Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 31/12/16 à 21h14

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Série télé (Séries TV)

Bonjour à tous ! Et ouais toujours en vie mais malheureusement, toujours pas d'inspiration pour vous instruire de ma culture, masses ignorantes que vous êtes ! Mais bon, après un congé prolongé non prévu (et non remboursé par la sécu), j'ai décidé de vous parler d'un truc que je gardais dans ma poche histoire d'avoir un nonoss à vous offrir pour que vous ne vous fassiez pas les dents sur le canapé. Bref, trêve d'expressions foireuses et hasardeuse, on va parler de la série anglaise Sherlock.

Bon, même si vous êtes sans doute déjà tous au courant, il est bon de rappeler qui est exactement Sherlock Holmes. Il s'agit du personnage principal des romans de Sir Arthur Conan Doyle, un écrivain anglais qui a passé la majorité de sa vie à conter les aventure du détective à travers pas moins de 56 nouvelles et 4 romans. La popularité a été tel que lorsque Conan Doyle en a eu marre de son personnage fétiche, le public lui en a encore réclamé et il a été condamné à écrire du Sherlock jusque à sa mort. Et même après, Holmes n'a pas sombré dans l'oubli puisque ses aventures ont continué à être reprises par d'autres écrivains et l'arrivée du cinéma dans la vie des gens a permis au résident de Baker street de perdurer à travers plus de 260 films (environ). 
 
Mais ici, ce qui va nous intéresser, ce sont les série télé. Bon, des séries télé sur Sherlock holmes il en a énormément et de toutes les nationalités (Marrez-vous, mais la Russie semble assez friand des aventures de Holmes), mais celle qui va nous intéresser, c'est l'une des plus "récente" et des plus intéressante : La série anglaise prénommé sobrement "Sherlock". 
 
Arrivé pendant une période ou le public redécouvrait le personnage avec les films de Guy Ritchie ou encore la série Elementary (Adaptation très libre de Sherlock puisqu'elle se passe à New York et fait de Watson une femme Asiatique appelé Joan Watson et donc je ne peux rien vous dire car je ne l'ai pas encore visonnée) et chapotté par les producteurs de la nouvelle série Doctor Who , Sherlock est une transposition des écrits de Doyle à notre époque en les réactualisant avec les thèmes et les technologies de notre époque et en proposant un format.....particulier puisque les saisons sont proposés dans un format de 3 épisodes d'une heure et demi, ce qui donne un aspect bizarroïde à la série donnant plus l'impression de mater 3 petits films qu'une vraie série...... et surtout nous plonge chaque année dans une frustration plutôt prononcé tant on voudrait en voir plus ! (Oui car quand c'est bon, on en veut toujours plus ...PLUS PLUS !!!!)
 
 
Mais plus qu'une retranscription, Sherlock c'est avant tout un véritable grand écart entre le moderne, la réécriture et l'originalité (si la série avait trois jambes évidemment). En effet, ici, les écrits de Doyle sont repris et constitue le squelette de la série mais la série a eu la bonne idée d'injecter ses propres idées et de reprendre également des morceaux d'autres histoires pour donner un aspect neuf et nouveau pour, d'un côté plaire aux fans des aventures de Holmes mais également pour intéresser un nouveau public ainsi que plaire à une masse qui dirait "je connais tout les écrits de Sir Arthur, aucun intérêt que je regarde cette série".  Entre la technologie oni-présente et injectant des effets intéressants pour les enquêtes ou encore en créant des personnages nouveau, la série réussit le tour de force d'éblouir son public alors que le matériau de base est plus que sur-adapté... Mais la série est brillant également pour sa façon de casser les croyances du public. 
 
En effet, car la série a tenté de casser les croyances populaires. Faisons test : Si je parle de Sherlock Holmes, la plupart répondront : 
 
- Un détective au service du public qui punit les méchants en faisant preuve de bonté, d'intelligence et faisant tout ça pour le bonheur du peuple. 
 
