Sniper Elite V2 sur PlayStation 3, le test de BlackLabel

Publiez votre test
Signaler
BlackLabel
6
BlackLabel PS3

Le kill c'est ma came, yeah !

Sniper Elite 2 est un jeu archi-classique dans le bon sens du terme. L'objectif est plus ou moins de dégommer la fusée V2, après ça on a un rapide topo avant chaque mission plus de brèves cut-scenes de temps à autre. C'est tout. Le héros ne se sentira pas coupable de tuer des polygones, ne sera pas blessé au point de nous faire un poussage de stick à l'agonie. Non, lui il fait son boulot et chiale pas. Ce qui manque à V2, c'est moins une introspection du héros qu'une mise en contexte un peu plus épaisse, des cut-scenes un peu plus longues. Par contre il y a pas mal de mises en scène durant les missions, et plutôt bien fichues dans le sens où ça nous intrigue. Ainsi la mise en scène implique le joueur, comme lorsqu'on entend des coups de feu inquiétants avant de comprendre qu'il s'agit sûrement d'un massacre mais qu'on n'est pas repéré. Bref de la mise en scène ludique, et non gratuite pour en foutre plein la tronche aux joueurs, genre t'as vu comment mon jeu il est trop narratif ! En plus on n'est pas ralenti. Le bonhomme bouge toujours de la même façon, peu importe la mise en contexte. Bref c'est un jeu.

Après pour le côté sniper... Bon c'est un jeu vidéo. Notre sniper c'est plus un gars qui fait tout seul des missions où il faudrait au minimum un commando, au pire un appui aérien. Lui non, ça va, il va y aller en solo. Bref du n'importe quoi comme d'habitude. L'intérêt du jeu malgré une IA pas très performante, c'est que cette IA a au moins une bonne perception de l'environnement. Au lieu d'avoir des comportements complexes complètement inutiles MAIIIIIS la vision d'une taupe et l'ouîe de Beethoven, bref des ennemis comme dans The Last of Us, Batman ou Tomb Raider pour ne citer que des chefs d'oeuvre, ici ils ont une bonne vision, et marcher debout fait du bruit. Oui je sais, vous trouvez ça génial voire révolutionnaire hein... mais en fait non. Ça existait déjà sur PS2 et ça s'appelait Splinter Cell. En fait y'avait aussi MGS1 sur PS1. Après on sait pas pourquoi, c'était fini. Il est fort possible que pour une raison quelconque le studio responsable de Sniper Elite soit injoignable. N'ayant pas reçu le mémo "Ennemi à double dos, aveugle et sourd, héros silencieux voyant à travers les murs trop triste de tuer 600 Allemands", la presse ne s'y est pas trompé en le considérant comme un jeu moyen et techniquement daté. Heureusement il y a le kill cam X-Ray !!! Bref quand tu flingues bien un mec ça fait comme une radioscopie avec la balle qui brise les os. C'est idiot et complètement hors du contexte du jeu. Mais la presse a bien aimé parce que c'est trop cool.

Le perso crevant vite, on essaye de jouer soit discrétement, soit comme un Rambo mais en piègant correctement les issues et en choisissant une position stratégique, genre un bon angle où on pourra flinguer avant d'être flingué. Le seul hic du jeu tient au fait que les checkpoints ne sont pas des sauvegardes, donc pour chaque mission faut prévoir une grosse heure, si bien que dépendant de votre emploi du temps, il est assez décourageant de commencer une nouvelle mission juste après en avoir terminé une.

Y'a eu un moment-clé pour moi dans Sniper Elite V2. Je fais sortir mon perso d'un immeuble d'Allemands, et là je rejoins l'objectif qui semble être la fin de la mission. Cut-scene, mon perso s'enfuit avec l'immeuble en arrière-plan. Et j'attends d'un air blasé qu'il explose. J'ai posé aucune bombe, mais c'est tellement toujours ça qui arrive dans la tripotée de jeux débiles qu'on se coltine à longueur d'années que je suis comme conditionné à attendre l'explosion. Mais non. Et là j'ai su que ce titre, malgré ses défaillances, avait sa part de noblesse, son amour du travail bien fait même si un peu maladroit. Sniper Elite c'est pas un jeu sympa par accident, c'est un vrai jeu sympa.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Vos tests de Sniper Elite V2

tous les tests