au Seigneur des Anneaux et autres n'en manqueront pas ! Trop drôle !!! 

 

Sans connexion Internet permanente obligatoire, sauvegardes manuelles et automatiques, que demander de plus ?

Et bien des graphismes en "Cell Shadding" qui sont du plus bel effet et bourré de détails. Par exemple on peut voir la partie du décor devant notre arme si elle est équipée de part sa lunette avec les reflets et un effet loupe.

Bien que n'étant pas en monde ouvert les cartes sont extrêmement vastes et nombreuses. 

Une histoire est cohérente mais barrée (attention fous rire garantie) , bien ficelé et vraiment très longue.

N'oublions pas les tonnes de missions secondaires, aussi riches et variées que la trame principale vous occupera un certain temps.

Le bestiaire est conséquent avec des tonnes d'ennemis différents qui en plus changeront de nom et de spécificité selon le niveau de difficulté. Ainsi un simple ennemi en normal pourra devenir un cuirassé en NG++ (appelé Chasseur Ultime 2) beaucoup plus fort, rapide et résistant.

Vous aurez donc compris que le « Replay Value » sera un des aspect principal du titre.

Tout comme un Diablo-like, vous pourrez toujours évoluer votre et améliorer votre équipement afin d'avoir un personnage surpuissant capable d'affronter les pires situations.

Toutes ces qualités rendent ce jeu vraiment exceptionnel.

 

Mais comme rien n'est parfait, on notera des musiques assez moyennes exceptés celles du DLC Tiny Tina et un gameplay avec les véhicules très discutable. 

Il faut en effet incliner le stick analogique vers la direction souhaitée pour avancer. Un peu perturbant surtout que leurs physiques rendent leurs comportement imprécis sur des terrains accidentés.

Toujours au niveau de la maniabilité, mais beaucoup plus gênant, une touche multifonction servant à recharger notre arme, ramasser un objet à terre et réanimer un coéquipier.

Combien de fois je n'ai pas pu sauver mon partenaire à terre car au lieu de le soigner pour qu'il se relève, je me suis mis à recharger qui est la fonction prioritaire de cette touche.

Idem si vous souhaitez ramasser quelque chose et prendre « les jambes à votre cou » ne sera possible que si votre chargeur est plein. C'est vraiment dommage d'avoir adopté ce système, mais il devait manquer des touches car toutes celles de la manettes y compris L3 et R3 sont utilisées.

 

Borderlands 2 est le meilleur FPS / RPG auquel il m'est été donné de jouer.

 

Borderlands The Pre-Sequel est l'épisode précédent le 2 mais qui est sorti après. Vous suivez ? Non ? Bon et bien c'est un peu comme Star Wars avec les épisodes 4,5 et 6 qui ont été tournés avant les 1,2 et 3.

 

Pour ceux ayant raté les précédents opus, il s'agit toujours d'un RPG / FPS mais cette fois-ci l'aventure se déroulera sur la lune, station spatiale, espace... changeant radicalement avec son ancêtre mais gardant son esprit déjanté à la « Mad Max » et qui sera mélangé cette fois-ci avec du « Total Recall »

En effet il faudra jouer avec l'apesanteur et le fait d'être ou non dans le vide.

Je m'explique :

Déjà vos saut seront gigantesques et vous pourrez flotter dans les airs un court instant.

De plus vous avez des zones sous oxygène où vous pouvez respirer à l'infini et vos effets élémentaux pourront de ce fait fonctionner. C'est logique. Vos dégâts de feux par exemple ne pourront enflammer votre victime que si il y a de l'oxygène, tout comme dans la vraie vie, puisque nous pouvons bien éteindre un feu en le privant justement de cet oxygène. Un peu moins logique mais marchant sur le même principe pour les autres éléments que sont l'électricité, la glace et la corrosion.

