Blog à part

Par Spooky Blog créé le 05/06/11 Mis à jour le 22/07/12 à 14h24

Un essai de blog, sur les pérégrinations et tribulations d'un retro et hardcore gamer qui aime à penser que le jeu est un art... en plus, le costume d'Académicien irait super bien à Michel Ancel!

Ajouter aux favoris
Signaler
Blabla

 

C'est pas comme si on n'était pas habitué, mais évidemment, quoi de mieux pour illustrer les mots "jeunes" et "violents" que le jeu vidéo?

Et pour avoir parcouru l'article, on trouve bien entendu le témoignage d'un pédopsychiatre (pseudopsychiatre?) qui nous explique que les jeux vidéo sont à l'origine de tous les maux. (même le déficit de la Grèce je parie!)

La question que je me pose est la suivante: la télévision et le cinéma ont-ils eu le même "traitement de faveur" à l'époque où ils étaient encore des médias nouveaux?...

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Spooky
Signaler
Spooky
Effectivement, c'est clairement racoleur... C'est plutôt prévisible étant donné le lectorat habituel de ce journal, mais tu as raison en disant que ça ne va certainement pas attirer le jeune lecteur.
Noiraude
Signaler
Noiraude
En même temps, quand je vois la "Une" de ce canard, je me dis que c'est méchamment racoleur. Pas étonnant qu'on retrouve en lead des amalgames qui font vendre du papier. Pas sûr en revanche, que ça fidélise le jeune lecteur, tout ça...
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Ben voilà tout à fait. De toute manière, il ne s'agit pas d'interdire d'acheter ces jeux : le gamin de 12 ans trouvera un copain (dont les parents seraient moins "vigilants" sur l'achat) pour lui passer le jeu. Moi ça me faisait marrer le premier Mortal Kombat. J'ai 2 frères plus jeunes, ils ont joué au jeu, ce n'est pas pour ça qu'ils arrachent la colonne vertébrale des gens aujourd'hui. Tout est question de repères, de limites clairement définies par les parents.
Spooky
Signaler
Spooky
Pour moi, ce n'est pas le jeu vidéo qui est dangereux. Un gamin de 11-12 ans jouant à Dead Space ou GTA ne me choque pas, si je sais que le gamin en question est encadré par ses parents (non pas de lui interdire de jouer à ces jeux-là, mais plutôt de "l'accompagner", c'est à dire être sûr qu'il ne joue pas trop, qu'il comprend bien la différence réel/virtuel, etc...)
Je jouais à Mortal Kombat à cet âge là, et ça n'a pas eu d'influence sur moi parce que je disposais de repère culturels, sociaux, etc...
Thunder-ten-tronckh
Signaler
Thunder-ten-tronckh
@Spooky: Le rôle des parents est énorme, ça c'est sûre. Mais ma question n'était pas vraiment là : Si on met un enfant de 11 ans devant GTA ou Dead Space, est-ce que cela peut avoir des conséquences majeures sur son mental ? Honnêtement, je n'en suis pas persuadé. C'est ici que les parents entrent en jeu : ils doivent interdire et modérer l'utilisation du jeux vidéo chez les plus jeunes.
Mais interdire et modérer pour les plus jeunes reviendrait en fin de compte à dire que le jeux-vidéo est dangereux puisqu'il faut surveiller son utilisation ...

Une sorte de syllogisme : ce qu'il faut surveiller est dangereux, les parents doivent surveiller l'utilisation du jeux vidéo donc l'utilisation du jeux vidéo est dangereux.

Je ne sais pas si je m'exprime de manière clair et si j'arrive vraiment à faire passer mon "idée". Mais je me doit tout de même nuancer: je ne suis pas du tout du côté de Famille de France, au contraire, mais j'essaye de soulever un points qui reste tout de même flou. Je suis contre les journalistes ou les politiques qui parlent des jeux-vidéo après un incident dramatique concernant des ados mais lorsqu'il s'agit de petits troubles mentaux -je n'est pas lu l'article, je ne sais donc pas ce qu'ils entendent par le mot "violent", si ils parlent de petits comportements ou d'acte "criminel".- il se peut quand même qu'il y ait un lien. Tout comme le cinéma d'ailleurs.
Spooky
Signaler
Spooky
Donc en gros, il reconnaît bien que le problème vient du manque de présence des parents dans l'éducation... mais l'article tape quand même sur les jeux vidéo au passage.
C'est quand même exaspérant de voir que malgré bon nombre d'initiatives, études, etc... le jeu vidéo reste un bouc émissaire!
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
La couverture est putassière, mais le contenu un peu plus nuancé. Le pédopsychiatre dit que les jeux vidéos violents sont néfastes pour certains gamins complètement déconnectés de la réalité : des gamins dont les parents ne veulent ou ne peuvent s'occuper, passent des nuits blanches devant leur console et dorment le lendemain matin à l'école. Ils ne font plus la différence entre le virtuel et la réalité.
Spooky
Signaler
Spooky
Intéressant...

