Le journal du Delaygeek.

Le journal du Delaygeek.

Par Thibault de Mondidier Blog créé le 16/04/10 Mis à jour le 22/09/17 à 07h13

Je ne suis pas un joueur comme les autres. Je suis un delaygeek. Je découvre des jeux, les films, les animés, les livres que vous avez fini depuis des mois toujours en occasion mais toujours avec passion comme tout bon Geek.

Ajouter aux favoris
Signaler
récits (Jeu vidéo)

Petit rappel : Les vrais évènements historiques sont en bleu, en noir le récit de partie. Mes sources restent identique par rapport aux articles précédents.

 

"C'était une belle victoire monsieur Thibault de Mondidier."
"Je vous remercie votre majesté."
"Votre discrétion fait que la victoire Suédois rejaillit sur mon nom. Vous avez tenu parole et
malgré les mécontentements de l'année blanche que vous avez fait subir à l'administration, j'ai
sur convaincre le conseil de la pertinence de vos choix..
"Merci votre majesté."
"J'aimerai également que mon fils vous seconde. Je pense que les réformes à venir vont être très enrichissante."

En effet, le fils du roi et même passons les années suivante à réformer le pays.
En 1852 au grand étonnement des libéraux, j'instaure avec l'aval du roi la liberté totale de la presse.
Et en fin d'année, pour remercier le peuple de son effort, les impôts pour les pauvres passent de 67 à 62 %. Le budget de la recherche est suffisant pour payer les ingénieurs qui apportent innovations sur innovation. L'appareil de l'Etat se modernise et les impôts sont de plus en plus réguliers, précis et rapportent des sommes qui nous permettent de dégager un excédent.

Comme nous sommes un royaume interventioniste, c'est l'Etat qui développe le réseau naissant de chemin de fer.

En 1853, la baisse d'impôt continue passant de 62 à 57 %. Les libéraux me considèrent comme l'un des leurs et observent que les réformes vont dans leur sens. Pourtant à nos frontières, la même année éclate la guerre de Crimée. L'Europe vient en aide à l'empire Ottoman en combattant la Russie.

Mes informateurs sur le terrain m'informent que la révolte gronde dans les campagnes Russe. Les provinces finlandaises sont un fruit presque mur. Mais il n'est pas le temps d'entrer en guerre. Par contre, les ambassadeurs oeuvrent surtout au Danemark et aussi en Europe pour que la Suède conserve une bonne image. L'Alliance entre le Danemark et la Suède est reconduite.

Un matin, de 1854, je reçois un ambassadeur Russe. Et celui-ci m'apporte une bonne nouvelle : En remerciement de notre neutralité, la Russie nous garantie l'indépendance de nos territoires.


1854 : Les Juifs sont autorisés à s’installer où ils le souhaitent en Suède. La législation douanière est réformée et la distillation domestique est strictement prohibée. La France et l’Angleterre déclarent la guerre à la Russie pour secourir l’Empire ottoman que le tsar Nicolas Ier menace en mer Noire. La Suède espère en profiter pour récupérer les territoires perdus en 1809.
21 novembre 1855 : Un traité d’alliance est signé avec la France et l’Angleterre, qui garantit l’intégrité du territoire suédois face aux menaces russes.

La suède remonte la pente et je continue de remercier le peuple. En 1856, contre l'avis des conservateurs, le suffrage universel pour élire les représentants du gouvernements est adopté. Les libéraux acceptent donc le maintien d'une taxe commerciale et d'une politique protectioniste et interventioniste de l'état. Et une nouvelle admirable arrive : Des étudiants pour la création d'une grande scandinavie manifeste dans la capitale. Le peuple est prêt.

Mais une nouvelle vient ternir le tout. Un ami, le roi Oscar est mort et son fils lui succède. Voyons qui était-il.

Titré duc de Scanie à sa naissance, le prince royal fut brièvement vice-roi de Norvège entre 1856 et 1857. Il devint régent le 25 septembre 1857, et roi à la mort de son père le 8 juillet 1859.Son règne est marqué par ses réformes visionnaires. Les actuelles loi communale (1862), loi ecclésiastique (1863) et loi criminelle (1864) ont été rédigées de façon appropriée sous la direction d'un roi dont la devise était : Land skall med lag byggas - « La loi doit bâtir le pays ». Charles a également soutenu Louis De Geer de façon remarquable afin de mener à bien sa mémorable réforme du Riksdag en 1866.

Charles était également un ardent partisan du scandinavisme. Sa politique de solidarité entre les trois royaumes du nord, son étroite amitié avec Frédéric VII de Danemark, l'auraient mené, dit-on, à promettre à demi-mot d'aider le Danemark à la veille de la guerre de 1864, ce qui, dans les circonstances, était peut-être trompeur et injustifiable. Néanmoins, vu l'impréparation de l'armée suédoise et les difficultés liées à la situation, Charles a été forcé d'observer une stricte neutralité. Il est décédé à Malmö le 18 septembre 1872.