Dans le vide par contre vous ne pourrez compter que sur vos réserves d'O² via votre « Kit d'Oxygène » pour ne pas étouffer, vous devrez alors le recharger soit dans une zone où vous pouvez respirer soit via des bouches naturelle recrachant de l'air ou bien des commutateurs qui sont des genres de parasols mécanique que vous pouvez allumer ou éteindre produisant un dôme d'air.

L'intérêt de pouvoir « switcher » ces derniers et bien sûr de ne pas être victime des armes élémentales de vos adversaires, mais de plus vos bonus via vos « Kit d'Oxygène » pourrons varier selon que vous soyez ou non dans le vide. Par exemple un bonus de +20% en dégâts avec un fusil à pompe quand il y a de l'air remplacé par un bonus de +15% en chargeur pour les lasers dans le vide. A vous donc d'intervertir pour tourner la situztion à votre avantage.

C'est une nouveauté offrant une nouvelle stratégie de « build » dans le jeu.

En plus vous aurez un nouveau mouvement qu'est le pilonnage. Après avoir sauté, vous pourrez descendre brusquement fracassant ce qui se trouve en dessous de vous.

 

Concernant l'histoire, celle-ci est tout aussi bien faite que dans Borderlands 2, toujours avec des personnages travaillés qui sont attachants et loufoques à souhait.

Cette « Pre Sequel » explique beaucoup de choses pour la suite lui donnant encore plus de profondeur. Sans vous « spoiler » Jack n'est alors qu'un employé d'hyperion qui se retrouve dans une sale situation sur une station spatiale prise d'assaut par la légion oubliée. Sa capitaine, Zarpédon s'en sert pour bombarder la lune (appelée Elpis) .

Jack fait alors appel à un « Chasseur de l'Arche » (un mercenaire) afin de le sauver lui et Elpis.

Vous incarnez donc au choix un Tueur à Gage qui n'est d'autre que Wilhelm (un boss du 2), une Justicière nommée Nisha , connue aussi comme boss dans le second volet, un Fragtrap qui est le fameux Claptrap vous guidant durant tout Borderlands 2 et en faisant son histoire vous verrez plus précisément pourquoi il déteste Le Beau Jack et enfin la Gladiatrice Athéna qui narre cette histoire. La diversité des compétences et la différence entre chaque protagoniste est toujours de la partie et ça fait plaisir à voir.

Pour l 'anecdote Claptrap est bien foireux avec sa capacité spéciale qui est totalement aléatoire même si vous pouvez bien sûr décider lesquels il pourra ou non avoir.

A ceux-ci viennent se rajouter 2 autres personnages des DLC que sont La Baronne Aurélia  et Le Double... de Jack ! 

 

Sinon toutes les qualités et les défauts de Borderlands 2 y sont... donc pas de changements, ce qui est dommage pour une suite. Il est de ce fait toujours aussi beau avec ses graphismes en cell shadding du plus bel effet, la possibilité de jouer en multi jusqu'à 4 en local, internet et même en mixant les 2, une histoire cohérente, des tonnes de missions annexes, un loot quasi infini et un replay value qui vaut le coup. Et côté négatif il y a encore une maniabilité des véhicules qui est toute pourrie, des musiques banales et une durée de vie beaucoup trop longue surtout si vous voulez tout faire (un défaut qui n'engage que moi, oui car pour moi toutes les bonnes choses ont une fin et là... elle est loin la fin).

 

Quand aux DLC au nombre de deux ne se valent pas.

Le premier intitulé « L'assaut de l'Holodôme » qui n'est en fait qu'une succession de combat en arène. Il ne présente aucun intérêt.

Le second « Voyage claptastique » par contre est plus intéressant. Vous vous retrouvez à l’intérieur de la conscience de Claptrap et évoluez dans un monde complètement psychédélique avec des PNJ et un environnement déjantés. Lui est par contre très sympathique.

 

Ce jeu est vraiment excellent bien que je lui préfère Borderlands 2 car même si les côtés apesanteur avec ses sauts « en suspension » et de devoir respirer sont tout à fait logiques, personnellement ça m'a bien gonflé.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Borderlands : The Handsome Collection

tous les tests