Mafia II sur Xbox 360, le test de _Aurelo_

Publiez votre test
Signaler
_Aurelo_
6
_Aurelo_ X360

Test : Mafia 2

 

Mafia 2 c’est l’histoire mouvementée de Vito Scaletta, un petit voyou qui s’est fait prendre et qui a du partir à la guerre pour ne pas finir en prison. Blessé il bénéficie d’une permission pour rentré chez lui à Empire Bay. A peine arriver chez lui, le voici reformer de l’armée grâce à l’intervention de son ami Joe qui est entré dans la mafia pendant son absence et qui a usé de ses relations pour faire durer la permission de Vito Indéfinitivement. Ne voulant pas faire  comme son père : travailler dur sur le port pour quelques dollars seulement, Vito décide de travailler avec son ami Joe et d’integrer la pègre. Evidemment au début, Vito et Joe ne font que des petits boulots qui rapportent peu comme le vol de voitures, la vente de cigarettes, tabasser quelques gars.

On parcours la ville d’Empire Bay qui est une ville inventée qui a été imaginée en prenant les villes de New York, Chicago et San Francisco comme modèles. Empire Bay est une grande ville mais encore petite comparée à Liberty city. Pendant ses missions Vito pourra faire un tour dans les boutiques en ville  armureries, restaurants, magasins de vêtements, bar et restaurants ainsi que des stations services et des garages pour modifier vos voitures.

 

Découpé en quinze chapitres, le scénario nous plonge dans l’univers mafieux des familles italiennes des années 40-50. L’ambiance de l’époque est vraiment bien  retranscrite. Les voitures, les vêtements, la radio et les histoires  ( en anglais ) que les animateurs racontent comme par exemple l’invention de la télécommande : « incroyable vous n’aurez plus à vous lever pour changer de chaines parmi les trois disponibles »  ou encore quand ils se moquent des déclarations d’un médecin qui annonce que fumer pourrait provoquer le cancer. Bref on s’y croit vraiment et le scénario augmente encore plus cette sensation si bien qu’on est captivé par l’histoire et les quinze chapitres s’engloutissent vraiment rapidement, vraiment trop rapidement. ( moins de 15 heures de jeu en difficulté maximum ). Dans l’aventure, Vito est accompagné par son ami d’enfance Joe mais va aussi rencontrer d’autres personnes. Ces personnages secondaires vont jouer un rôle important dans l’avenir de Vito au sein de la mafia. Le scénario s’emballe sur la fin, on voit clairement que les développeurs ont pas eu le temps de finir, qu’ils ont du enlever quelques trucs.

 

Techniquement le jeu tient la route mais est imparfait. Visuellement ce n’est pas une grosse claque, certaines textures sont pas super réussies, mais le pire c’est les bugs d’affichage. En effet plusieurs fois sur la route ( et on y est souvent sur la route ) sur les voies rapides plus précisément, les voitures au loin disparaissaient pour ne jamais réapparaitre. (Ca craint quand même ). Il faut noter quand meme un bon travail sur les dégats des vehicules et sur les décors lors des phases de gunfights. On peut tout de même souligne le magnifique travail fait sur  la bande sonore qui est vraiment bonne. Les chansons à la radio et les musiques utilisées pendant les missions sont vraiment bien réussi. Le doublage français est vraiment bon, même si j’ai trouvé un léger décalage au début du jeu entre la vidéo et le son.

 

Passons maintenant aux choses qui m’ont véritablement déplus. Mafia 2 n’est pas un GTA Like mais il s’en donne l’air. En effet, la taille de la carte pourrait en justifier ainsi que le radar à la sauce GTA. De plus il y a ces magasins identifiables sur la carte comme pour  GTA qui sont au final que très peu utilisés, sauf si comme moi vous aimez tuer la vendeuse de fringue pour changer de chemise sans payer. En parlant d’argent, pour chaque mission on recoit de l’argent mais au final celui-ci ne sert presque jamais. On aurait aimé pouvoir acheter une voiture, ou sa maison. Et de plus le scénario fait que lorsque vous avez commencé à amasser un certain pactole , il vous est enlevé pour différentes raisons.

Autre point négatif, l’IA des ennemis et des flics qui sont aléatoirement intelligents ou idiots. Pour les flics, ils peuvent être très pointilleux quand vous les frôlés sur la route, ou quand vous êtes au delà de la vitesse autorisé mais uniquement si vous êtes dans le même sens qu’eux ce qui déclenche une course poursuite. Mais si vous êtes en sens inverse à 100 km/h, que vous passer au rouge ils ne vous feront rien. Une fois en course poursuite, ils peuvent être pot de colle pendant un certain temps en vous tirant dessus puis  après un léger choc avec une autre voiture ils arrêtent la course poursuite. Au final je ne me suis jamais fait arrêter sauf volontairement pour voir ce qu’il se passe.

 

Autre point négatif, les phases de conduite qui sont présentes à chaque mission. On doit traverser une bonne partie de la ville pour commencer la mission ou atteindre un objectif. Pendant ces phases de conduite, il y a deux possibilités. La première est de  respecté les vitesses en utilisant le limitateur de vitesse ( dans les années 40 ?? ) ce qui est pénible, soit roulait sans et appuyer sur champignon pour aller au point de rendez vous plus rapidement. Mais avec cette méthode vous prenez le risque de mourir. En effet, les autres voitures peuvent inopinément  changer de file et ainsi provoquer un accident mortel puisque selon la voiture prise celle-ci peut devenir incontrôlable ce qui implique une collision avec un mur ou une voiture et potentiellement  votre mort ce qui implique  de refaire la mission ou une bonne partie de celle-ci car les checkpoints n’ont pas été la priorité des développeurs. Dernier point négatif, dans les différents lieux ou l’on séjourne. Il est possible d’effectuer des interactions avec le décor comme ouvrir le produit une fois les avoirs faites.

 

Passons au bilan, Mafia 2 propose une aventure sympathique et prenante. On prend plaisir à suivre les aventures de Vito durant les quinze missions. Doté d’un univers bien travaillé et d’une réalisation plus au moins réussi mais aussi d’un scénario intéressant et d’une ambiance riche . On peut quand même regretter les choix des développeurs de proposer ni un véritable jeu d’action classique, ni un GTA Like. La ville n’est vraiment pas utilisée , sauf pour nous la faire traverser,c’est bien dommage. L’aventure est courte vraiment courte ( 10-15 h) selon la difficulté choisie. Et comme pour la plupart des jeux maintenant, Mafia 2 est doté de DLC qui viennent  rajouter une longueur artificielle au jeu à peine quelques semaines après sa sortie. Pour conclure, Mafia 2 est un jeu de fin de période estival qui est le bien venu pour combler le vide de ces deux mois, mais qui ne restera pas pour moi un jeu marquant pour preuve je l’ai déjà revendu. De plus si vous chercher un GTA Like après avoir fini l’excellent Red Dead Redemption passer véritablement votre chemin vous seriez très déçu.

Ma note 14/20

Testé sur PS3

Retrouvez tous mes tests et news sur mon blog gam3r.fr

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Mafia II

tous les tests