Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

  
Signaler
L'Ours des salles obscures

En plein milieu de ma lecture du HS de IG Mag sur la saga Resident Evil (Mook qui aura prochainement son propre article), j'ai découvert qu'un nouveau film Resident Evil en CGI venait tout juste de sortir pour concorder avec la sortie de RE 6. Je me suis empressé de me le procurer, même si le précédent, RE Degeneration, était assez mauvais. Mais si les films d'animation ne sont pas terribles, ils ont le mérite... de ne pas avoir Mila Jovovich dans le casting !

C'est donc sans grande conviction sur ce film que j'attends comme un nanard que j'ai regardé RE Damnation.

 

J'ai en réalité été agréablement surpris. Non pas parce que le film est bon, non, il est même très basique en fait, mais parce que je m'attendais à une bouse sans nom. Mais rentrons un peu dans le détail.

Le film commence par une longue explication géopolitique (simpliste hein, faut pas déconner) du pays ou vont se dérouler les faits. Dans cette « République Slave de l'Est » issue de l'explosion du bloc soviétique, sorte de super Ukraine, les oligarques ont pris le pouvoir. Mais les gens sont pas contents et « les combattants de la libertés » s'attaquent au gouvernement dirigé par une femme très particulière. Une guerre civile éclate et les USA pensent que des BOW (Bio Organic Weapons) sont utilisées dans les combats. Leon est envoyé sur place pour enquêter.

 

Ada Wong et Leon se retrouve en Europe de l'Est pour ce prologue à RE 6

Bon le pitch de base est plutôt très classique, mais ça a le mérite d'être plus accrocheur que pour Degeneration ou les films de Jovovich. Ça ne révolutionne rien, ne révèle pas forcément grand chose sur l'Univers Resident, et c'est au final très classique, mais ça se laisse regarder comme un film pop-corn. Les personnages ne sont pas bien fouillés (Sasha), voir carrément horripilants (JD), mais on prend plaisir (peut-être de manière honteuse ou coupable) à suivre cette histoire.

Tyrant et Lickers sont présents : le film est 100 % fan service

On a quand même droit à pas mal de fan service entre la présence d'Ada, des plaguas, des lickers et autres Tyrants, mais après tout c'est pour ça qu'on regarde ce genre de film. Les scènes d'actions sont globalement bien foutues (même si ça n'invente rien) et sont un des raisons pour lesquelles j'ai passé un bon moment.

 

Les nouveaux personnages ne sont pas très travaillés : Passable

Bon évidemment, on échappe pas aux WTF en plein milieu d'une scène. Entre l'Ukraine aussi riche que les USA, la présidente ancien agent du KGB qui maitrise les arts martiaux (au point de tenir tête à Ada Wong), et Leon qui est juste too much (mais coupez lui ces mèches bordel !), la meilleure suspension volontaire d'incrédulité est mise à rude épreuve !

 

Le combat entre Ada et la présidente : Un grand moment de WTF

J'ai pris un plaisir presque honteux à regarder RE Damnation. Je sais que c'est un film moyen, bourré de fan service et de clichés, ponctué de plusieurs WTF, et pourtant j'ai accroché. Attention, on ne va jamais au delà du film pop-corn qu'on regarde entre minuit et 2h du matin parce qu'on a rien d'autres à faire. Mais perso, j'ai bien aimé, et je l'ai largement plus apprécié que Degeneration ou les films de Jovo-machin (ces derniers me filent carrément de l'urticaire...)

Maintenant chacun se fera son avis ! Moi, je file continuer à lire mon IG Mag !

Voir aussi

Groupes : 
Resident Evil
Jeux : 
Resident Evil 6
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Kelun
Signaler
Kelun
J'ai bien aimé le combat entre Ada et la Présidente moi^^
Anduril22
Signaler
Anduril22
On est même trois alors ^^
Tout comme toi j'ai découvert la sortie de ce film grâce à la pub au verso du IG Mag', et comme toi je me le suis procuré (illégalement, mais j'ai pas encore trouvé le blu-ray ^^) illico !
Un très bon moment également pour ma part, c'est pas le film du siècle, loin de là, mais il est bien mieux que le Dégénération.
Pareil aussi, le combat WTF entre Ada et la Présidente est LE passage qui m'a bien saoulé... Vraiment aucun intérêt. Mais dans l'ensemble c'est vraiment un chouette divertissement. J'ai beaucoup les Tyrants à la fin
spike654
Signaler
spike654
Bon bah on est deux alors^^
Même ressenti que toi, un bon film de dimanche après midi pluvieux.
Aucun déplaisir pour ma part, voir même un certain intérêt pour certaines scènes (celle ou Léon court sur les contenairs notamment)
J'aurai juré qu'il serait dispo aussi en 3D tant certaines scènes proposent des effets appropriés à cette technologie.