De BriC et de BroC - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 15/10/19 à 12h03

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- WiiU
- PSP
- PS4
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitter
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

De BriC et de BroC - Le BloG
Signaler
Lecture (Littérature)
C'est dans la nuit du 5 octobre que nous a quitté Philippe Vandevelde, dit Tome, scénariste de bande dessinée de renom. Il à contribué à remettre le Groom phare de la sphère franco-belge sur le devant de la scène dans les années 80-90, créé la jeunesse friponne de ce même personnage en 1987 pour un succès phénoménal et surtout la même année, inventé celui qui restera je pense mon héros préféré jusqu'à ma mort: Soda.
 
Je rêve depuis longtemps d'une série animé 'SODA'. Un projet de film est dans un tiroir des studios français depuis une décennie, on parlait de Vincent Cassel dans le rôle-titre. Mauvaise idée absolue. C'est un dessin animé qu'il faut produire, pas un film!
 
David Solomon est flic à New-York. De ceux qui se trimballe avec comme arme de service un Colt Python .44. Il ne fait pas trop dans la dentelle. Son quotidien baigne dans la violence et le sang. Les turpitudes de la bassesse de l'Homme. Mais depuis quelques temps sa vie à pris une drôle de tournure...Sa mère, Mary, vit désormais avec lui suite au décès du paternel. Celle à qui il a toujours prétendu être un simple pasteur d'une petite paroisse de Manhattan. Alors le voilà, se démenant entre sa vraie vie de policier bourrin le jour et sa fausse condition d'homme d'église la nuit, pour ne pas effrayer sa petite maman, cardiaque. C'est que son père était lui-même agent de l'ordre, mort en service. Comment pourrait-il lui infliger une double peine ?
13 tomes constituent la série de BD SODA. Ma période préférée se situant entre le quatrième - Dieu est Mort ce Soir - et le neuvième - Et Délivre nous du Mal - qui voit David et sa mère revenir à Providence, leur petite ville de l'Arizona. Mon épisode favori est 'Confession Express', qui se déroule durant le Marathon de New-York, à lire absolument si vous êtes fan d'action débridée mené tambour battant à la 'Une Journée en Enfer' de John MacTiernan. Il faut également mettre en avant 'Lève Toi et Meurt', quintessence de ce qu'est cette saga et qui voit la narration du point de vue de l'antagoniste. Brillant.
 
 
Malheureusement, les derniers albums n'ont plus l'aura qu'a connu le milieu de la parution. De plus en plus sombre, de plus en plus amer. A l'image sans doute de son auteur. Le tome 12 - CODE APOCALYPSE - marque la fin de la série sur une note triste, voir conspirationniste. Parue en 2005, le flic en costume de pasteur ne donnera plus signe de vie.
 
 
C'est alors que sort totalement par surprise en 2014 'Résurrection'. Mais la lecture laisse sur un sentiment maussade. On retrouve David Solomon post 11-Septembre (Les autres aventures étant toutes antérieure à 2001, y compris celle pourtant parues après) et la noirceur à totalement gagné son quotidien. Baigné dans une atmosphère de complotisme, de surveillance générale et de machination d’État, cette dernière aventure en date rends perplexe. Son auteur remets clairement en doute la version officielle des attentats contre les tours jumelles, allant même jusqu'à adjoindre en fin d'album un dossier sur les 'nombreux mystères' qui entourent le triste événement. Et croyez moi il s'agit un peu plus que d'une 'simple remise en cause'. On sent nettement que pour le scénariste, le gouvernement américain à dissimulé la vérité, voir même orchestré eux-mêmes les attaques. Il met en parallèle le mensonge du Pays aux mensonges de son héros, travestissant tout deux la vérité pour le bien d'autrui. Il ajoute à cela que cet épisode tragique à permis aux USA - et bien d'autres pays- de renforcer ses lois sécuritaire et par là-même renforcé leur main-mise sur les peuples. On partage avec lui ses craintes sur la perte des libertés au prix d'un trop grande sécurité mais n'empêche, on a un peu mal quand on découvre ce qu'est devenu Soda.
 
