Batman : Arkham City sur PlayStation 3, le test de otacon74

Publiez votre test
Signaler
otacon74
10
otacon74 PS3

Madeleine de Proust

1992

Comme pas mal d’autre gameblogger j’approche de la trentaine. Je fait donc partie de cette génération bénie dite du « Club Dorothée ». Oui pour moi le plus grand héros de tout les temps c’était San Goku et c’était sur TF1. Et puis un dimanche soir je zappe sur FR3 et je rencontre quelqu’un d’encore plus classe : Batman. Certes il ne peut pas faire de Kamehameha ni se téléporter, mais son costume et tous ses gadgets forcent le respect. La série animée, encore aujourd’hui reste une de mes visions favorites du « Bat-verse». Et c’est ainsi qu’une longue amitié de près de 20 ans allaait naître entre Bruce et moi.

 

1997

Alors que Michelle Pfeiffer m'avait donné mes premiers émois, une triste période allait commencer pour mon ami Bruce.  Oui ce n’est pas Bane mais bien Joel Silver qui l’a tué. Quand a moi c’est l’adolescence qui aura eu raison de…ma raison. Essayant de draguer les filles je met fin a mon amitié avec Mr Wayne et range son alter ego dans un coin de ma mémoire ainsi que tous les doux souvenirs passes avec ce héros incroyable. Oui je suis grand maintenant me dis-je. Batman n’est plus pour moi.

 

2005, 2008, 2009

Mon adolescence est déjà loin mais ma passion pour les jeux vidéo est toujours la. Celle pour Batman n’est toujours pas revenue. Mais visiblement d’autre personnes avait envie de sortir Bruce du bourbier ou ce fucking Joel Silver l’avait laisse.  Nolan le ressuscite et le rend plus classe que jamais et surtout en fait un héros contemporain.

Puis l’equipe Rocksteady arrive et propose sa version rendant mon rêve de gosse a portée de pad : Bruce tu n’es plus seul, moi aussi je suis Batman et je n’ai jamais été aussi proche de toi. Comment avais-je pu te laisser sur le bord de la route pendant tant d’annees ? My mistake.

Bientôt la trentaine et mon obsession pour mon ami Bruce est revenue. Damned Arkham Asylum. Oui il y avait Uncharted 2 en 2009, oui ce jeu est fantastique. Mais que voulez-vous, meme Nathan drake ne pouvait pas ruiner une amitié de plus de 20 ans.

 

2011, le retour du roi

Voila on y est. Après avoir savourer la mini-série de comics en 5 volumes (plus 7 en version digitale) que je vous recommande chaudement avant de vous mettre dans le bain, j’entre dans Arkham City.

Sale comité d’acceuil. La ville a mal, souffre, La concentration de folie au mettre carrée n’a jamais été autant palpable. Quelque chose d’enorme se prépare.

Plus fort qu’Ezio Auditore da Firenze

Batman est un prédateur. Il observe son environnement,  espionne ses proies, attends le moment opportun avant d’attaquer, laissant ses opposants dans la terreur pour ensuite disparaître comme une ombre.

Arkham Asylum avait posé les bases d’un gameplay que l’on pourrait qualifier de simulation de batman. Arkham City l’emmenne a un tout autre niveau. Est-ce que vous connaissez quelque chose de plus jouissif que de se jeter sur thug depuis le toit d’un immeuble avant de d’assommer 10 sbires du joker sans une seule touchette ?

 

Plus fort que Jason Statham

Pas de grande révolution du cote des combat (en fallait-il ?) si ce n’est le fait de pouvoir contrer 2 bad boys en même temps et de renvoyer les projectiles dans la face d’un ennemi.  Ça n’a l’air de rien pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

Oui certains n’avait pas aime et n’aimeront toujours pas  car trop facile. Trop facile ? Oui mais le vrai Dark Knight essayera de faire le combo parfait a chaque combat.

 

Plus fort que l’Inspecteur Gadget

Les nouveaux gadgets disponibles, outre le fait qu’ils permettent plus de variété lors des rixes permettent de renforcer cet aspect « Worlds’ Greatest Detective » Analyser, la trajectoire d’une balle, suivre une victime a la trace (de sang), etc. Il n’a pas que les bras plein le Bruce, la tête aussi est bien remplie.

 

Plus fort que toi

Arkham City c’est un peu la vision définitive d’une génération, comme pouvait l’etre la série animée il y a 20 ans. Amusant de voir d’ailleur les nombreux liens qui unissent ces deux « Bat-Verse » grâce a la présence de Paul Dini au scenario. Tous ses petits clins d’oeil  feront frémir ceux qui comme moi ont grandit avec ce Batman.

Arkham City n’est pas seulement le meilleur jeu Batman mais tous simplement un bon jeu. Il y a du Nintendo dans la progression de l’histoire, mais aussi un soucis de faire plaisir palpable a chaque seconde. Qu’est ce qui différencie un grand jeu du reste de la masse? Le soucis du détail j’ai envie de vous dire. Chaque cm2 d’Arkham City transpire le travaille bien fait mais surtout l’amour de tout un personnage et de son univers.

 

Closing comment

Au-delà de tout cela, Arkham City est une madeleine de Proust. Désolé Bruce, je n’aurais jamais du te laisser tomber. Notre amitié m’a manqué et j’espere partager encore de nombreux bons moments avec toi. Je serais fier de te présenter a mes enfants pour que ta légende perdure. Après tout, tu es le seul a avoir atteint le Saint Graal que tant d’autres recherchent : tu reignes au cinéma, a la télévision, sur les comics et maintenant sur le beau monde des jeux vidéo. Tu es un héros intergénérationnel. Félicitations.

 

Mais pour l’instant je te laisse je dois retourner a Arkham City : le riddler a encore frappe.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Batman : Arkham City

tous les tests