Sin and Punishment : Successor of the Skies sur Wii, le test de moacmoii

Publiez votre test
Signaler
moacmoii
10
moacmoii Wii

Une punition bien agréable.

Le shoot them up est un genre qui est tombé en désuétude au fil des années et des générations de consoles. Trop facile, et vous obtenez un jeu qui se termine trop rapidement ; trop difficile et vous vous coupez de 99% des joueurs. Pourtant, il existe une usine à shoot them up, un endroit magique qui nous livre aujourd’hui sa dernière merveille, Sin and Punishment successor of the sky !!!!

Pour les deux qui suivent au premier rang, je parlais bien évidemment du studio Treasure dans mon introduction. A l’origine de merveilles telles qu’Ikaruga ou encore du mythique et très couteux Radiant Silver Gun, le studio est plus qu’un expert car il s’agit du Studio avec un grand S. Si vous ne connaissez pas ses titres, je vous conseille de vous renseigner et si possible de vous procurer Ikaruga (disponible pour presque rien sur Xbox live).

Sin and Punishment 2 est la suite la suite d’un jeu sorti sur Nintendo 64, juste avant la mort de celle-ci. Le jeu n’atteindra jamais nos frontières si ce n’est sous forme téléchargeables via la boutique oldies de Nintendo sur Wii. Le jeu reprend donc les bases du gameplay de son aîné, c'est-à-dire un jeu à la Panzer Dragoon. Pour ceux qui ne connaitraient pas, il s’agit d’un jeu où l’on évolue dans un monde en 3D mais sur rail, vous pouvez éviter les attaques adverses, locker un adversaire pour lui infliger des dégâts pendant que vous vous concentrez sur l’esquive.

Le gameplay de Sin and Punishment contient bien évidemment quelques particularités. La première est le système d’arme au corps à corps. Si les ennemis s’approchent un peu trop prêt à votre goût, il suffit de leur mettre un coup d’épée laser dans la tête (ou tout autre partie du corps) pour calmer sérieusement leurs ardeurs. Autre particularité en lien avec l’épée, il s’agit de la possibilité de renvoyer certains types d’attaques à l’envoyeur, un peu à la manière d’un contre dans un jeu de baston. Si à cela, on ajoute les classiques mais non moins indispensable, lock, tire et super bombe, on se retrouve avec un jeu au gameplay profond.

Mais ce qui caractérise un bon shoot c’est surtout la variété des situations et surtout le fait qu’il existe toujours un moyen de s’en sortir de manière parfaite. Point de vue variété, le jeu offre son pesant de cacahuètes, avec des niveaux très variés, des situations traditionnelles mais très bien mises en valeur et des boss en veux tu en voilà. Surtout, on retrouve la pâte Treasure, avec des combinaisons d’attaques ennemies très intéressantes et pas frustrantes. Oui, vous allez mourir, que ce soit en facile, moyen ou difficile (les trois niveaux de difficultés du jeu), vous allez perdre beaucoup de vies. Mais chaque passage, vous permettra d’aller un peu plus loin, ou d’apprendre de vos erreurs.

Car oui, mesdames et messieurs ce jeu est un jeu à l’ancienne et pour tous les petits nouveaux qui pensent que Call of Duty est un jeu Hardcore gamer, je les invite à tester cette merveille réglée comme une horloge helvète.

Maintenant parlons du reste du jeu. Le scénario est anecdotique, comme dans 99% des shoot. On est plus dans le prétexte qu’autre chose. Ceci est un défaut mais aussi un atout car cela permet d’avoir des environnements graphiques très variés bien que n’ayant aucun lien les uns avec les autres. Le jeu propose un mode deux joueurs mais un seul personnage n’apparaît à l’écran, le deuxième joueur étant plus un support pour celui qui esquive les tirs ennemis.

Au niveau réalisation, on se trouve avec du très bon …….. ; pour de la Wii. Le gameplay est réglé à merveille pour le duo nunchuck/wiimote mais je regrette que la réalisation graphique ne soit pas meilleure. Si le jeu venait à être réédité avec Natal ou PS move et s’il subissait une refont graphique, cela pourrait vraiment être impressionnant. La durée de vie du titre tiendra plus à votre patience dans les difficultés les plus élevées ou votre envie d’améliorer vos scores que dans la traversée des différents mondes.

Passons aux paragraphes imposés :

Jouabilité :
Si le duo nunchuk / wiimote avait une raison de vivre, c’était bien pour ce jeu.

Graphismes :
Très beau pour de la Wii.

Son :
Les musiques sont bonnes et les effets portent bien l’action.

Intérêt :
Un trésor pour les amoureux de shoot them up, les autres peuvent essayer de se mettre au genre grâce à ce jeu très bien réglé au niveau gameplay.

En conclusion, Treasure signe là encore un très bon jeu. Il n’est peut être pas aussi marquant que certains de ses aînés du fait d’une réalisation au top pour le support mais pas pour l’époque. Reste un délice mathématique, exigeant, réglé comme une montre suisse. Du grand orfèvre, il va sans dire.

Mon appréciation : Très Bon

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Sin and Punishment : Successor of the Skies

tous les tests