Between the pixels  and me
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Nombreux sont les joueurs qui ont attendu Destiny comme un messie du shooter moderne online, et nombreux sont ceux qui l’ont  acheté day one, et ont dévoré son contenu en une petite semaine. Il semble que tous les joueurs, même si certains sont plus déçus que d’autres,  semblent être d’accord pour dire qu’ils en attendaient un peu plus. Même la presse américaine, qu’on qualifie souvent de fanboy de Halo, a attribué au jeu des notes un peu timide. Alors on râle on râle, mais finalement la plupart d’entre nous on quand même envie de courir après ces loots légendaires (en tout cas pour le moment), et parle du jeu autour d’eux, donnant envie aux autres de rejoindre.

 

 

Quand des amis qui n’ont pas le jeu me demandent ce que j’en passe, je n’arrive pas à leur donner une réponse claire. Je suis vraiment partagé entre le nombre hallucinant de choses qui me déplaisent, qui manque, ou qui se répètent, et aussi l’envie que j’ai de continuer d’y jouer.

Chaque jour en rentrant du travail, je redémarre le jeu, je joue uniquement à Destiny, et j’ai presque arrêté mes autres hobbies à coté. Il est très rare que je passe autant de temps sur le même jeu, surtout quand il est répétitif.  Alors que se passe-t-il ? Est-ce qu’on est tous simplement mort de faim après un été sans autres jeux AAA ? Pas vraiment, il y a eu pas mal de Remastering de qualité et des jeux indies assez complet des derniers temps. Je ne peux faire autrement que d’admettre que le jeu est addictif. Comme peut l’être un MMO ou un RPG, alors que le jeu n’est pas vraiment de ce calibre.

Suite à ce premier constat, j’ai essayé de comprendre ce qui me rendait accroc dans ce jeu. La quête sans fin d’un set légendaire et du niveau max semble une possibilité, pourtant en général cette course à la carotte ne me fait courir que peu de temps avant que j’abandonne. Surtout quand le niveau des donjons et des loots s’adapte toujours à votre niveau, un peu comme dans Oblivion.

Et si finalement c’était les défauts du jeu qui le rendait si addictif ? Le scénario en retrait, les objectifs de missions minimalistes, la durée des missions toujours plus au moins prévisible, on sait ce qu’on fait, ce qu’on essaye d’obtenir. Il a un certain confort un peu flemmard dans l’expérience de jeu une fois la main quest terminée.  C’est un peu comme le Macdo en fait, ce n’est pas terrible au gout ni pour la santé, mais on a toujours envie d’y retourner au bout d’un moment, c’est quand même une valeur sure. On ne peut pas toujours tous se mettre d’accord avec ses amis sur quel restaurent on a envie d’aller, en plus il faut réserver à  l’avance c’est compliqué. Donc on fini par prendre un bon fast food à emporter et on passe une bonne soirée quand même.

It’s not a bug, it‘s a feature

Mais alors peut-être que Bungie a décidé consciemment de brider son titre, pour proposer quelque chose de simple, accessible pour tous, dans le but de souder tout le monde sur une expérience assez froide mais diaboliquement efficace ? Rajouter une tonne de cutscene et de personnage annexes qui vont avec aurait sans doute fait plaisir aux fans de RPG, mais les gros fana de la gâchette n’y aurait pas trouve leur compte. Il faut se rappeler que le titre a volontairement été édulcoré pour avoir un rating ‘Teen’ à la place de +18. Le jeu vise un publique le plus large possible, essayant de rassembler des joueurs qui sont en général sur des titres différents. Le mélange savant entre SF et Fantasy que propose Destiny et encore un autre élément allant dans ce sens. On peut se monter un personnage level max en focalisant uniquement sur les raids, le pvp ou le solo. Un système tellement libre qui rend presque impossible de donner au jeu une réelle histoire.  Alors voila, reste à savoir si ce manque de prise de risque va pénaliser Bungie sur le long  terme ou au contraire faire sa force, distillant du contenu supplémentaire à petite goute d’année en année.

Voir aussi

Jeux : 
Destiny
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

BoxManLocke
Signaler
BoxManLocke

Totalement d'accord, la course au loot est terriblement addictive, et sur la forme (graphismes, BO, DA) le jeu est très agréable. C'est une formule qui marche malgré tous les défauts, mais le noyau central du fun est là. J'ai toujours pas terminé l'histoire après bientôt 30h de jeu parce qu'elle est pourrie mais je m'éclate sur tous les autres modes de jeu.

 

Quand on prend le jeu tel qu'il est (je comprends parfaitement qu'il y ait pu avoir des attentes différentes) c'est extrêmement difficile de lâcher le pad !

Djordan117
Signaler
Djordan117
Bien vu le Teen à la place de +18 c'est vrai que c'est quand même très rare pour ce genre de jeu et pour un tripe A !

Between the pixels and me

Par Yohann26 Blog créé le 20/12/10 Mis à jour le 08/05/15 à 22h35

Des pixels, du rock'n'roll et de la poésie

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bonjour à tous, vous êtes sur le blog de Yohann.

Mon blog  a pour vocation de partager avec vous ma passion pour le jeu vidéo, à travers l'actu, des  réflexions de fond, ou simplement des petites perles trouvées ça et là sur la toile.

 Je partagerai ici avec vous  tout ce qui se rapporte de manière plus ou moins directe à la culture geek: Séries TV & Cinéma, Manga & Anime, Japon et autres. Mais aussi ma passion pour le voyage, la photo et plein d'autres choses merveilleuses.

Suivez moi sur facebook:

 



 

Mon blog-photo sur le Japon:

Mon blog-photo sur la Scandinavie:

 

Mes photos personnelles:

http://www.flickr.com/photos/yohann26/

 

Archives

Favoris