Grand Theft Auto Online sur PlayStation 3, le test de cf4

Publiez votre test
Signaler
cf4
9
cf4 PS3

GTA Online : un jeu fait autour de vous

Comment tester GTA Online ? On peut pas... mais essayons quand même !

Tout d'abord, je ne joue pas aux versions multijoueur des jeux même l'excellent Last of Us, dont j'ai adoré le solo. Ensuite, je n'ai jamais joué aux MMORPG. C'est donc les yeux tout neuf que j'ai lancé GTA...

Je me suis fait un avatar, une femme assez grande et athlétique, brune et un peu habillé n'mporte comment... autant chercher un avatar qui ne soit pas une tentative désespéré de se représenter. Suis pas aussi narcissique que cela ;-)

Ensuite, zou, connectons-nous.

Autant le dire tout de suite, les premières ballades dans Los Santos, que je connais assez bien pour être à 60% du solo, ne sont pas une sinécure. Des hordes de mecs, énervés comme s'ils avaient pris de la coke vous assaillent à coup de pistolets mitrailleurs au lieu de vous faire la bise sur la joue. On meurt en quelques rafales et on ré-apparaît plus loin quelques instants après. C'est traumatisant au possible, surtout pour une faible femme qui ne souhaite que paix et amour ;-)

Puis, on va chez Ammu-nation et on s'équipe de quelques sulfateuses et d'un gilet pare-balle, histoire de pouvoir bouger avant de se faire déssouder.

Et là, les choses commencent à changer. On laisse venir les assaillants, tranquillement assis dans une BMW décapotable noire, on va jusqu'à les narguer... de loin. Puis certains s'essayent et on enclenche la marche arrière fissa, on fuit.... Ils me suivent, ou pas. Je les percute un peu, je ruse afin de les déssouder à mon tour... et certaines scènes de rodéo dans les rues de Los Santos ont été épiques, et m'ont donné bien du plaisir et du stress.

Un soir, je vois une voiture arrêtée devant Ammu-nation, magasin très courue de la ville et je vois en débouler un type affolé. Il s'arrête, voit la voiture décapotable dans laquelle il y a une belle brune et se jette à la place du passager. Je démarre en trombe car le loustic a 3 étoiles de police au fesses. Durant les 15 prochaines minutes, ce ne sera que tole froissée et fusillades terribles, pour finalement succomber sur une bavure policière ;-)

Puis, nous nous retrouvons rapidement et nous retournons braquer quelques station-services, tels des Bonnie and Clyde californiens moyens. On enchaîne ensemble les braquages, partageant le butin et se congratulant par SMS - oui, on peut s'envoyer des messages de joueur à joueur.

Plus tard, alors que je l'accompagne dans une ballade sur les quais, on tombe sur des malades qui nous attaquent... on doit se séparer et les flics arrivés en masse ne rigolent pas non plus. En me réfugiant derrière un container, je vois un hélico de la police... c'est un joueur au pilotage. Il se pose à côté de moi, je me jette dedans et le décolage rapide nous permet de semer les forces de l'ordre. Ce bon samaritain, que je ne reverrai jamais, me dépose au bord de l'autoroute. Je passe un coup de fil, un taxi passe me prendre. En chemin, je m'achète un appartement assez miteux par Internet, pas loin de la côte, et je demande au taxi de m'y déposer.

Un fois à l'abri des psychopathes, j'envoie à mon compagnon de fusillades un SMS l'invitant à me rejoindre. Après quelques minutes, il sonne à ma porte et monte dans mon appartement dégueu et déglingué. On regarde la TV, je vais me changer pour quelque tenue plus simple et on boie de la bière. Il essaye de se vautrer sur mon lit, mais Rockstar n'a pas prévu les ébats amoureux dans les options... Oui, il ne doit pas savoir que je suis un homme... mais bon, on est son avatar.

Je lui propose d'aller faire un tour en hélico. On va donc ensemble à l'aéroport, on vole un hélico et il me fait visiter la campagne de Los Santos. On en profite pour aller titiller un fugitif que l'on aperçoit dans les sentiers montagneux. Le pauvre n'a pas dû comprendre pourquoi des gars l'ont envoyé ad patres depuis le ciel... Plus tard, mon pilote nous pose près d'une piste et d'un hangar sous lequel repose un petit avion, genre Cessna.

Cette fois-ci, c'est moi qui pilote, mais ce naze se prend dans la tronche les pales de l'hélice moteur et meurt sous mes yeux. Un SMS comportant un simple LOL plus tard, je décolle de la piste avec élégance et vole le long de la côté, passe sous un pont, histoire de l'impressionner et atterrit en douceur sur la plage... tuant quelques baigneurs au passage. Puis je lui laisse le manche, et en sortant, je me prends les pales du moteur dans la gueule et meurt comme une merde... LOOOOL.

Il décole de la plage, tuant quelques baigneurs au passage - bis répétita - et va survoler la ville. En tentant de passer entre les piles du pont, on explose l'avion pris dans les cables et on meurt tous les deux....

Puis, quelques ballades, fusillades et braquages plus tard, on se salue et se sépare. Ces trois heures passées ensemble à faire les cons, à s'aider face à l'adversité, à déssouder des relous et à piloter des voitures qu'on aura jamais entre les mains dans notre vraie vie nous aura permis d'approcher ce que GTA Online peut vous apporter de fun et de délassement.

Ce jeu n'est pas un jeu, mais le bac à sable ultime dans lequel on peut avoir une vie que l'on ne pourrait pas avoir en vrai. Le vrai Second Life, quoi...

A suivre sur mon blog, Chroniques de GTA Online...

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de Grand Theft Auto Online

tous les tests