La cave du général Milich Oppenheimer !

Par psykomatik Blog créé le 05/05/10 Mis à jour le 30/05/15 à 19h12

Une caverne sombre d'où je poste mes critiques de films, musiques et jeux vidéo, ainsi que diverses réflexions personnelles sur tout et n'importe quoi. Installez-vous confortablement, vous risquez d'y rester un petit moment !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu vidéo (Jeu vidéo)

"Scandaleux ! " 

 
Je ne vois pas d'autre mot pour désigner la bouse que Codemasters vient de nous pondre, à nous les vrais fans de F1, orphelins d'un jeu de F1 officiel depuis le plutôt correct 'sans plus' F1 2006 (ps2). Explications.

Comment peut-on rater un jeu à ce point? Absolument tous les aspects oscillent entre mauvais et le catastrophique. C'est bien simple : sa seule vertu à mes yeux est de proposer les écuries et pilotes officiels de la saison 2009, chose que l'on avait pu constater pour la dernière fois qu'en Juin 2006. 2006? Parlons-en! Cette édition, qui à également bénéficié d'un portage sur psp lui est supérieure à tous les niveaux, c'est dire!

La jouabilité de cette nouvelle mouture est médiocre, et rien dans les options d'aide au pilote ne semble corriger cette immense tare qui saute aux yeux dès les premiers tours de roue. Quelque soit la vue choisie, le fun ne vient jamais et l'impression de vitesse est au moins aussi impressionnante que formula one 99, c'est à dire nulle.les voitures glissent presque comme dans un Wipeout (inadmissible pour un jeu de F1!),ou comme si l'on avait le choix de ne conduire qu'avec des spécialistes en matière de figures n'importes-nawaquesques : J'ai nommé Ralf Schumacher, Nelson Piquet et consors!  la gestion des collisions/dégâts est quasiment ou presque absente. Il n'y a dans ce soft pas la moindre sensation de vitesse (pas même à fond de 7ème en ligne droite), et le plaisir de piloter s'estompe à chaque virage, lorsque on à l'impression que tourner le volant signifie partir à la dérive. Des monoplaces? non, des bateaux!



Que dire de l'introduction bâclée du Kers? Tout ceci me rappelle "Newman Haas Racing" sorti il y a plus de 10 ans sur Psone, qui intégrait lui aussi un système de boost plus au moins aussi désastreux que le fameux système de récupération d'énergie cinétique exploité dans ce jeu (à l'image de cette réelle nouveauté dans la saison de F1 2009). Cela était excusable en 1998, pas en 2009...

Je ne m'attarderai que très peu sur les commentaires audio -d'ordinaires bâclés dans la plupart des jeux de sport de toute façon- d'une pathétique inutilité (On croirait entendre un automate nous parler, sur un ton monocorde et donc vite agaçant). On peut applaudir des deux mains l'équipe du jeu qui à réussi à faire encore pire que les commentaires foireux des Pes, dans l'ensemble.

Attardons nous maintenant un peu plus sur les graphismes. Pitoyables? Comment avez vous deviné!? Le résultat à l'écran n'est même pas digne d'une Playstation première du nom et n'a rien à envier à une DS. J'exagère bien entendu (à peine...), mais franchement, c'est laid, carré, et les décors sont ternes et vides.

Si comme moi vous faisiez partie de ces gens qui attendaient ce jeu avec impatience, en ayant cru naïvement que Codemasters se montrerait à la hauteur de la tache qui les attendait, attendez vous à une immense déception. L'exercice n'aurait pourtant pas du être une gageure, car Sony -qui à développé les versions 05 et 06- n'avait pas vraiment poussé la barre très haut! (c'est le moins que l'on puisse dire)

D'ailleurs, au niveau structure des menus et du contenu, Sumo Digital ne s'est pas foulé : Tous ou presque est absolument assimilable à son ainé de chez Sony. Aucune originalité, qui va même jusqu'à copier/coller grossièrement le mode carrière de son prédécesseur. Avec ses qualités, mais bien malheureusement ses défauts aussi : Informations de management minimales, dépêches de journaux sportifs rédigées sans style et qui ne nous apprennent rien que nous ne sachions déjà...

Ce jeu est un ratage total, comme vous n'en aurez probablement encore jamais vu dans le genre. Je ne pense pas trop m'avancer en affirmant bien haut qu'il s'agit sans doute d'un des pires jeu de formule 1 qu'il m'ait été donné d'essayer.
À éviter à tout prix. Croyez-moi (ou testez le en étant très alcoolisé pour vous marrer un bon coup).
Espérons que Codemasters/ Sumo Digital se ressaisissent d'urgence pour l'opus prévu sur nos consoles de salon d'ici l'automne 2010 et fassent montre d'une plus grande rigueur technique quand au respect du cahier des charges que nous sommes en droit d'attendre d'une licence aussi prestigieuse que la F1.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

La cave du général Milich Oppenheimer !

Édito

Ça y est ! je me jette corps et âme dans la grande aventure. Ouvrir un blog n'a jamais semblé aussi facile de nos jours, il n'était donc plus qu'une question de temps avant que je ne me lance dans cette entreprise.  Vous trouverez ici et là, mes critiques personnelles de films, musiques et jeux vidéo. Parfois très engagées, d'autres fois sur un ton plus modéré voir trivial, mais toujours avec sincérité et honnêteté. Mes critiques n'ont pas vocation à décrire une « vérité absolue » ; c'est avant tout mon point de vue à un moment donné sur une œoeuvre, ou une réflexion sur quelque chose - fait de société ou autre - qui suscite de l'intérêt à mes yeux.

Il sera également parfois question d'articles qui n'auront pas forcément de lien avec les catégories culturelles citées ci-dessus. Il peut s'agir d'une réflexion sur l'actualité, un coup de gueule sur un événement présent ou passé, ou que sais-je encore... Je ne me fixe pas de limites, pour être sur de pouvoir parler, au bas mot, de tout ce qui me passe par la tête. J'espère pouvoir le faire de manière posée et réfléchie, avec le ton qui convient à chaque situation.

Vos commentaires, critiques et suggestions sont les bienvenus. Le Général Oppenheimer vous remercie de l'intérêt que vous portez à sa prose  ! 

Archives

Favoris