Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 10/12/16 à 15h40

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests (Jeu vidéo)

Bonjour à tous.

Aujourd'hui nous faisons un bon retour vers notre présent. Le jeu aujourd'hui a 7 ans, il est sortit au cours de l'automne 2005 et pour ma part, je viens de le terminer avant hier. Ce jeu m'a donné du fil à retordre ! A présent, entrons dans ce monde où les simulations de Sniper ne sont guère légions.

 

snelp20f.jpg

 

 

 

Combien allez vous payer ?


Ce jeu a moins de 10 ans, mais la côte est faible. Car il faut dire que le jeu n'est pas exempt de défauts que je développerai plus bas. Comptez entre 4 et 10 euros pour l'obtenir dans sa version PS2, Xbox et PC. Par contre, ce jeu a connu une réédition sur Wii accompagnez d'un fusil en plastique pour améliorer le Gameplay, mais alors là, c'est tout de suite plus cher. Comptez une trentaine d'euros. Toutefois n'étant pas en possession de cette version, je ne parlerai que de la version PS2.

Donc un jeu pas cher et qui se trouve facilement.

Sniper élite valide donc le premier point.

 

 

 

 

Le jeu : Que vaut-il ?

 

Les graphismes.

 

snelp2021.jpg

 

 

Ce jeu nous ramène 7 ans en arrière et c'est tout à fait honnête pour la PS2. Certes les environnements sont monotones. Nous sommes dans un Berlin en ruine et comme vous pouvez le voir avec l'image ci-dessus, tout tourne autour de deux couleurs : Le brun et le gris. Mais bon, on est en guerre, on est pas là pour regarder le paysage.

Par contre les cinématiques sont juste limites pour une PS2. On sent très bien que les concepteurs se sont centrés sur le jeu et que les cinématiques ne sont qu'un ajout pour permettre une transition entre les différentes missions. Par contre, étant donné la grandeur des niveaux, un brouillard lointain viendra cacher les textures pour alléger la console.

 

Le point est donc validé.

 

 

 

 

 

 

Le gameplay

 

 

 

Alors là....il y a de quoi dire. C'est le point fort du jeu mais il y a des défauts qui viendront plomber cette expérience de simulation de Sniper.

D'abord dans les qualités : Nous sommes donc dans une simulation : Il est hors de question de faire du forcing surtout dans le mode de difficulté maximal que j'ai adopté pour plus de réalisme. Vous avez des objectifs de missions comme vous le montre l'image ci-dessous.

snelp2027.jpg

 

Ils peuvent être plus ou moins nombreux. Mais le bon point c'est que vous pouvez régler les différents objectifs comme bon vous semble. Le jeu n'est pas scripté et les adversaires vont s'adapter en fonction de votre tactique. Par exemple vous allez choisir un point surélevé : il n'est pas rare qu'en tuant votre premier ennemi, les autres patrouilles partent à voytr recherche et vous trouvent et vous mitraillent dans le dos juste derrière vous.

Pour pouvoir accomplir votre mission vous allez avoir surtout besoin de votre fusil sniper. En mode facile, c'est simple : On s'équipe, on vise, on tire et paf un mort. En mode sniper élite vous devrez prendre en compte : la distance qui vous sépare de la cible, la gravité, le vent et bien souvent le déplacement de la cible et enfin bloquer votre respiration pour éviter de subir les mouvements inconscients.

Et c'est là un des points faibles du jeu. Hormis un indicateur situé au dessus de la lunette de visé, ici le chiffre zéro, vous n'avez que vos yeux et votre expérience pour viser juste. Il n'est pas rare de tirer deux fois pour parvenir à toucher la cible. Si vous avez rempli toutes les conditions, un magnifique ralentissement vous montrant le chemin de la balle se déclenche donnant une belle sensation de victoire.

Le jeu présenté comme ça est parfait. D'autant plus que vous avez des tnt, des bombes à retardement, des mines à distance, des cailloux pour faire du bruit, un pistolet silencieux pour compléter votre arsenal.

Mais.....car oui il y a un mais, il y a de gros défauts qui viennent plomber cette belle expérience : Déjà votre personnage est lent. Une fois couché, il mettra beaucoup de temps à se relever et donc vos ennemis armés de mitrailleuses ont tout le temps de vous plomber.

snelp2029.jpg

Ensuite, lorsqu'il s'agit de lancer une grenade vous devez : Sélectionner une grenade, viser ( grâce à une simulation par des points ou on verra le point de chute ), lancer. C'est long et quand vous êtes seul contre dix, c'est un sacré handicap.