(oui, oui, marrez-vous, j'ai fait l'expérience sur des singes de laboratoire...... enfin, y paraît qu'on appelle ça aussi des collègues de travail. bref, c'est pas important) 
 
Et pourtant, non ! La vérité est ailleurs, bien ailleurs, très loin. Et c'est l'une de ses croyances que la série veut nous rappeler : Le faites que Sherlock Holmes était un parfait trou du cul. Entre arrogance, addiction pour les drogues en tout genre, caprice de star ou encore les relations compliqués qu'il a avec son entourage, on détesterait avoir le personnage en face de nous mais l'ampathie avec le personnage est bien là et en fouillant, son caractère n'a rien d'incohérent, comment ne pas prendre la grosse tête quand on a l'impression qu'on va à 100 à l'heure et que tout le monde fait du 50.... et qu'on a bien raison de penser qu'on va à 100. Le résultat donne un Holmes imprévisible et vraiment passionnant à suivre tant ses réactions imprévisibles et son côté "génie fou" vaut le détour à lui tout seul. Holmes n'est d'ailleurs pas le seul à changer puisque Watson renoue aussi à ses racines d'origines cassant l'image de petit boulet inutile en montrant un homme plus tourné vers l'action et qui contrebalance les qualités de holmes par les siens. 
 
 
Mais la série s'offre également des changements radicales et ô combien délicieux. Et le meilleur c'est par rapport au personnage de Moriarty, l'ennemi juré de Holmes qui ici, subit une complète transformation. D'un personnage sérieux et figure inquiétante et menaçante, on a droit ici à une sorte d'ado droguée ayant plus le physique d'un employé de banque qu'un tueur pychopathe mais avec un caractère instable et qui semble toujours entrain de contenir la folie qui émane de lui (on a l'impression que d'un instant à l'autre, il va tuer tout le monde dans la pièce, défoncer les meubles et s'arracher la peau du visage juste pour le fun). Le résultat donne évidemment quelque chose en contradiction avec les écrits de Doyle mais sont totalement cohérent avec la série. Une réussite de plus donc. 
 
Et je ne parlerai même pas de la performance du Sherlock holmes attitré : Le très prolifique Benedict Cumberbatch. En plus de son physique assez particulier (faut l'avouer, au début, je me disais qu'il avait pas le physique de l'emploi), son jeu et ses mimiques font très bien partie du personnage et rajoute un plus à la liste déjà longue des charges réussies de la série. Soit dit en passant, la présence de Martin Freeman incarnant Watson rajoute un petit détail rigolo (en plus de son excellente performance) : Il a incarné depuis le rôle de Bilbo Saquet dans le Hobbit. Et...........Cumberbatch a prêté sa voix à Smaug..............Oui, Smaug et Bilbo Saquet résolvent des énigmes à londres............la vie est une farce. 
 
Bref, je ne dirais qu'une dernière chose : Sachant qu'une saison d'une série normal dure environ 16h et que Sherlock arrivent à étre plus passionnante en 4h30 que pas mal d'autres séries, vous n'avez AUCUNE excuse pour ne pas la regarder ! 
 
Plus sérieusement, Sherlock est une série géniale qui s'adresse à tout le monde. Que ce soit le petit fan de Sherlock qui a envie de redécouvrir son héros préféré sous un aspect moderne et nouveau ou encore le mec qui a envie de se faire une culture en découvrant le personnage......ou tout simplement le mec qui a envie de voir une vraie bonne série. Regardez-là, vous ne serez pas déçu. Oh que non...! 
 
Et pour finir, un petit bonus fait par un fan qui, personnellement, me fait sourire à chaque fois. 


Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Donald87
Signaler
Donald87
Je plussoie ... Une série de qualité :)
Minato
Signaler
Minato
**prends note** ca peut servir un jour.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Et comme lui et moi, on se ressemble beaucoup, intellect mis à part, comme je le disais, ça explique bien des choses ! :lol:
Mais au moins, on s'accordera sur la qualité de cette série.
En espérant que ça te donnera envie de découvrir d'autres bombes anglaises comme Being Human, Life on Mars, Ashes to Ashes, State of Play, Mad Dogs, Jekyll, etc...
Minato
Signaler
Minato
Ha bha c'est un trou du cul ! j'adore le personnage justement pour ça ! mais faut l'avouer, on adore le regarder mais on aimerais moins l'avoir dans la vie de tout les jours !
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Ah mais voilà, tu trouves que Sherlock est un vrai trou du c*l, c'est pour ça qu'on arrive pas à s'entendre, en fait. :lol:
puffmagicd
Signaler
puffmagicd
Une excellente série, je me suis fait les 3 saisons en 3 jours, c'est dire si je l'aime !
Pheonix
Signaler
Pheonix

Oh mon dieu ! mais tout ses gens avec du goût ! mon dieu je ne suis pas habitué !

