Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 23/11/17 à 19h50

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
DelayGeek animation (BD-Manga-Comics)

Aujourd'hui on va parler de mangas. Ouaip cela fait longtemps. Il faut dire qu'avec le temps, je me suis pris de passion pour un style : le manga "tranche de vie".

Moi à présent, il en faut beaucoup pour m'impressionner, pour me donner le frisson de plaisir. Aussi, les shonen de base style fairy tail ou one piece....cela va 5 minutes.

Oui vous avez bien lu. J'ose dire que One Piece ne procure qu'un vague sentiment d'intérêt pour moi. Et j'assume.

Donc aujourd'hui on va parler d'un manga tranche de vie, un shojo seinen.

Et là je suis sûr que vous avez bloqué. Comment on peut mettre en commun le manga mature pour adulte qu'est le genre Seinen et le shojo, histoires surtout destinées à un public d'adolescentes....

Oui parce que pour beaucoup, le shojo c'est ça :

Oui je sais c'est cliché mais c'est tellement bon.

Bon à présent : parlons de Détenu 042.

Titre : Détenu 042 (o-shi-ni)
Auteur : Yua Kotegawa
Éditeur japonais : Shûeisha
Éditeur français : Kana
Nombre de tomes : 5

Ce mangas a 10 ans et bien sûr, Kana a décidé en 2011 de stopper sa publication.

Alors certes, l'Histoire est presque mièvre. Cela pleure pour un rien, il y a des fleurs qui sont dessinées lors de scènes touchantes, pas mal de personnages, même masculins sont efféminés, mais les mecs passez au delà de ces clichés.

Car l'histoire soulève de vraies questions : Que feriez vous si dans votre pays, la condamnation à mort existait toujours et que dans votre école un détenu condamné à la peine capitale était inséré pour voir s'il est vraiment un monstre asocial ou un simple être humain qui a commis un acte répréhensible ? Sachant qu'une puce pouvant exploser en cas de pulsions meurtrières a été implantée dans ce dit détenu.

Voilà le fil rouge qui va parcourir ces 5 tomes. Et les questionnements sont pertinents autant que les réflexions que pour les personnages. Certains développeront de l'empatis autour du détenu inséré, d'autres de la haine, d'autres le verront comme une simple expérience.

Mais là où le mangas fait très fort c'est qu'en peu de tome, une vraie sympathie se développe pour un homme qui a pourtant tué. Au point que certains verront ses surveillants et le système judicaire comme injuste et excessifs.

Et le final, bon sang le final. Je ne peux en réveler car c'est tout l'intérêt de cette histoire. La mangaka prend le lecteur à contrepied en proposant une fin surprenante et touchante.

Voilà, j'espère vous avoir donné envi de le trouver en occasion. N'hésitez pas à laisser un commentaire sans trop spoualer.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris