Shoot Them Up

Shoot Them Up

Par ShootThemUp Blog créé le 09/08/12 Mis à jour le 04/10/13 à 15h25

Critiques et avis sur le jeu-vidéo, le rétrogaming et le cinéma... pis aussi parfois sur diverses choses qui habitent notre esprit!

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeu-Vidéo

 

 

     Cette fois-ci j'avais envie de partager avec vous une manie qui s'avère un véritable jeu auquel je me livre assez régulièrement: faire des classements, des sélections et des Tops parmi tous les softs et autres "expériences vidéoludiques" que j'ai pu essayer.
Bon ok, ce n'est pas indispensable de tout hiérarchiser dans la vie (surtout quand on touche au futile et au divertissement) mais je trouve personnellement que ça permet de dégager des tendances et des priorités dans son expérience de joueur !

Aujourd'hui je vais revenir sur le ou les jeux  qui m'ont vraiment marqué  durant ces trois dernières années de gaming intensif, ainsi que la console qui m'a le plus fait rêver sur l'année en question. Attention par contre, histoire de ne pas faire doublon, triplon et autre énième clone des divers « Top des jeux 200X » et « dossier récapitulatif des jeux de l'année », je précise qu'il s'agit de mes coups de coeurs joués cette année là : il ne s'agit donc pas forcément des HITS MEGA HYPE sortis sur l'année hein !!  De plus, si vous avez déjà suivi certains de mes précédents articles, vous savez que je suis un gros joueur de jeux rétro, donc attention aux relents de poussière que j'ai soufflé des cartouches si vous êtes allergiques, héhé !
Vous savez maintenant que chez ShootThemUp, on aime bien ne pas toujours faire comme tout le monde, et ce genre de tops a vraiment vocation de vous donner des idées de jeux dans lesquels vous n'auriez pas forcément  pensé à vous (re)lancer !

On commence avec cette belle année 2013, dont le climat estival sur une bonne partie du territoire est au moins une aubaine pour passer du temps devant ses consoles !

Prenant à contre-pied mes explications juste au-dessus, et bien que l'année ne soit pas terminée, je peux d'ores et déjà affirmer que je  pourrais mourir en paix puisque le dernier jeux que j'attendais vraiment sur cette génération de machines est derrière moi, et s'avère largement à la hauteur des attentes. Il s'agit bien évidemment du reboot de TOMB RAIDER ( pratiqué sur Xbox360 pour ma part), le jeu dont même si vous boycottiez Lara Croft sur 12 générations vous êtes obligés d'en avoir entendu parler! 
Un jeu techniquement à la pointe et qui, comble de bonheur, n'utilise pas le sempiternel moteur Unreal Engine qui rend les jeux de cette génération si similaires des uns aux autres, et qui s'avère intense du début à la fin  avec sa mise en scène souvent démentielle et cinématographique.
C'est un peu le "Uncharted multisupport" que j'attendais, moins porté sur l'action jusqu'au ras-de-la-gueule de celui-ci, mais qui compense avec ses prises à partie plus intenses et viscérales (surtout au corps à corps). Bref une expérience de jeu intense et fatalement trop courte lorsqu'on est pris dedans, comme la plupart des joueurs qui s'y sont essayés. Attention toutefois aux plus nostalgiques d'entre vous : le renouvellement de la license Tomb Raider est ici beaucoup plus marqué et radical que lors du premier reboot avec la saga TR : Legend, Anniversary et Underworld. Ici, le jeu est beaucoup plus porté sur l'action et l'ambiance dans des environnements sauvages que sur les traditionnelles Plateformes/Action exigeantes des anciens épisodes. Vous serez prévenus !

Cette année, contre toute attente et malgré avoir méprisé cette console pendant longtemps, comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, la machine que je redécouvre avec un regard d'enfant, c'est la Nintendo 64 ! Ok, je n'avais dû jouer qu'à des jeux médiocres et blindés de brouillard à l'époque, parce que je découvre maintenant jeux sur jeux me procurant un fun et un plaisir de jeu comme peu de softs actuels peuvent se vanter de le faire. Décidément, Nintendo SAIT VRAIMENT FAIRE DU JEU VIDEO ! (Oui ça aussi je l'ai déjà dit ailleurs...)

La Nintendo 64 (d'abord pressentie pour s'appeler Ultra 64) , première console de salon à être sortie dans un large panel de coloris!

D'ailleurs, si je n'avais pas déjà cité Tomb Raider, mon autre coup de coeur (ou de massue sur la gu... Comme vous voulez, tant c'est ce que j'ai ressenti pour citer ces jeux aujourd'hui! ), mon autre jeu de l'année c'est incontestablement Banjo et Kazooie sur cette N64. Alors oui, ça sent aussi la naphtaline (cuvée Eté 1998), mais c'est indéniablement un des plus grands chefs d'oeuvre de RAREWARE aux côtés de Donkey Kong Country et Goldeneye 64.
Magnifique et fluide (Sans besoin d'un Ram Pack supplémentaire), les commandes restent faciles à assimiler et répondent parfaitement, nous laissant profiter de niveaux vastes et  aux atmosphères variés sans la présence de l'horrible "brouillard technique" de la console.
Bref je le porte aux nues du jeu de plateforme 3D, au même titre que l'indétrônable Mario 64 sans aucun remord. C'est vraiment bon, moi ça m'a littéralement ému de perfectionnisme, mangez en! (A noter que Banjo et Kazooie, ainsi que sa suite BanJo Tooie, sont disponibles dans des versions HD et lissées visuellement sur le Xbox Live Arcade de la XBOX 360 : une chance supplémentaire de les redécouvrir dans des conditions optimums !)

_ _ _ _

Retour sur mon année de jeu 2012, et cette fois-ci je n'ai pas eu à trancher plus d'un instant, mon coup de foudre de l'année c'est indiscutablement Saint's Row The Third (saint's Row 3 quoi...). Sorti en fin d'année 2011, je l'ai joué avec moins de retard que d'habitude, donc, vous noterez! Beaucoup d'entre vous ne comprendront pas ce choix, mais figurez vous que ce 3ème Saint's Row représente vraiment pour moi ce que j'aurais voulu que la série des GTA 3D reste : un open world riche et généreux  sur la vie de gangsters, et surtout qui ne se prenne pas complètement au sérieux, pour nous permettre des missions  toujours plus variées et originales. Là où Gran Theft Auto 4 à choisi le soin de son ambiance et la crédibilité de son univers, s'astreignant fatalement à un gameplay plus sérieux et limité aux domaines du Possible et réaliste, Saint's Row s'assume comme le fils spirituel mais illégitime  des GTA : Vice City et San Andreas. 

Et en bon déçu de GTA 4, c'est carrément ce que j'attends de ce genre de jeux !
Après deux épisodes techniquement moyens (en gros des versions Haute Dèf. des anciennes formules GTA sur PS2, à peine mieux) et clairement "le cul entre deux chaises"dans son ambiance mi-gangsta contemporain mi-délires permissifs What The Fuck,The Third a clairement choisi de plonger dans le délire total, avec son scénario barré mais cohérent (il ont même réussi à placer une invasion de zombies au milieu du jeu, donc vous voyez...), sa personnalisation totale des protagonistes principaux, ses missions et à-côtéstrèèèès riches et variées (n'est-ce pas GTA4 et sa gigantesque ville... bien vide? ). Quand à la plastique du jeu, ce n'est certainementpas aussi polishé que chez Rockstar et GTA dans les détails, mais l'univers affiché à l'écran demeure plus que correct et les divers quartiers restent animés en population. Et ce n'est pas tout ce qu'il nous faut pour nous éclater dans un tel immense terrain de jeux virtuel ? SI ! Trois fois oui ! Personnellement je me suis amusé comme un gosse hyperactif lâché dans un parc d'attractions du début jusqu'à la fin tant ce jeu regorge de petites trucs funs à essayer, d'objectifs à compléter. J'ai fini le jeu avec les deux fins possibles, et j'y reviendrai encore de nombreuses fois dans quelques temps pour compléter les missions annexes, c'est dire !
Si vous pouvez faire abstraction d'un scénario et d'une ambiance vraiment sérieuse, le seul vrai défaut qui persiste dans ce jeu pour moi, c'est la couleur violette qui prédomine dans l'univers du titre, à commencer par la jaquette !:-) Sinon, sachez qu'il a en plus de toutes les qualités précitées le bon goût de supprimer toutes les frustrations pénibles typiques des GTA-like, afin de vous laisser profiter au maximum ! Par exemple, fini de nager 1heure à la recherche d'un ponton après une cascade accidentelle dans l'eau : au bout de quelques secondes, vous appuyer sur le bouton indiqué si vous voulez, et hop vous revoilà sur la berge la plus proche ! Idem avec vos véhicules ramenés au garage et "tunnés" à la sueur de votre portefeuille et de vos heures de jeu. Explosés ou abandonnés au cours d'une mission, ils réapparaitront automatiquement au garage pour une prochaine sortie, Hop ! Pas de prise de tête cousin, que du fun je t'ai dis !