Un autre défaut : Les ennemis sont des surhommes : Si vous ne visez pas la tête ou si vous ne déclenchez pas le headshoot, il faudra trois balles pour les achever. Ils ont alors tout le temps de gueuler et de rameuter leur copains.

Ensuite votre arme, le fusil sniper, bien qu'il ait une précision redoutable, il fait un bruit de malade. Vos ennemis dès le premier tire sauront où vous êtes. Et là....même à deux cents mètres ils utiliseront leur mitrailleuses et deux fois sur trois ils vous toucheront.

Si on était dans un TPS moderne, avec l'air pur comme médikit pas de problème. Mais ici on joue à l'ancienne. Le petit homme en vert ci- dessus vous indique votre jauge de santé. Et bien sur, les trousses de soins sont limitées. Ce qui rend le jeu incroyablement dur. Surtout que les missions sont longues. Et de surcroit, vous pouvez certes sauvegarder quant vous voulez, mais vous voyez le petit chiffre « 6 » sur la boussole : Et bien c'est le nombre de sauvegardes disponibles.

Donc c'est un gameplay qui demande de la patience. Alors vous avez certes sur vous une mitrailleuse, mais elle est tellement imprécise et braillante que vous ne l'utiliserez que rarement.

Et enfin, n'espérez pas courir comme bon vous semble. Car si vous courez vous faites du bruit, on vous repère, mais en plus vous ne pourrez plus viser correctement pendant un temps donné à cause de votre rythme cardiaque. Donc en gros, les trois quarts du temps vous allez ramper au sol en n'aillant que vos yeux pour distinguer les ennemis  qui sont en bruns dans des décors en gris. Plus d'une fois j'ai hurlé car en gros vous devez mourir pour savoir où était vos ennemis. Les jumelles que vous avez aident que lorsque vous êtes bien caché. Car vos ennemis ont des yeux de rapaces !!

 

En résumé, c'est une excellente simulation de Sniper....réaliste....mais lourdée par des défauts....qui si vous n'êtes pas patient vous ferons avoir des crises de nerfs à répétition.

J'ai terminé ce jeu....mais je ne valide pas le point....non...je peux pas....

 

Les sons et les musiques :

 

Pour ces deux domaines : C'est réaliste : Vous devrez vous appuyer bien souvent sur les tires d'artillerie pour masquer votre propre tire. Donc les sons sont indispensables et les cris des populations ne vous laissent pas en paix. Et les musiques sont là pour vous mettre encore plus en alerte. Elles ne se déclenchent bien souvent que dans les situations de stresse, donc accentuent encore la pression sur vous et la peur de vous faire repérer. Surtout que bien souvent, vous entendrez les bruits de pas des soldats mais vous ne serez pas où ils sont. Ils gueuleront sans cesse « repli stratégique » et ainsi vous devrez les faire taire sans vous faire repérer.

 

Point validé.

 

 

.

 

Le scénario

 

On se situe à la fin de la seconde guerre mondiale. Berlin est encerclé par les russes et vous, fils de diplomate, connaissant la ville et la langue, vous êtes recruté par l'OSS pour mettre la main sur les recherches en matière de nucléaire avant les Russes. Vous avez donc les allemands et les russes comme ennemis.

Et....c'est tout. Le scénario n'est donc qu'un prétexte au jeu et reste parfaitement dispensable.

Point non validé.

 

 

Conclusion

 

Sniper élite aurait pu être un grand jeu si son gameplay n'était pas lourdé par des défauts qui vous ferons péter les plombs si vous n'êtes pas patient et habitué aux jeux de guerres actuels.

Alors pourquoi j'ai joué à ce jeu : J'adore jouer le rôle de sniper, j'adore l'histoire de la seconde guerre mondiale. Et au début....je pensais passer un bon moment. En faite, c'est par patience que je suis arrivé à la fin de ce jeu qui m'a demandé une trentaine d'heure. Et surtout malgré les défauts, j'étais toujours grisé quand j'arrivais à finir une mission vivant en ayant réussit à dézinguer une cinquantaine de soldats avec juste un silencieux, quelques grenades et mon fusil sniper.


Un jeu que je conseil qu'au plus patient donc....d'autant plus que ce jeu a une « suite » sur PS3...mais de ce que j'en ai vue....la suite a les mêmes défauts que ce grand frère...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris