Football Manager 2013 sur PC, le test de RomJay

Publiez votre test
Signaler
RomJay
10
RomJay PC

Football Manager 2013 - Ballon d'Or a 20 ans

 

Football Manager 2013 est un jeu vidéo de gestion sportive de football développé par les studios londoniens de Sports Interactive et édité par Sega. Cette simulation est sortie le 2 novembre 2012 sur PC et Mac.

Toutefois, et c'était une nouveauté cette saison, le jeu fut disponible en accès anticipé (deux semaines avant sa sortie) pour ceux qui avaient précommandé le jeu chez certains détaillants. Une bêta fermée en quelque sorte, qui a permis de corriger un certain nombre de bugs et de fignoler le comportement de l'Intelligence Artificielle des joueurs en match (ce que les développeurs appellent "le moteur de match."). Les sauvegardes des parties débutées sous la béta étant compatibles avec la version finale du jeu.

Une version démo est disponible via la plateforme Steam depuis le 26 octobre et vous permet de jouer pendant une demi-saison, puis éventuellement de poursuivre la partie avec l'achat du jeu définitif.

La série des Football Manager (anciennement Championship Manager jusqu'en 2004) fête cette saison son 20e anniversaire. Cet âge canonique en fait une des licences les plus vieilles de l'histoire du jeu vidéo.

L'expérience vidéoludique est centrée sur le métier de manager (à l'anglaise) d'un club de football (ou d'une sélection nationale). Vous devez donc à la fois gérer votre effectif et votre staff, établir un système de jeu efficace, veiller à la progression de vos joueurs, porter une attention particulière à vos finances, vous entretenir régulièrement avec les médias, sans oublier d'atteindre les objectifs déterminés par vos dirigeants.
Pour vous aider, vous disposez d'un staff technique, entièrement dévoué à votre noble cause, qui vous conseillera lors de vos prises de décisions les plus difficiles.

Ce jeu au contenu colossal, qui se veut toujours plus réaliste, s'est constamment et considérablement enrichit année après année.

Une des principales nouveautés de l'opus 2013 est l'apparition de deux nouveaux modes de jeu et la refonte quasi-complète du mode en ligne.

Aux côtés du mode complet (le Mode Carrière), se trouvent dorénavant un Mode Classique et un Mode Challenge.

- Le Mode Classique est une version très allégée du mode carrière, qui doit permettre en théorie de finir une saison en moins de 10 heures (soit 4 à 5 fois plus vite qu'une saison en mode complet, voire plus si vous visualisez les matchs en version complète [30 min par match en vitesse max]).

C'est un Football Manager "pour-ceux-qui-n'ont-pas-ou-plus-trop-le-temps-d'y-jouer". La plupart des facettes les plus complexes de votre job sont déléguées à votre staff technique ou au tout nouveau Directeur Sportif. Les matches sont joués de manière instantanée.
Votre partie peut même être simplifiée à l'extrême en supprimant carrément certaines contraintes règlementaires (ex : supprimer le mercato afin de pouvoir recruter toute l'année, impossibilité de se faire virer du club, mécène qui vient gonfler vos finances ...). Ces options sont payantes (autour de 1€ chacune, jusqu'à 7 € pour certaines !) ou peuvent être débloquées gratuitement après plusieurs saisons. Oui, vous avez bien lu, Football Manager se met aux micros-transactions. Peut-être le seul véritable bémol de ce mode "FM light" : payer pour rendre sa partie plus facile (mais moins réaliste) alors que le mode proposé allège déjà le travail de manager. Vous allez me rétorquer que cela ne reste que des options ...

- Le Mode Challenge vous propose une série de défis à réaliser avec le club de votre choix sur une période allant du court au moyen terme : finir la saison invaincu, remporter des trophées avec une bande jeunes prometteurs, remplir ses objectifs malgré une cascade de blessures, se maintenir dans sa ligue. Ce mode existait déjà sur la version Handheld (iPhone et Android) de FM 2012. Devant son succès, les studios londoniens ont décidé de l'inclure dans leur nouvelle mouture.
Quatre défis sont disponibles au moment de la sortie du jeu. Selon toute vraisemblance, des DLC permettront d'en disposer de nouveaux en cours d'année.

- Le mode en ligne, quant à lui, a été complètement  refondu. Dénommé dorénavant "Face à Face", il est intimement lié à la fameuse plateforme Steam. Vous pouvez maintenant trouver des adversaires dans le monde entier. Des tournois ou championnats de 2 à 32 joueurs peuvent être créées, donnant à ce nouvel opus un aspect compétitif.


Du côté du mode Carrière, dont la richesse et le réalisme (500 000 joueurs et staffs réels, répartis dans plus de 51 nations sur tous les continents) sont les atouts-maîtres du jeu, la principale nouveauté vient de la refonte de l'entrainement collectif.
Ce dernier est maintenant présenté sous la forme d'un simple calendrier et apparait comme assez intuitif, ce qui n'a pas toujours été le fort de ce jeu. A partir de ce simple écran , vous allez pouvoir à la fois gérer l'entrainement général hebdomadaire de votre effectif, ainsi que la préparation stratégique d'avant-match, et ce jusqu'à plusieurs semaines à l'avance. Une amélioration demandée par les fans depuis longtemps et qui les ravira sûrement. Néophytes comme utilisateurs confirmés apprécieront son confort d'utilisation.

Des retouches ont été effectuées dans divers domaines du jeu comme chaque année : l'interface utilisateur se veut par exemple plus ergonomique. Il est vrai que la foule d'informations disponibles entraîne la multiplication des menus et des écrans. Sur ce point là, on notera les efforts de S.I. depuis quelques versions pour que son jeu soit toujours plus "user friendly" (comme la faculté des menus à s'adapter à la résolution : plus votre écran est grand, plus vous aurez d'infos sur une même page). Le pari semble réussi, même si le débutant sera forcément un peu perdu lors de sa première approche du jeu. Les didacticiels lui seront indispensables.

Comme chaque année, le rendu des matches en 3D et l'intelligence artificielle gérant le comportement des équipes sur le terrain reçoit une attention particulière de la part des développeurs. Si graphiquement, cela n'a jamais cassé des briques (le jeu fonctionnera sans problème sur des modèles d'entrée de gamme), on constatera des joueurs moins rigides, plus animés.
Le moteur de match a été bichonné et les actions semblent toujours plus se rapprocher de la réalité, même si tout n'est pas parfait. Les joueurs ont parfois des comportements pour le moins obscurs, mais rien qui ne vous empêchera de regarder le match en 3D sous différents angles de caméras et d'apprécier une belle balle en profondeur de votre meneur de jeu reprise sans contrôle par votre buteur pour finir dans la lucarne opposée.
Votre assistant vous donne toujours plus d'informations sur le déroulement du match et la performance de votre équipe. Des conseils le plus souvent pertinents, croyez-moi.

On notera aussi toujours plus d'interactions avec les médias, mais aussi avec votre staff et les dirigeants.
Toutefois, les conférences de presse sont toujours aussi ennuyeuses (ce qui est le cas en vrai ...). On laissera volontiers son siège derrière les micros à son Adjoint.
De même, la possibilité de participer à l'intense logorrhée médiatique du dernier jour du mercato se trouve être totalement dispensable.
L'accueil que vous réserve votre Président le jour de votre arrivée au club s'avère cependant plutôt réussi et vous immerge d'entrée dans votre nouvel environnement.
Les nouvelles attributions données au staff technique et l'ajout du Directeur Sportif se révèlent utiles, surtout si vous souhaitez déléguer une partie de vos fonctions, sans toutefois que votre partie se transforme en partie de mode Classique.


Bref, vous l'aurez compris, ce nouvel opus est dans la lignée des précédents. Quelques grosses nouveautés (mode classique et challenge, refonte du mode en ligne, entrainement collectif) et toilettage des fonctionnalités déjà existantes. Si l'apparition des micros-transactions pourra faire tiquer, si graphiquement cela reste correct mais sans plus, on ne pourra que rester bouche-bée devant la richesse du contenu que nous propose chaque année ces grands connaisseurs du ballon rond que sont les anglais de Sports Interactive. Sans réelle concurrence (même si la série des LFP Manager n'est pas à jeter à la poubelle mais reste à des années-lumières de FM), le jeu s'impose naturellement comme le meilleur jeu de gestion footballistique actuel. Supérieur en tout point à Football Manager 2012, il ravira les fans et les joueurs occasionnels qui n'achètent pas forcément chaque année une nouvelle version du jeu.
L'effort des développeurs (par ailleurs toujours à l'écoute des aficionados) de rendre le jeu plus accessible (didacticiels précis, mode classique qui simplifie la prise en main, conseils du staff nombreux sans être envahissants) attirera aussi le débutant. Un indispensable pour tout fan de foot.

Test réalisé avec la version 13.1 du jeu.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Football Manager 2013

tous les tests