ShootMania Storm sur PC, le test de Medmed27

Publiez votre test
Signaler
Medmed27
8
Medmed27 PC

Vous reprendrez un peu de simplicité?

Ce test est réalisé après une multitude d'heures de jeu sur la bêta, et au moins 5 heures de jeu depuis la sortie officielle.

    Après le succès flamboyant de sa licence de jeu de course Trackmania, Nadeo décide d'arpenter les sentiers retournés de toute part du FPS avec Shootmania. Fort de leur expérience, Nadeo décide de promouvoir son nouveau joujou dans un aspect compétitif, et si les puristes vont aimer cette direction prise par le studio, ce n'est et ce ne sera certainement pas le cas des inconditionnels d'autres Call Of Duty et Halo. Peuvent-ils accrocher à cette manière différente de jouer, dite le "fast FPS"?

Des choses simples pour un gameplay nerveux


   De nos jours, les blockbusters triple A nous proposent un arsenal énorme, avec son lot d'accessoires et de bonus divers et variés...et meurtriers. Dans Shootmania oubliez tout ce que les FPS modernes vous ont appris! Seul votre skill vous sauvera car l'équipement est le même pour tous: votre personnage, un humain fluorescent avec une tenue plutôt "médiévale" disposent de deux points de vie (plus suivant les modes), une barre d'endurance lui permettant de courir plus vite, et un lance-roquettes à 4 munitions se rechargeant automatiquement. Shootmania tire en grande partie son inspiration de Unreal Tournament et Quake, ce qui s'en ressent dans le gameplay très nervant, et très fun.

  Au niveau des commandes, le jeu est aussi simpliste: les touches pour bouger, une pour sauter, une pour tirer, et c'est tout. Tout se joue ainsi sur votre capacité à jouer face à vos adversaires. Savoir esquiver les roquettes, anticiper les mouvements et les trajectoires, toutes ces subtilités amènent à un gameplay plus profond qu'il n'y paraît, sans oublier de vous évoquer les walls jumps, les rocket jumps, et la présence d'autres armes dans le jeu: la nucleus est une sorte de bombe lente, que vous pouvez stockez deux fois, explosant à portée des joueurs que vous récupérez dans les souterrains, ou encore le laser, qui tue instantanément sa cible et récupérable uniquement sur une plateforme. En parlant de plateformes, certaines vous permettent de courir plus vite, récupérer vos points de vie ou encore sauter d'un espace à un autre à l'aide d'un grappin, ou d'un bumper.

   Imaginez ainsi une partie sur une map bien équilibrée, tant au niveau des plateformes, que du terrain formé et du mode de jeu mis en place, on peut laisser présager des moments de joutes et des passes d'armes intenses.

    Petite paranthèse pour vous parler des menus. Shootmania est relié au Maniaplanet, plateforme reliant tous les jeux de Nadeo, et il faut admettre que lorsque vous n'êtes pas habitué, les menus sont un peu déstabilisants et difficiles à arpenter. La façon de présenter les jeux et variantes sous formes de stations à la Windows Phone est original, mais le tout semble mal optimisé. On finit bien heureusement par ne plus se soucier de ce "désordre" par habitude. 

Tout le monde y trouve son compte

    Ce qui est sûr avec ce Shootmania, c'est qu'au fur et à mesure du temps, il s'étoffera et s'améliorera non seulement grâce aux développeurs, mais aussi à la communauté: création de maps, création de modes, éditeur de replays, tout est fait pour laisser libre cours à l'imagination des joueurs. Aujourd'hui, il est tout de même possible de dire que chaque joueur peut trouver son petit mode de jeu préféré et autant les joueurs compétitifs que ceux qui sont là pour se détendre.

    Si vous cherchez la compétition, les modes officiels sont là pour vous, tels que l'excellent Joust, Heroes, le nouveau mode Combo ou encore celui qu'on ne présente plus, Elite. Ces modes en 1v1 et par équipe font déjà l'objet de tournois et permettent de grand matchs avec un bon lot de rebondissement. Pour les joueurs qui cherchent plus simplement à se défouler et s'amuser, les modes officiels Battle et Royal font l'affaire, mais d'autres modes créés par la communauté sont déjà disponibles, et sont en plus très réussis, comme le Speedball, qui consiste à attraper une balle et marquer dans le camp adverse; Jailbreak, qui est une sorte de balle au prisonnier, ou encore le Hide and Seek, qui est tout simplement du cache-cache! L'implication de la communauté est donc déjà en place, et rend chaque partie de Shootmania originale et jouissive.

Un jeu un peu trop optimiste?

   Voilà une question que l'on est en droit de se poser. Il est vrai que comparé à Quake, Shootmania fait un peu vide, et moins nerveux que celui-ci. Cependant, il ne faut pas oublier le crédo que Nadeo porte depuis la création de la licence Trackmania, celui de l'accessibilité à tous. En effet l'aspect graphique de Shootmania Storm n'a pas une empreinte de poids, contrairement à Trackmania Stadium, Canyon, Sunrise, etc, bien que le nouveau moteur graphique utilisé depuis Trackmania² rend le tout très beau visuellement. Malgré tout et c'est un fait, Shootmania peut tourner sur des ordinateurs plus agés et c'est une chose qui perdure depuis le tout premier Trackmania, pas besoin d'une foudre de guerre pour jouer. Donc au final, les graphismes, ce n'est pas ce qui est le plus important, et puis le rendu est vraiment satisfaisant, avec une assez bonne fluidité, lorsque vous ne vous téléportez pas partout à cause du lag. Le débat sur les possibilités de gameplay est également posé, mais au final, Shootmania n'est pas Quake, et Shootmania n'est pas Unreal Tournament: Shootmania est un FPS communautaire. La communauté est reine.

    Et puis qui sait d'ailleurs ce que la communauté peut nous concocter, des mods de texture sont présents sur certains serveurs Trackmania, alors pourquoi pas également pour Shootmania, car au final le jeu prendra le même virage que son prédécesseur. Il laissera la communauté construire petit à petit des maps de grande envergure, des skins pour les personnages flamboyants, des nouveaux modes de jeu qui iront du plus complexe au plus loufoque; et surtout, la communauté se construira elle-même.

    Shootmania est encore jeune pour le considérer comme le Trackmania façon FPS phare sur PC, et connaît une forte concurrence face à ses modèles, certes âgés, mais toujours arpentés. Ce qui est sûr, c'est qu'avec le temps et l'apport de la communauté, Shootmania finira certainement par ravir tous les types de joueurs, bien qu'il se concentre sur l'aspect e-sportif. La note de 4 sur 5 me semble idéale, le gameplay est vraiment nerveux, fun et addictif, et les modes de jeu confèrent une très bonne durée de vie au jeu, surtout les plus orginaux. Les quelques bugs encore présents et les menus ayant une mauvaise ergonomie font baisser la note, mais le Maniaplanet est également tout récent, et les menus trouveront bien une forme idéale.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de ShootMania Storm

tous les tests