Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Entrez dans l'antre d'un gamer partageur

Par Matthieu Meignan Blog créé le 22/02/10 Mis à jour le 12/01/14 à 20h00

Joueurs de tous poils, entrez si vous l'osez...

Ajouter aux favoris
Signaler
Un Jour, Un Jeu

 

Bonjour à tous,

 

Alors aujourd'hui, je vais prendre ma panoplie d'aventurier pour vous parler d'Uncharted : Drake's Fortune. Développé par Naughty Dog et édité par Sony Entertainment, le jeu sort en novembre 2007 aux USA et en décembre 2007 en Europe et au Japon. Le concept du jeu naît dans la tête de Amy Hennig, connue pour avoir travaillé sur la série des Legacy of Kain ou sur la série des Jak and Dexter. Dans Uncharted, le joueur incarne Nathan Drake, un chasseur de trésors, qui est supposé être un descendant de Sir Francis Drake, célébre corsaire anglais du 16e siècle. Accompagné de son ami de toujours, Victor Sullivan, dit Sully, et d'Elena Fisher, une charmante réalisatrice de documentaires, Nathan se lance sur les traces de son ancêtre, à la recherche d'El Dorado. Mais il découvre bien vite qu'il n'est pas le seul à être sur la trace des fabuleux trésors de Sir Francis Drake. Pour Naughty Dog, ce jeu est une réussite, tant critique que commerciale. Uncharted est la carte de visite de la PS3. 

 

Intro de Uncharted : Drake's Fortune 

 

Uncharted est visuellement très réussi. On incarne Nathan Drake avec beaucoup de facilité, le soft mélangeant avec justesse différents genres de jeu : la plate-forme, le tir à la troisième personne et le genre action-aventure. Empruntant sans vergogne des mécaniques de jeu à Tomb Raider, Prince of Persia ou encore Splinter Cell (pour le coté "Je me planque avant de me faire plomber la tête") Certains gunfights sont difficiles à appréhender avec des vagues d'ennemis successives avec une IA assez poussée, puisque ces fourbes sont mobiles et vous débusquent assez vite. Nathan Drake est très agile, ce qui fait que les passages de plate-forme sont très plaisants. Quelques énigmes assez faciles parsèment le jeu, mais contrairement à Myst on ne passe pas des heures à pleurer de rage devant son écran à se dire qu'on est aussi bête qu'une huître mal lunée le jour de Noël. En résumé on s'amuse bien, les personnages sont attachants, bref c'est tout bon !

 

Uncharted Drake's Fortune OST - Nate's Theme

 

Uncharted m'a réconcilié avec les jeux du style Tomb Raider. J'avais très mal vécu ma cohabitation avec Tomb Raider : l'Ange des Ténèbres, tellement mal que j'avais renié mes bons moments passés à jouer avec Lara Croft. Attention je parle de jeu, pas de fantasmes virtuels de bas étage. Désolé de vous décevoir, mais les poitrines gonflées à l'hélium, conséquence malheureuse de l'avancement des épisodes, ce n'est pas pour moi. Nathan Drake, quand je l'ai vu la première fois, m'a paru humain lui au moins. Il panique quand il est dans la mouise, quand il faut faire un effort c'est difficile, pas comme Lara qui pourrait enchaîner les sauts périlleux arrière sans transpirer une seule goutte d'eau sous son T-shirt moulant. Au delà de l'aventure à l'allure cinématographique (on se prend très rapidement pour Indiana Jones d'ailleurs) traverser les différents paysages du jeu est un vrai bonheur. Uncharted, et à plus forte raison ses suites, Uncharted 2 : Among Thieves  (2009) et Uncharted 3 : Drake's Deception (2011) font de cette série une trilogie indispensable pour tout possesseur de la PS3.

 

A demain pour un nouveau jeu.

 

Vidéoludiquement vôtre,

 

 Utori

 

PS : N'oubliez pas que dans les commentaires de cet article, vous pouvez me suggérer des jeux que vous voudriez voir apparaître dans cette rubrique.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Utori
Signaler
Utori
Les autres Uncharted passeront sur le blog oui ^^
ronan72
Signaler
ronan72
Bel avis :) Pour les autres jeux continus sur ton avis...ses suites ? :D

Édito

Oyez, oyez, braves gens, vous êtes ici de plein gré pour la plupart. Détendez vous, vous êtes ici pour la découverte, des jeux, de la musique, des humeurs de son hôte aussi. L'important dans la vie, c'est de sourire et de profiter de certains petits bonheurs. Le jeu vidéo, ça peut aussi être cela.

Archives

Favoris