Charles XV était très doué dans plusieurs domaines. Il a acquis une certaine réputation en tant que peintre et ses poèmes montrent un certain talent dans ce domaine. Son frère Oscar II lui a succédé sur les deux trônes de Norvège et de Suède.

 



Mais je n'ai pas oublié mon but premier. Grâce à ces 10 ans de prospérité, la population de la Suède a augmenté et la conscription passe à 250 000 hommes. L'union scandinave est à portée de main et encore une fois c'est la seconde guerre Prusso-Danoise qui va me fournir l'occasion.

Mais cette fois, finit la douce suède et le roi l'a bien compris. C'est lui qui charge les ambassadeurs de la mission : La Suède honnorera son alliance à une condition : En cas de victoire, la Scandinavie sera crée sous l'égide de la Suède. Le Dannemark prit à la gorge accepte.

 

 


la Prusse mené par Bismark est puissante mais encore une fois, l'armée n'est pas unifiée et cette fois c'est 250 000 hommes qui fondent sur la capitale berlinoise. Nous procédons à la même tactique  15 ans plus tôt. Sauf que cette fois c'est les Suédois menée par leur roi qui ouvrent la marche. Mais nous sommes malins. C'est les Danois qui négocient la paix. Un statu quo est signé car Berlin encore une fois est prise. Une paix blanche sans annexion est signée. Et une fois la guerre avec la Prusse achevée, le roi Danois, au côté du roi Suédois et des représentants de la Norvège signé la renaissance de l'union de Kalmar en 1863 à l'étonnement de l'Europe entière.



Autre évènement incroyable. Deux ans plus tard, la Russie débordée par la révolte populaire a laissé les finlandais proclamer leur indépendance. Une réunion rapide est faite.

"Messieurs, je demande votre accord pour une dernière guerre européenne."
"Contre la finlande ?" déclare le roi.
"Bien sûr. Le pays est isolé, la Russie inactive. c'est la seule occasion."
"Mais déclencher un conflit risque de mécontenter nos voisins ?"
"Nous récupérons nos terres et le vice roi Thibault de Mondidier s'en chargera. Il a assez prouvé
sa valeur à notre nation. Grâce à lui et à moi, on a réussi à réunifier les provinces du Nord de l'Europe et grâce à la diplomatie, l'Europe ne trouve rien à redire. Thibault de Mondidier, je veux une guerre rapide."

Cette guerre que je pensais facile m'aura couté deux ans et des dettes abyssales. Mais le fait est qu'en 1865 la finlande est réunifiée à la scandinavie. Un nouveau poste de vice roi est crée. Ainsi  un quatuor exerce le pouvoir avec la Suède en tête.



Toutefois, il reste deux questions en suspend : Le Slesvig et la Finlande . Mes espions m'apportent que le jeu des alliances germaniques a isolé la région. Sans réfléchir, les troupes danoises fondent vers le Sud et s'emparent définitivement du duché en 1868.

Il faudra près de 5 ans pour éponger les dettes mais en 1872, soit un an après l'unification prusienne, la Scandinavie retrouve un budget excédentaire. Mais pendant 5 ans, aucune innovation n'est sortie des usines suédoise. Et une chose m'inquiète....malgré une économie en bonne santé, le fait que la population scandinave est passé de 6 à 20 millions d'habitants, nous restons un nain économique. Il nous faut des rentrées substantiels d'argent....mais les grandes puissances sont déjà entrain de coloniser le monde.

 
Il reste une carte à jouer. L'Asie. Et malgré les réformes des deux chambres, l'ensemble du peuple nous soutient moi et le nouveau roi. Nous partageons d'ailleurs la même vision. Mais il mérite un petit développement : Oscar II

Il devient roi de Suède le 18 septembre 1872, après la mort de son frère Charles, puis est couronné roi de Norvège le 18 juillet 1873 dans la cathédrale de Trondheim. Lors de son accession au trône, il adopte la devise suivante: Le bien-être des peuples frères. Alors que le roi et la cour résidaient essentiellement en Suède, il fait l'effort d'apprendre le norvégien au point de le parler couramment et réalise dès le début les difficultés qu'il y a à maintenir l'union des deux pays.

Son règne est marqué par la rupture de l'union personnelle entre la Suède et la Norvège, en juin 1905.

Parmi ses descendants directs, on compte la famille royale suédoise, la famille royale danoise, la famille royale norvégienne, la famille royale belge et la famille grand-ducale luxembourgeoise.

Passionné de littérature et de musique, il publia des romans historiques et des traductions.

Boni de Castellane rapporte avoir rencontré chez la comtesse Edmond de Pourtalès le roi Oscar II et l'avoir pris pour Paul Déroulède tant il lui ressemblait.

Il est le premier roi de Suède dont l'effigie est apparue sur un timbre-poste suédois en 1885.

Ayant eu ses yeux soignés par l'oculiste William Wilde, il le remercia en devenant le parrain de son deuxième fils, d'où le prénom original d'Oscar donné au futur dandy.


