Kingdom Hearts II sur PlayStation 2, le test de davidclad

Publiez votre test
Signaler
davidclad
10
davidclad PS2

Le meilleur A-RPG de la ps2

KINGDOM HEARTS 2

En attendant FF12 et en manque de RPG (à l'époque), j´ai decouvert ce jeu dont j´avais fait le premier avec un ami (enfin surtout pour le debloquer contre les boss), je trouvais le concept (melanger des persos de dysney et de FF) accrocheur. J´ai donc acheté la suite sur GBA, mais ces deux jeux ne m´avaient pas plus touché que ça. C´est tout de même avec une certaine impatience que j´attendais ce KH2 au vu des infos qui précédaient sa sortie.

Le jour où il atterit miraculeusement dans ma chambre, je ne m´attendais pas à jouer à un jeu aussi amusant, émouvant et épique. Revenons donc sur les points qui font de ce kh le meilleur de la série et même un des meilleurs jeux de la ps2 aux cotés d'Okami ou de shadow of the colossus.

LE "PROLOGUE"
Le jeu debute dans une nouvelle ville, et avec un nouveau heros, Roxas. Pendant une semaine, vous devrez accomplir quelques mini-jeux, et surtout affronter un premier boss qui se revele spectaculaire. Mais quel est donc le lien avec Sora? En effet, si vous ne le savez pas encore, Sora et ses compagnons sont toujours endormis depuis la fin de CoM (chain of memories sur GBA). C´est à la fin de cette semaine que nos héros vont se réveiller grâce au lien qui unit Roxas et Sora, mais dont je tairai la nature. Ils se retrouvent donc dans une ville inconnue (alors que nous, nous la connaissons), à la recherche du roi (Mickey), de Riku et de Kairi (qu´ils ont perdu à la fin du 1 suite au combat contre Ansem). Ils rencontrent alors les amis de Roxas, puis partent à la suite d´une scène assez émouvante. Cela marque ainsi la fin du prologue et le début d´une nouvelle aventure.

LA DECOUVERTE DES MONDES
On se retrouve maintenant aux commandes d'un vaisseau sur une carte, avec plusieurs mondes à visiter. Il faut d´abord les débloquer par l´intermédiaire de phases de shoot en vaisseau, un peu moches mais qui ont le mérite de varier le gameplay. Vous atterrissez alors dans le premier monde, celui de FF. On y retrouve avec bonheur les persos de FF7 (en 3D), Squall de FF8 appelé Léon, de FF10-2, et aussi Merlin (l'enchanteur), et tous superbement bien modélisés. C´est le seul monde, avec le premier et le monde final, qui n´est pas un dysney, mais c´est un des plus importants. On pourra accéder aux univers de Tron et de Winnie l´ourson à partir de là, et surtout, on pourra affronter Sephiroth en quête annexe à la fin du jeu (plutôt coriace), pour débloquer une scène de combat entre lui et Cloud, qui ravira alors les fans de FF7.
Les autres mondes sont ensuite des dysney: Hercule, Mulan, la Belle et la Bête, Pirates des caraïbes, Aladdin, L´étrange noël de Mr jack, et le Roi Lion (j'en oublie peut-être). Tous ces mondes sont découpés en deux parties: une fois on devra faire face à un boss du monde (Jafar, Oogie Boogie...), et une autre fois, on aura à faire aux membres de l´organisation XIII, les grands méchants du jeu, tous très charismatiques. Il existe tout de même deux mondes qui se détachent: la petite sirène qui est un spectacle musical, et le bateau à vapeur, un vieux monde de mickey, fait en noir et blanc et avec un son qui grésille. Ce qui me permet de souligner le travail réalisé sur chaque monde, qui est bluffant: on se croirait vraiment dans les films dysney.

LE GAMEPLAY
KH2 reprend le principe du premier épisode, c´est a dire, locker un ennemi, et appuyer sur X comme un acharné pour l´enchainer avec des combos dévastateurs. C´est donc un a-RPG (action RPG), un mélange de RPG et de beat them all. On peut donc utiliser de la magie à partir du menu en bas à droite ou en appuyant sur L1 (ce qui permet d'accéder aux quatres magies que vous aviez assignés aux touches). Le système de combat est donc très dynamique et on ne s´ennuie jamais. De plus, nous sommes toujours accompagnés de Donald(magie) et Dingo (combat), qui nous aident vraiment. Dans chaque monde, on sera accompagné de leurs héros (Hercule, Alladin, Auron...), avec qui on peut déclencher des attaques combinées vraiment jolies et efficaces, ainsi qu´avec Donald et Dingo. Ils ont aussi rajouté dans cette version des fusions qui permettent de devenir plus forts pendant un laps de temps, et qui apportent vraiment un plus au gameplay. Ces fusions nous permettent également de développer des capacités pour la forme normale comme des doubles sauts ou de la lévitation.
Il existe un nouveau système d´action contextuelles avec certains monstres et avec les boss comme un certain god of war, en appuyant au bon moment sur la touche triangle. En tuant des monstres, on peut collecter des trésors qui nous permettent de créer des objets via les mogs.
Les combats contre les boss sont vraiment passionants et spectaculaires et les problèmes du premier KH (caméra...) ont été résolus, on obtient donc un gameplay quasi parfait. En effet, lorsque nos 3 compagnons attaquent en même temps, les effets de lumière cachent un peu l´action, mais cela ne vient pas entraver un système de jeu très riche et profond.

LA MUSIQUE
Elle accompagne très bien chaque monde, et on retrouve parfois la musique d´origine de dysney comme dans la petite sirène ou pirates des caraïbes. Elle devient plus épique dès qu´on rencontre des monstres, et encore plus contre les boss, notamment le fameux thème "one winged angel" contre Sephiroth. A noter aussi la très belle musique du menu "dearly beloved" que l´on retrouve dans chaque KH, mais qu´on pourrait écouter pendant des heures. Le thème principal "passion" accompagne les cinématiques d´intro et de fin et vaut ce qu´elle vaut (on aurait préféré la version japonaise).
Tout au long du jeu, la musique est très orchestrale, un peu comme dans dragon quest 8, et ce n´est pas pour déplaire.

LE SCENARIO
Sora, élu de la keyblade, est à la recherche de ses amis, et doit affronter l´organisation XIII, qui vole le coeur des gens. On peut penser que le scénario va être enfantin au vu des mondes dysney, mais il se révèle bien plus profond que dans le premier, où les mondes ralentissaient le scénario. Dans KH2, chaque monde fait avancer le scénario principal grâce à l´organisation XIII, et possède sa petite histoire, qui se révèle amusante ou émouvante.
Il fait vraiment parti de ces jeux qu´on est triste de finir, tant il nous transporte dans des mondes merveilleux et magiques, mais aussi dans des univers sombres, avec des personnages fascinants et bien plus profonds que dans le 1, surtout Sora, qui est accablé par le destin et qui possède une psychologie vraiment intéressante.

EN RESUME
KH2 est vraiment l´apogée de la série, en attendant un potentiel KH3, et le très prometteur birth by sleep, avec un scénario passionant desservi par des graphismes et une bande son de haute volée, et un gameplay amélioré depuis le 1. Il fête dignement la fin de la ps2 qui tient là un des nombreux chefs d´oeuvre de son catalogue, à posséder absolument.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Vos tests de Kingdom Hearts II

tous les tests