Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 08/04/17 à 17h38

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéos - Test

Alors qu'on est en juin et que le soleil pointe légérement le bout de son nez (chez moi), certains d'entre nous peuvent se mettre devant leur télé et tester quelques jeux. Aujourd'hui toutefois, on peut enfin mettre les mains (du moins si on y a mis le prix dans un autre jeu) sur la démo d'un jeu très attendu. Voici donc une rapide impression sur la démo de The last of us.


The last of us est, pour ceux qui vivent en utilisant un pc sans internet et sans lunette avec une belle myopie, un jeu annoncé vers fin 2011 comme une exclu PS3 développé par Naughty dog. Naughty dog, si vous ne le savez pas, c'est les papas de crash bandicoot (à l'époque ou c'était bien) mais surtout d'Uncharted, licence qui a bien brillé ces dernières années. Au fil des mois, l'interet du titre a grimpé et a fini par faire vraiment envie, d'une autre façon que "c'est le prochain jeu de Naughty dog donc c'est trop bien". Annoncé comme un titre inspiré du trip "survival-zombie-wasteland et compagnie", le titre est fort attendu et sortira donc le 14 juin prochain, soit dans deux semaines environ. Aujourd'hui, toutefois, certains ont pu mettre la main sur le jeu puisqu'une démo disponible pour ceux qui ont acheté God of war Ascension (exclu sony elle-aussi) est apparue hier (bon j'avoue qu'une démo exclu 15 jours avant la sortie du jeu final, ca fait TRES con mais bon soit....). On va donc parler du jeu.

Je passe sur le scénario du jeu car malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé grand chose. On sait juste qu'on incarnera un duo composé de Joel, un homme environ la trentaine et de Ellie, une adolescente. Les deux vont devoir faire équipé pour tenter de survivre dans une amérique envahi par un virus qui transforme les gens en mutants et de survivants affamés franchement pas amicaux. Le jeu semble promettre une ambiance assez sombre puisque Joel sera amené à commettre quelques actes peu orthodoxes et que le climat survie s'annonce assez stressant. Mais ca, c'est plus la bande annonce qui conclut la démo qui nous le dit puisque celui-ci nous propose une exploration de building sur le point de s'écrouler à la recherche de vivres.

 
"et dire qu'il a trois jours, j'étais juste sorti acheter le pain....."


Visuellement, rien à dire, le titre est joli et fait honneur à la PS3. En gros, imaginez un uncharted 3 boosté avec un rendu "fin du monde" bien travaillé qui vous donne vraiment l'impression d'être bien loin de votre maison douillette. Malgré tout, j'ai pas sauté au plafond pour autant.... je ne sais pas, y manque un truc pour me faire hurler de joie. En même temps, l'immeuble étant constamment plongé dans le noir, ce n'est pas vraiment sur ce niveau qu'on peut constater le travail de Naughty dog (et en plus, on m'a dit que la démo était assez vieille donc un travail de polissage a peut être été fait). Bref, penchons nous sur ce qui nous intéressent le plus dans un jeu : Le gameplay.

Pour le gameplay, c'est simple : Prenez uncharted...c'est bon ? TPS, arme avec laquelle on vise avec R1, ect. Et rajoutez une vraie dose de survie et c'est bon. En gros, le jeu propose des mécanisme très intéressant de survie qui vont ravir ceux qui espérait que the last of us soit autre chose qu'un jeu d'action avec des zombies. Pour commencer, parlons du système de combat : le jeu alliera apparemment un coté infiltration qui permettra de tuer les infectés par derrière et de plusieurs facons. J'avais notamment été étonné qu'on pouvait étrangler et égorger les infectés....je me suis dit "pourquoi on a le choix ? ca change quoi ? au final, y sont morts". Et bien, c'est lorsque j'ai refait la partie que j'ai compris la nuance : Le temps. Etrangler un infecté prends du temps tandis que l'égorger est rapide mais nous fait perdre un surin qui est en nombre limité. Et dans ce jeu, le temps est essentiel car le danger est vraiment présent, les infectés ayant un comportement un peu aléatoire ce qui oblige le joueur à s'adapter rapidement à chaque situation. Surtout que chaque créature est différente (certains sont aveugles, d'autres non) et que le jeu nous offre plusieurs armes pour pouvoir les tuer mais attention, nos ressources sont limités, il convient donc de choisir au mieux la stratégie pour avancer, la moins dangereux et la moins gourmande, ce qui va conduire à un certain stress lié à la gestion de notre inventaire et de notre survie. Surtout qu'en prime, utiliser une trousse de soin demande quelques secondes, ce qui prouve qu'agir vite et le plus efficacement possible sera vital. (à noter qu'en prime, les claqueurs qui sont des espèces de mutants plus véloces que d'autres seront capable de tuer un coup). Le reste du temps, l'exploration sera de mise et gratifiante puisque le jeu possède plein de pièces annexes avec des ressources diverses (munitions, soins ou encore matériaux pour renforcer ses armes de fortune, histoire de pouvoir tuer un ennemi plus facilement) Détail également : l'IA allié semble loin d'être inutile puisqu'elle semble fouiller elle aussi et peut ramasser des objets que vous auriez oublier (mais pas sûr de ça, faut voir le jeu final pour être sûr). Bref, de ce coté, là le jeu attire vraiment la curiosité de part ses possibilités d'infiltration et de ses situations pleines de possibilités.

 

La prudence devra vite devenir votre amie car la situation peut vite tourner au vinaigre.


Du reste, on note une musique inexistante pour le niveau et d'une VF.......moyenne voire mauvaise pour Ellie qui ne croit clairement pas à ce qu'elle dit. Pas grave, on peut heureusement mettre les voix anglais (ce qui collent mieux dans un jeu se passant aux états-unis). Seul bémol : la démo est courte, elle ne fait que grosso modo une vingtaine de minutes, ce qui est assez chaud pour nous convaincre mais pour peu qu'on gratte, la dernière séquence prouve la qualité d'un titre qui semble avoir été bien branlé pour satisfaire les joueurs avide de survie ou de gameplay différent.

Pour finir, The last of us semble bien parti pour être un titre qui va plaire : Aucun défaut de maniabilité, des mécanismes intéressants et étudié, une esthétisme et des graphismes très loin d'être vilain, une ambiance et un scénario qui interpelle et en prime, qui s'arment d'une bonne durée de vie d'après les développeurs (12-15h). Je suis personnellement assez convaincu (après avoir été un peu sceptique.... j'avoue que le "c'est le prochain jeu de machin" n'est pas un argument qui peut me convaincre facilement) et je pense craquer dans 15 jours. On verra bien mais je pense ne pas être déçu et que cette petite excursion aux pays des survivants risque de me plaire. Rendez-vous au 14 juin et d'ici là, testez la démo par vous-même.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires