World of Goo sur PC, le test de Cinemax

Publiez votre test
Signaler
Cinemax
10
Cinemax PC

Nous...c'est le Goo !

 

Qu’est ce qui peut être noir, vert, blanc, rond et qui s’emboitent les uns avec les autres ? C’est une question difficile et certains n’ont peut être jamais entendu parler de la réponse étant donné qu’il s’agit des Goo…Ces derniers sont les personnages principaux du jeu World of Goo, ce jeu qui est sorti l’année dernière et étant totalement indépendant, a quand même eu un certain succès sur Wii comme sur PC et c’est un succès totalement mérité !

 

World of Goo n’est pas un jeu ayant une histoire super développée, la base c’est que tous les Goo veulent se rejoindre pour créer une tour géante…Bon bien sur ce n’est pas aussi simple et leur chemin est semé d’embûches.

En réalité ce n’est pas l’histoire qui compte dans ce jeu mais plus le contexte, en fait le jeu ne se prend totalement pas au sérieux et est vraiment décalé. On le constate légèrement en commençant le jeu avant l’arrivée dans le menu principal, il y a des messages de chargement très drôles (chargement des axes X et Y, installation des données émotives,…) puis dans les premières missions, il y a des pancartes qui normalement sont censés nous aider mais ne nous raconte que des idioties et ces dernières sont signés « le peintre des pancartes » (personnage néanmoins important puisque ces pancartes sont là tout au long de l’aventure). Bref ça vous montre bien dans quel état d’esprit se place le jeu.

Et par la suite l’univers devient encore plus déjanté en commençant par la World of Goo Corporation ressemblant étrangement à…euh…un pénis, puis le voyage dans l’autoroute de l’information (sorte de voyage informatique), puis la destruction du monde à cause de Spams libérés et enfin la poétique envolée des Goo,…

 

World of Goo est un puzzle game ou notre but est d’amener le plus de Goo vers un tuyau de sorti, comment ? Et bien les goo sont débrouillard puisque le principe du jeu repose sur le fait que les gouts peuvent se relier entre eux et ainsi créer un chemin pour ceux qui restent jusqu’au tuyau.

C’est un gameplay simple à appréhender mais très vite ça se corse étant donné que le jeu repose aussi sur la physique, par exemple vous créez une grande tour de Goo pour rejoindre un tuyau très haut dans le ciel, il vous faudra équilibrer les deux côté de la tour car si elle commence à pencher à droite (par exemple) elle finira par tomber et vous vous le regretterez…Heureusement qu’aux alentours il y a ces sortes de lucioles qui volent et qui, quand vous cliquez dessus, vous renvoi avant votre dernier placement de Goo, ces dernières sont limités à un certains nombres donc ne vous reposez pas dessus.

Rajoutez aussi à cette jouabilité, pourtant déjà bien complète, qui il a différentes espèces de Goo : il y a les classiques noirs n’ayant pas vraiment de spécificités, il y a les verts qui peuvent coller aux murs ainsi que se délier des autres Goo, il y a aussi des ballons (bon d’accord ce ne sont pas des Goo), les blancs qui peuvent s’étirer plus que les autres et se relier à plusieurs Goo d’un coup, puis il y a des rouges (explosifs), etc.…

 

Studio indépendant oblige, World of Goo n’est pas la crème des crème en terme de graphismes néanmoins ils sont quand même très beau, très originaux en fait et dans la continuité du jeu puisque la force du jeu repose sur son originalité.

Bref on ne peut pas considérer que les graphismes sont mal faits au contraire, les petites bouilles des Goo sont attachantes et toutes les espèces sont plus originales les unes que les autres et les décors sont vraiment agréables à regarder.

Encore un bon point pour ce jeu puisque finalement c’est bien fait et ça ne demandera absolument pas une grosse configuration à votre Pc si vous jouez sur ce dernier.

 

En réalité le seul point noir qui n’en n’est pas tellement un non plus c’est sa durée de vie, en effet avec seulement 5 chapitres le jeu se boucle en moins de dix heures surtout en tenant compte du fait qu’il est très accrocheur.

En revanche le fait de pouvoir refaire tous les niveaux du jeu est bel et bien un avantage surtout pour ceux qui veulent accomplir les OCD, des objectifs secondaires dont la plupart sont très difficiles.

Puis finalement il y a une sorte de mode online, un peu moins accrocheur mais présent et dans lequel tous les Goo que vous aurez amassez dans les différents parcours seront réunis et ce sera à vous de construire une tour en essayant de la faire la plus haute possible, le online c’est parce qu’il est possible de comparer la taille de votre tour avec celle des autres joueurs du monde entier, vous obligeant donc à vous surpasser !

 

Dernière petite note sur le jeu avant de passer aux conclusions, c’est la bande son du jeu. En un mot on pourrait la résumer pas « Géniale » étant donné que les musiques collent parfaitement aux différents niveaux et que certaines nous font penser à du Danny Elfmann voir du John Williams. Les bruitages de nos chers Goo, quand à eux,  sont terriblement amusants.

A noter aussi que les musiques du jeu peuvent être téléchargées légalement sur le site officiel du jeu et qu’elles ont été composées par Kyle Gabler, un des créateurs du jeu.

 

Graphismes : 17/20 Les graphismes du jeu sont très originaux, les décors comme les personnages et certes ça ne casse pas trois pattes à un canard mais c’est tout ce qu’on demande…des graphismes de qualités.

 

Jouabilité : 19/20 Le gameplay qui parait simple au départ devient génial au cours du jeu, entre les différentes espèces de Goo auxquelles vous devrez vous adapter et la difficulté croissante du jeu, on ne peut pas s’ennuyer !

 

Durée de vie : 14/20 Les cinq chapitres se bouclent en moins de dix heures mais on peut tous les refaire et le mode online rajoute un peu à cette durée de vie.

 

Scénario : 17/20 Même si le scénario de base du jeu parait un peu simple, en réalité le jeu mélange le déjanté et le poétique et vous fera vraiment rire dans cet univers pour le moins original !

 

Bande Son : 18/20 Encore une fois la bande son est parfaite, les musiques collent biens à l’ambiance, les bruitages de Goo sont même « mignons ».

 

Noté Générale : 19/20 Oui World of Goo est réellement une surprise totalement inattendu (d’un autre coté une surprise attendu…ce n’est plus une surprise). Ce jeu est tout simplement merveilleux, avec son gameplay simple mais terriblement accrocheur et son univers tout simplement génial, World of Goo est finalement un grand jeu Pc. Qui l’eu crue ?

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de World of Goo

tous les tests