 

En dehors de cela, ma console de l'année en 2012, eh bien ça a été là encore sans contestation possible... la petite Game Boy Advance, qui m'a accompagné quasiment non-stop du printemps à la fin d'automne. Là encore une découverte sur le tard, mais pourquoi je l'ai snobbée à son époque cette console ? Période où je n'étais plus branché consoles portables, alors assimilées à un plaisir d'enfance, cette Game Boy Advance s'avère pourtant un véritable REVIVAL par procuration de la Super Nintendo! Entre simples portages de celle-ci, nouveaux softs 2D à la technique encore rehaussée, et mêmes jeux  3D carrément jouables, que de hits sur cette merveille de portable à l'ancienne !
Allez, quelques unes de mes muses, qui m'ont encore fait choisir une Nintendo : Metroïd Fusion, Duke Nukem Advance (FPS 3D très convaincant !), Tomb Raider Dark Prophecy, AstroBoy (un beat Them all très beau et mignon, et à la difficulté surprenante !), Prince of Persia Sands of time.

 

Les différents modèles de GBA sortis au fil des ans. De l'esprit fabricant de jouet original au produit high tech pour jeunes technophiles!

_ _ _ _

Enfin, terminons avec l'année 2011, qui a été clairement l'année de la Wii pour moi avec son acquisition tardive ! Il faut dire que c'est encore une console Nintendo que j'ai longtemps mésestimé, jusqu'à ce qu'elle compte assez de hits pour m'imposer son achat en fait !

Et mon jeu number one de cette année là, le coup de coeur par lequel j'ai d'ailleurs commencé l'année (et inauguré cette console), c'est Donkey Kong Country Returns.
J'aurais pu citer aussi Mario Galaxy 2 qui est l'autre jeu marquant qui m'a poussé à l'achat, mais ce n'est rien comparé à la baffe (et l'attente) qu'aura suscité le retour de la franchise phare de ma vie, Donkey Kong Country !
Retro Studio, qui a repris le flambeau du mythique Rareware, a bien rafraîchi cette série culte, même si les nouveaux ennemis ne m'ont pas autant marqué que les inoubliables Kremlings d'antan.
Pour le reste, le jeu nous accueille avec les musiques cultissimes de la série, qui m'ont tiré une larme de joie nostalgeek tant je les aime (et tant elles m'évoquent de supers souvenirs passés sur les volets super Nintendo je pense aussi!), et des niveaux de plateforme purs et durs débutant dans la jungle des Kong, ainsi que la traditionnelle sortie de la DK House en point de départ! Le reste du jeu est à l'avenant de ces premières impressions, jouant sur la nostalgie et les nouveautés permises par le hardware 15 ans  plus tard dans le design des niveaux de jeu. Progression fluide et rapide, effets 3D pour la transformation des décors en temps réel, progression dans les environnements de jeu sur plusieurs plans par le biais des tonneaux canons...Tout est là comme avant dans ce Plateformer en 2D, mais systématiquement remis au goût du jour avec des idées de génie! Bien que l'on ait toujours un thème graphique principal pour chaque monde de la carte, chaque niveau propose une nouvelle idée originale pour pimenter le stage. En clair on ne s'ennuie jamais dans DKC Returns, et comme dans les jeux Nintendo d'antan, on a toujours envie de progresser pour découvrir les idées originales des développeurs pour la suite! Par contre, parfois il faudra vous accrocher sérieusement pour passer au stage suivant (et particulièrement dans les niveaux secrets) : j'ai trouvé ce nouvel épisode carrément plus difficile que les anciens, et même si ce n'est pas visible dans tous les niveaux, méfiez vous! Enfin ne vous inquiétez pas trop non plus : le jeu n'est pas avare en dispersion de bonus en tout genres et moyens de gagner de nouvelles vies!
Que rajouter de plus si ce n'est que le perfectionnisme de RARE, le fondateur de la série et de nombre de jeux mythiques de l'époque Super Nintendo et Nintendo64, se retrouve dans le travail de RETRO ici et ailleurs et que c'est carrément TRES bon signe!
Comme Donkey Kong Country Returns vient de sortir sur 3DS, j'invite tous les veinards qui ont refusé de céder à la Wii à se ruer sur la conversion portable qui s'annonce, sinon un poil moins léchée techniquement (puissance oblige), très fidèle à l'expérience jouissive de ce nouveau DK Country. Surtout vous les petits jeunes qui n'avez pas connu les versions originales sur super Nintendo, quels jeux fantastique !! Ne faites pas deux fois la même erreur (de jeunesse J) les amis !

Voilà c'est fini pour ce récap. de mes jeux et console culte par année sur les trois dernières.
A bientôt pour un prochain top qui va envoyer du lourd et faire beaucoup de déçus dans la masse de jeux sortant chaque année !

RUDIO

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

ShootThemUp
Signaler
ShootThemUp
merci môssieur!;-)
JUJUSAN
Signaler
JUJUSAN
Homme de gout !
ShootThemUp
Signaler
ShootThemUp
ok merci pour l'info, c'est pas plus mal si la contrainte de la sauvegarde de ses voiture est levée dans la plupart des jeux! Mafia je devrais le savoir...quand à Sleeping Dogs je ne l'ai pas fait (je viens seulement de découvrir la démo il y'a quelques jours!)
Tu veux dire que tu n'as jamais fini à l'eau de tout le jeu? moi j'ai eu quelques accidents mais j'ai aussi volé quelques bateaux;-) Et l'histoire ne t'oblige pas à aller sur la mer à un moment? je me rappelle plus bien, il y'a tellement de misions et passages cultes dans ce jeu!
yo11yo
Signaler
yo11yo
J'ouvre la parenthese concernant Saint Row 3 que j'ai fais sous tes conseils, il s'avere que la gestion du garage pour sauvegarder tes véhicules est aussi appliqué a la série Mafia et Sleeping Dog, pour ce qui est de la réapparition sur les berges quand ont tombe dans l'eau, ba dans ce jeux contrairement aux GTA je n'ai jamais eu le soucie de gouter l'eau salé ahah
ShootThemUp
Signaler
ShootThemUp
Dans mes bras l'ami Coin-Coin!;-) Eh ben moi pourtant grand amateur de jeux de plateformes comme on en fait plus (a part Mario), j'en avais lu des tests, vu pas mal d'images à l'époque.... et pourtant je ne le pratique que maintenant. Mais je suis aussi positivement choqué que si je l'avais découvert à sa sortie en 1998 et c'est ça qui est magique!

J'espère que tu as aimé l'article, bisous l'ami, et merci d'avoir commenté!
Donald87
Signaler
Donald87
Banjo et Kazooie ... Comme j'ai aimé ce jeu :)

Édito

Bienvenu à tous !

Ici vous trouverez régulièrement des articles concoctés avec AAAmour généralement au sujet des jeux-vidéo bien sûr (un sujet qui nous "rameute" tous dans cette communauté, pour, sous les spotlights de Gameblog, nous lier), qu'ils soient actuels ou Rétrooooooooo.

Mais aussi parfois du cinéma, ou tout ce qui me tient à coeur dans ma vie ever, ou en fait qui me trottait dans la tête juste avant de commencer à écrire... pour le plaisir du partage on dira :-)

Alors faîtes confiance, sautez dans ce train en marche et suivez le fil des sujets qui nous émotionnen...émoivent...émeuvent, 'fin bref: qui nous passionnent!  

Rudio 

 

Archives

Favoris