 
Quand le treizième tome sort en 2014, il est question d'un diptyque, le final ne laissant que peu de doute là-dessus. Je ne sais pas quels sont les projets des éditions Dupuis quand à ce quatorzième album...est-il seulement commencé?
Ou alors la série se terminera là-dessus, sur cet oiseau dans la cage d'ascenseur et ce cadavre non identifié, nous laissant dans le doute...Conclusion amère mais finalement logique de toute cette farce que fut la vie de l'agent de police David Solomon.
 
________________________________________
 
 
 
 
 
J'ai eu il y a bien longtemps le projet fou de réaliser mon propre album de Soda. De A à Z. Cela date d'une époque où je n'avais aucun ordinateur ni de près ni de loin. Ici au dessus 'la couverture' dudit projet.
 
 
La quatrième de couverture sauce 'Yaeck' et les deux premières planches. Je n'irai jamais plus loin, par manque évident de talent. Notez le texte 'découper-coller' sur l'illustration à gauche, que j'avais taper sur la machine à écrire de ma mère! Les moins de 40 ans ne peuvent pas comprendre...
 
 
 
Ici mes sept pages de scénario (recto-verso s'il vous plaît!). Je l'ai relu et en dehors du coté très naif ça tiens encore - plus ou moins - la route. Bon à l'époque je donnai des noms chinois à des personnages japonais mais hein, bon...flûte quoi! J'étais jeune!
 
 
 
La première version de la couverture. Voyez l'effort pour faire un effet de transition de couleur entièrement au feutre (Par tout les Dieux que c'est ridicule! ^^'). J'ai ressorti tout çà ces derniers jours suite à la triste nouvelle. J'ai une certaine envie de m'y replonger mais je n'ai pas vraiment le temps de me consacrer à ce nouvel exercice. Et pour le faire bien il m'en faudrait BEAUCOUP, du temps.
 
 
 
Quelques essais de dessins, de recherches de personnages. Un Spirou de 'Machine qui Rêve' également, toujours écrit par Tome. Il m'arrivait même d'écrire le nom de l'auteur, surement pour chercher l'inspiration...
 
 
 
 
Des essais, encore des essais, toujours des essais. Des cases plus ou moins réussies (elles ne sont pas chronologique du tout). Certaines sont horribles mais d'autres sont assez valables. Pour préciser, ici je dessinais directement au stylo Bic, sur une feuille A4 quadrillée d'écolier. C'était vraiment du pur amateurisme!
 
 
Mon album de Spirou 'Machine qui Rêve' qui donnait à l'époque un coté réaliste au personnage du Groom. Ce style n'a pas du tout plus au public mais moi j'ai adoré, malgré l'histoire trop confuse. Il s'agit du dernier album du duo Tome-Janry sur Spirou, Dupuis ayant préféré faire revenir le héros à un style plus conventionel pour la suite. Il continueront mais sur la version 'jeune' durant un temps. Album à part dans la série, que je conseille au curieux. Et on y apprends le vrai prénom de Seccotine!
 
 
Ma dédicace de Janry, sur ce même album. L'une de mes petites fiertés.
 
 
En mémoire de Tome, qui as bercé mon enfance et mon imagination
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Que dire ... Hommage mérité.
nikolah
Signaler
nikolah

spirou à moscou ! <3

Yaeck
Signaler
Yaeck
J'ai relu ce matin 'Spirou à New-York' et 'Luna Fatale', il faudrait que je lise les autres
nikolah
Signaler
nikolah
c'est l'auteur du spirou de ma jeunesse, j'ai récemment ré-acquis tous ses albums.
Joniwan
Signaler
Joniwan
RIP :/