Midnight Club II sur PC, le test de afterburner

Publiez votre test
Signaler
afterburner
8
afterburner PC

Le Street Racing selon Rockstar

Le monde du Street Racing est plus que bien representé dans les jeux vidéo. Need For Speed, Test Drive, Midtown Madness, Burnout, Road Rash, Juiced ou meme GTA...

Parmis tout ces grands noms, la série des Midnight Club partage, vous allez le voir, des liens de parenté avec certains titres cités plus haut.

Quel point on en commun Midtown Madness, Midnight Club, Red Dead Revolver et Read Dead Redemption? Celui d'avoir tous été développés par Rockstar San Diego (et anciennement Angel Studios)

Du très lourd donc... Et laissez moi donc vous expliquer pourquoi MC II est clairement mon jeu de Street Racing préféré....


L.A, Paris et Tokyo pour le prix d'un

La force de MC II c'est tout de suite l'aire de bac à sable urbain qu'il offre : L.A, Paris et Tokyo by night.

Et les mecs de Rockstar San Diego ont mis les petits plats dans les grands au niveau de la modelisation, En essayant de reproduire assez fidèlement la topographie et géographie de chacune de ces grandes mégapoles.

L.A est modélisée en majorité par des morceaux d'Hollywood, de Downtown et va même jusqu'a Santa Monica (avec LAX).

Tokyo est composée de Shinjuku, Shibuya, les alentours du Palais Impérial, Chuo et Ginza.

Et puis...et puis Paris!  Evidemment, la ville Lumière qui a été sujette à certaines modifications mais qui dans l'ensemble reste extremement fidèle à la ville originale. La preuve par la map !

Exit les 9e 13e, 14e et 17e arrondissement... un Opéra Bastille sous stéroïdes, une Ile de la Cité surdimensionnée et un Montmartre de 30km de long. Mais qu'importe! Dès la premiere course dans Paris, vous vous sentez vraiment dans la capitale!La modélisation des monuments et boulevards vous fout carrément dans l'ambiance!

Et puis tous les petits détails ajoutés par Rockstar San Diego sont juste ultra jouissifs (oui c'est la mode du mot "jouissif") : Banc publics, toilettes publiques, abribus, Kiosques à journaux, lampadaires sans parlez des bus RATP immédiatement reconnaissables à leur couleur émeraude et fidèlement modélisés, et même une portion de la L1 du métro!!!Un voyage vidéoludique et une captation de l'ambiance de Paris que je n'ai plus jamais revu dans un jeu vidéo.

Un petit aperçu en vidéo pour vous convaincre (écoutez les talents du doubleurs avec l'accent français balançant des insultes au joueur, juste énorme!)

Listen to that playlist!

Ce qui m'amène au 2e élément qui a défnitivement fait la légende de MC II : sa putain de bande son de ouf malade.

Si je vous dit Daft Punk, The Game,Tre Little, Felix Da Housecat, Miss Kittin', vous suivez?

Et bien tous ces artistes ont collaboré à la soundtrack du jeu, parfois même en composant des trakcs inédites pour le jeu (c'est le cas de Thomas Banglater, des Daft).

Chaque ville a une identité musicale définie, avec du hip-hop indé façon Pharrel Williams et Kanye West pour L.A, de la French House de qualitay pour Paname et de la pure trance pour Tokyo

Clairement une B.O qui mérite qu'on s'y attarde!

"Dude, where's my car?"

Autre gros point hallucinant pour MC II, c'est la possibilité de conduire une multitude de caisses (certe imaginaires, mais inspirées par de vraies caisses), mais pas seulement. Les meules sont aussi de la partie! et on peut se tirer la bourre contre l'IA en bécane en profitant du fait de leur rapidité! Juste le gros kiff'.

 

Bref, MCII c'est une formule de Street Racing où c'est du fun, du fun et du fun. No prise de tête, la possibilité de réaliser des fantasmes de gosses en se tirant la bourre dans 3 des villes les plus exctitantes de la planète. Se tirer la bourre contre l'IA mais aussi online ou local entre potes.

Sérieusement, que demande le peuple, jetez-vous sur ce petit bijou de fun du débuts des années 2000!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Midnight Club II

tous les tests