@Thunder-ten-tronckh: Je reste persuadé que le problème vient du manque d'éducation et de repères. En gros, le problème vient des parents!
Moi qui suis spectateur "privilégié" de la jeunesse actuelle (je rappelle que j'exerce "le plus beau métier du monde", à savoir prof...), je constate que la présence des parents dans l'éducation de leurs enfants est paradoxalement de plus en plus minime. Elle est bien souvent déléguée à d'autres, les enseignants notamment (quel privilège!) et bien souvent... la TV (et par extension, la console qui va avec). Dans ce cas-là, c'est évidemment très gênant pour un enfant de ne pas avoir d'autres repères.
kyoman
Signaler
kyoman
Je confirme que le cinéma et la télé ont eu droit au même traitement de faveur à leurs débuts. Et les raisons étaient similaires aussi : quand le cinéma est apparu, les gens du milieu ont prédit la mort du livre si on laissait faire donc il a été stigmatisé pour tout et n'importe quoi. Même chose avec la télé, qui devait soit disant entrainer la chute du cinéma.... Bref, on connait l'histoire! XD Et contrairement à ce qu'on croit, les mentalités ne changent pas : seul le moment où ceux qui sont contre un média meurt et où ceux qui ont grandi avec ce même média prennent la relève font changer les choses. Mais ces derniers se révèleront être des contestataires d'un média émergent et on sera reparti pour un tour! Un, jour, ce sera nous, les vieux cons!
Vilain-pabo
Signaler
Vilain-pabo
Eh bien pour répondre à ta dernière question : Malheureusement, oui ! J'ai souvenir d'un reportage des années 70 sur l'apparitions des Walkman. Franchement, tu remplaces "Walkman" par "Playstation" et tout y est !!! Il faut juste attendre que cette génération meurt...
benbass
Signaler
benbass
C'est clairement un probleme d'éducation si certains enfants pètent une durite à cause de choses violentes (parents qui se fight , films/TV ou JV). Mais comme ces journaux parlent aux parents , on ne va pas les critiquer. C'est la faute de la TV et de l'école si les enfants sont abrutis hein. :)
Thunder-ten-tronckh
Signaler
Thunder-ten-tronckh
Je suis contre ce genre d’amalgame mais honnêtement, mettre des enfants de 11-12 ans devant un GTA cela peut peut-être avoir des conséquences chez certains d'entres eux, non ? C'est une simple question, hein.
Mais si c'était le cas, ce n'est pas le jeux vidéo qu'il faudrait remettre en cause puisque des normes telles que la norme PEGI sont mis en place dans le but d'éviter ce genre de bêtises.

Édito

La tradition exige que je commence par me présenter... C'est bien beau de vouloir donner son avis sur tout et n'importe quoi, il faut quand même répondre à la fatidique question: pour qui il se prend lui???
Eh bien "lui" a 27 ans, gamer depuis l'âge de 5 ans avec l'Atari 2600, puis la NES, Super NES, PS1, PS2 et actuellement Xbox 360. Mais entre temps et par hasard, au fil de cette progression technologique dans les consoles (à l'étape PS1 plus précisément), je me suis mis à être un peu nostalgique de mes anciennes consoles, revendues pour pouvoir m'offrir la dernière machine qui en avait plus sous le capot.
Donc en bref, je suis devenu en plus d'être un hardcore gamer, un retro gamer passioné. On accélère des quelques années, et me voilà aujourd'hui: professeur d'anglais en collège, toujours aussi passionné de jeux et une collection ayant accumulé au fil des années plus de 1200 jeux et une trentaine de consoles...

 

Archives

Favoris