Pheonix : Ce que tu ne sais pas, c'est que c'est moi qui a soufflé ses répliques au Fossoyeur ! HA ! (plus sérieusement, sa vidéo sur le sujet est tellement bonne que inconsciemment, j'ai ressorti certains propos qu'il avait balancé mais j'ai essayé d'être le plus original possible)

Jayetbobfr : Je suis entrain de mater le premier épisode par curiosité et ça a l'air pas mal.....D'un niveau plus bas que Sherlock mais ca n'a pas l'air mauvais pour autant.

 

Oui et puis il as raison donc après, a part reformuler ;)

 

Elementary c'est différent, c'est clairement moins bon, bien moins brillant.

Pour autant, ça reste assez sympathique, et ça se regarde sans déplaisir !

 

Le duo Sherlock/Watson fonctionne différemment, au début, quand elle est sa marraine, j'ai trouver que la dynamique n'était pas top, mais après elle devient son "apprentie" et la la dynamique est plus intéressante.

 

Et y'a un joli coup de Poker sur Moriarty et quelques petites idées bienvenues.

Après, la modernisation est moins fouillée, les enquêtes un peu plus convenues, d'ailleurs, les 1ers épisodes ont vraiment une mécanique identique meurtre/ enquête / Sherlock trouve une solution / quelque chose cloche / ça se révèle un poil plus tordu / le vrai assassin est démasqué...

Heureusement ça casse un peu cela au fur et a mesure, la série se bonifie sur la saison sur ce point.

 

Je trouve également le caractère de Sherlock pas assez poussé, de même que son talent, bien moins mis en valeur. En fait, Elementary prends vraiment les traits de Sherlock comme point de départ pour un truc, alors que Sherlock les remet en valeur et les transcendent.

 

Deux visions différentes en somme.

 

Mais l'un dans l'autre, Elementary est une bonne série, mais elle est plus "banale" quoi, la ou Sherlock réussit le tour de force d'être exceptionnelle et au dessus du lot. ;)

Minato
Signaler
Minato
Oh mon dieu ! mais tout ses gens avec du goût ! mon dieu je ne suis pas habitué !

Pheonix : Ce que tu ne sais pas, c'est que c'est moi qui a soufflé ses répliques au Fossoyeur ! HA ! (plus sérieusement, sa vidéo sur le sujet est tellement bonne que inconsciemment, j'ai ressorti certains propos qu'il avait balancé mais j'ai essayé d'être le plus original possible)

Jayetbobfr : Je suis entrain de mater le premier épisode par curiosité et ça a l'air pas mal.....D'un niveau plus bas que Sherlock mais ca n'a pas l'air mauvais pour autant.
Jayetbobfr
Signaler
Jayetbobfr
J'ai moi-même regardé la première saison d'Elementary. La série est chouette mais ça ne vaut pas Sherlock.

Dans la série américaine, ce Sherlock a lui aussi ce côté antipathique, mais moins prononcé. Il se révèle surtout instable. Au début de la série, il sort de désintox et Watson lui sert de marraine d'abstinence. Elle doit l'aider à se contrôler et à sociabiliser. Moriarty reste proche du personnage que l'on connaît. Une sorte de génie du mal qui tire les ficelles dans l'ombre. Quoique, on a une sacré surprise quand le personnage apparaît pour la première fois à l'écran.

Pour en revenir à la série Sherlock, le faible nombre d'épisodes te met constamment en manque. Bon sang, cette fin de saison 3. Je veux la saison 4 ! Vite ! VITE !
3uReka
Signaler
3uReka
La saison 3 de sherlock est probablement la saison qui m'ai le plus marqué TOUTES séries confondues, son format aidant évidemment mais bordel, ce chef d'oeuvre d'écriture *_*
Pheonix
Signaler
Pheonix
Oh oh, y'a un peu de Fossoyeur de Film dans cet article :P

Cette série, c'est la définition même de Brillant. C'est du génie pur, l'alchimie parfaite entre le modernisme et le respect des écrits. Avec un casting d'immense qualité, des scénarios au cordeau, et une mise en scène innovante, la série fait pour moi sur ces 3 saisons une véritable sans faute.
L'un des show les plus brillants de l'histoire de la télévision.
Sebastopol
Signaler
Sebastopol
J'ai avalé les épisodes des 2 premières saisons! Acteurs parfaits & atmosphère british prenant... A suivre!