Just Cause 3 sur PS4, le test de JOGA

Publiez votre test
Signaler
JOGA
7
JOGA PS4

Viva la revolucion !

Just Cause 3 est un jeu d'action à mi chemin entre un Grand Theft Auto et un Saints Row (penchant plus pour ce dernier) où vous incarnez toujours Rico Rodrigez de retour dans son pays natal : Medici.

Dirigé par Di Ravello un dictateur, qui soumet le peuple par la force et la peur... enfin tous les clichés du bon vieil oppresseur quoi, mais qui surtout compte conquérir le monde avec une technologie basée sur une nouvelle ressource : le Bavarium. Ah ben... un conquérant aussi alors. En fait c'est un méchant avec toutes les qualités.

Une histoire assez sommaire mais bien ficelée rendant les personnages secondaires attachants et surtout nous offrant un bon prétexte pour tout faire sauter ! Niarf ! Niarf !! Niarf !!! Désolé, mon côté destructeur ressort parfois.

 

Soutenant la rébellion vous devrez libérer les villes, avant postes, bases militaire avec toujours comme principe de tout détruire ! Que ce soit les statues à l'effigie du vilain méchant pas beau, des hauts parleurs de propagande, de prendre le contrôle des commissariats etc.. pour les cités, ou bien exploser les radars, générateurs éclectique, raffineries etc... pour les installations de l'armée tout devra être rasé.

Vous disposerez pour cela d'un bon arsenal allant de simples pistolets au lance roquette mais surtout d'un grappin.

Celui-ci servira à beaucoup de choses, capable de presque tout détruire en agrippant l'objet et en le tirant (à l'aide de son mécanisme ou bien en l'attachant à un véhicule) , mais aussi de vous hisser ou de vous propulser pour prendre de la vitesse d'envol. Enfin disons plutôt pour se lancer pour planer car vous disposerez d'un parachute et d'une wingsuit vous permettant des déplacements plus rapide qu'avec la majorité des véhicules (je ne parle pas des avions de chasses ou hélicoptères).

La carte étant énorme (plus de 1000 km²) composée de villes côtière, campagnes, forêts, montagnes enneigées vous allez en voir du paysage et ces déplacements rapides seront la bienvenue... mais encore trop long vu la superficie. Heureusement, en libérant des zone vous aurez le droit aux déplacements instantanés sur certains points.

Alors bien sûr pour combler toutes ces zones, vous trouverez pas moins de 227 collectibles (enregistrements, autels, pièces de collections etc...) et de 112 défis !

Ceux-ci sont majoritairement difficiles voir impossible à réussir à la perfection au début, nous octroyant les 5 mécanismes (ça aurait pu être des médailles ou des trophées, mais non, pas assez original peut-être LOL). Il faudra alors faire de son mieux pour en récolter un maximum afin de débloquer des améliorations permettant elles de nous faire faire le meilleur score possible par la suite mais aussi de nous aider dans le reste du jeu, comme l'approvisionnement d'armes et de véhicules instantanément, avoir un turbo grappin ou de pouvoir freiner avec la wingsuit par exemples.

Le problème c'est que même optimisé à fond certains défis restent beaucoup trop dur comme ceux avec la wingsuit où il faut passer à la perfection dans des anneaux, gérant la vitesse, les directions et l'esquive des décors. Souvent la moindre erreur n'est pas permise et sur un parcours long et tortueux de 2 minutes ça devient un vrai cauchemar !!! Et en réessayant vous aurez le droit à de sympathiques temps de chargement vous permettant de boire un café tranquillement avant de pouvoir recommencer... Génial pour jouer avec nos nerfs ! On dirait qu'il y a des développeurs qui ont le don de tout gâcher et que les autres les écoute en plus.

Après il y a les courses qui en débloquant des véhicules plus performants sont plus faisables.

Mais certains comme ceux des véhicules kamikaze ou les armes des stands de tirs seront inchangeables. Il faudra donc en baver un peu plus sans profiter d'avantages, mais ça restera praticable.

 

La maniabilité est convenable et la durée de l'aventure principale reste satisfaisante.

Graphiquement correct pour un open world de cette envergure, les détails seront tantôt au rendez-vous comme les fleurs se couchant sur votre passage et tantôt non avec l'absence de traces de pas dans la neige. Etrange...

Par contre nous n'échapperons pas aux clipping, scintillements, ralentissements, des temps de chargement fréquents et extrêmement long. Et les bugs en tout genre, il ne faut pas les oublier quand même... comme lors du lancement de la partie votre avant bras, celui du grappin devient invisible vous empêchant de vous en servir pendant une bonne minute, les flèches sur la route indiquant le trajet a faire disparaissent puis réapparaissent, mais le plus embêtant reste celui des sauvegardes automatique qui des fois plantent. Quelle joie quand on vient venir à bout d'un défi avec les 5 mécanismes et qu'il faut se le retaper en priant de le réussir à nouveau !

La musique et les sons sont vraiment banals et crépitent beaucoup.
Bref techniquement  ce n'est pas la panacée !

 

 

Beaucoup moins profond qu'un GTA et jouissif qu'un Saints Row, Just Cause 3 ne marquera pas les esprits mais restera un jeu tout à fait honorable. Viva la révolucion !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Just Cause 3

tous les tests