30 mars 1856 : Traité de Paris entre la France et la Russie : le tsar s’engage à démilitariser l’archipel d’Aland. Les Suédois sont déçus de ne pas obtenir plus.
Mars 1857 : Oscar Ier propose une alliance au Danemark, et s’engage à le soutenir contre la Prusse. Aucun accord n’est trouvé.
Septembre 1857 : Gravement malade, le roi doit se retirer. Son fils Charles assure la régence.
1858 : Louis Gerhard de Geer est nommé Premier ministre. Le monopole de l’Eglise de Suède est remis en question.
8 juillet 1859 : Mort d’Oscar. Son fils monte sur le trône sous le nom de Charles XV.
1860 : Le Riksdag rejette une proposition royale visant à supprimer la fonction de vice-roi gouverneur de Norvège. Les Norvégiens sont furieux.
1862 : Inauguration de la liaison ferroviaire Stockholm- Göteborg. La modernisation progressive des infrastructures de transport permet le décollage économique de la Suède. Les exportations de minerai de fer et de pâte à papier augmentent régulièrement jusqu’en 1900. Une classe ouvrière se constitue, et commence à faire entendre ses revendications.
22 juillet 1863 : Après l’annexion du Sleswig par le Danemark, Charles XV rencontre à Skodsberg son homologue danois. La Suède accepte de soutenir ses voisins en cas de guerre contre la Prusse, à condition toutefois que la France et l’Angleterre interviennent elles aussi. Le gouvernement suédois manifeste son scepticisme.
Février 1864 : Les troupes de la Confédération germanique pénètrent au Danemark. La Suède n’intervient pas. Les Danois doivent céder le Sleswig et le Holstein. C’est un échec évident de l’idée « panscandinave ».
7 décembre 1865 : Le Riksdag accepte un projet de réforme prévoyant la mise en place de deux chambres désignées par le suffrage national et non plus par un vote par ordre. La Chambre basse est élue au suffrage censitaire direct ; la Chambre haute, au suffrage indirect. Le droit de vote est fixé à vingt-et-un ans. Des manifestations de joie saluent cette décision.
1867 : Première réunion du nouveau Riksdag. L’aristocratie domine la Chambre haute, le parti paysan la Chambre basse.
1868 : A la suite de mauvaises récoltes, la Suède connaît une famine sévère. 150 000 Suédois quitteront le pays au cours des années suivantes ; 20 000 Suédois s’établissent aux Etats-Unis, dans le Minnesota.
Juin 1870 : Démission du Premier ministre De Geer. Il est remplacé par Axel Adlercreutz.
1872 : Le Riksdag supprime la possibilité d’achat d’un remplaçant pour les conscrits. Après plusieurs années de débats passionnés, le parti agrarien parvient à empêcher la mise en place d’un véritable service militaire. L’enjeu est important car cela signifie le choix d’une politique de paix impliquant l’établissement de relations amicales avec l’Allemagne et le Russie, deux puissances qui ont pu apparaître menaçantes pour la Suède (après l’annexion du Schlesvig et du Holstein et du Lauenbourg par l’Allemagne à l’issue de la « guerre des duchés » de 1864, et raison de l’annexion de fait de la Finlande par la Russie sous le règne du tsar Alexandre Ier)
18 septembre 1872 : Mort de Charles XV. Son frère Oscar II lui succède. Plutôt conservateur, celui-ci se révélera posé et compétent.

Comme vous pouvez le voir, l'idée scandinave a réussi là où l'histoire a échoué. D'autant plus que dans le jeu, ni la France, ni l'Angleterre n'ont participé. C'est grâce à la conscription que j'ai pu mener à bien l'idée scandinave. Remarquez donc que le jeu a pris en compte les événements historiques en allant plus loin si les bons paramètres étaient réunis.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
J'avais bien compris :)
Donald87
Signaler
Donald87
It's a joke ... Hein ? :)
Thibault de Mondidier
Signaler
Thibault de Mondidier
Oh oui c'est de la bonne. On en trouve partout en quantité illimité et pas cher : Imagination.
Et de la pure !
Donald87
Signaler
Donald87
Tu as le même fournissur que Neves :D
Cherche pas ou vas voir mon commentaire sur son article ;)
Bon, un article qui mériterait des "like" supplémentaires :)

Édito

 

Aujourd'hui, j'ai 30 ans et la boulimie d'accumulation compulsive d'achat de médias en tout genre en masse est terminée. Maintenant je revends pour ne garder que les meilleurs crus et pouvoir vous en parler avec joie !

Dans ce blog vous trouverez :

- "Les tests" : Ils sont jamais en rapport avec l'actualité mais bien souvent je fais ressurgir du passé des jeux depuis longtemps délaissés.

-Delaygeek : Ma rubrique. Là où je parle de tous les attraits de la vie d'un delaygeek

-Les récits : Je parle de tout et n'importe quoi.

-Nostalgie : Tout ce qui a attrait à mon enfance se retrouvera ici.

-Musique : Le jeu vidéo c'est aussi des musiques grandioses. Il faut en parler.

-Japanimation : Tout ce qui touche de près ou de loin à la culture mangas sera traité ici.

 

Archives

Favoris