Dans l'oeil du Cyclone

Dans l'oeil du Cyclone

Par Sharn Blog créé le 02/07/12 Mis à jour le 23/11/13 à 11h29

Souviens-toi de Delilah.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ce qui est écrit



J'ai d'immenses difficultés à écrire sur la Horde, à la présenter tout en lui donnant toute l'intensité qu'elle réclame. Et pourtant je vais en parler, mais comprenez que parler de la Horde c'est décrire avec des mots la force d'une explosion, avec beaucoup de talent on peut faire sentir ce qu'on a vécu mais dans bien des cas les mots ne seront pas assez forts ou justes pour exprimer tout le ressenti d'alors.

La Horde c'est ce groupe d'élite envoyé en Extrême-Amont voilà vingt-sept ans. Presque trente ans qu'elle contre, qu'elle remonde à pied une lande lavée à grands vents. Pourquoi remontez en Extrême-Amont ? Parce que l'Hordre et toute la bande du contre veulent savoir qu'elle est l'origine du vent, de ce vent qui ne cesse jamais de souffler vers l'Extrême-Aval, vers Aberlaas. Huit siècles que la question se pose et déjà trente-trois Hordes ont échoué. La 34ème est la meilleure de toute, elle trace direct selon la hargne de la lignée Golgoth. C'est le neuvième qui est à la tête de la Horde. Golgoth est plus qu'un homme, c'est le contre fait homme. Casque enfoncé jusqu'aux sourcils il tracte sa Horde. Le Fer en étai derrière lui, puis le Pack qui doit rien lâcher enfin les Crocs qui trimbalent tout le matériel. La Horde est plus que tous les individus qui la composent. Sans sa Horde derrière lui Golgoth aurait bien du mal à remonder, il pourrait le faire on n'en doute pas mais à quelle vitesse et quels risques ? Non il a besoin de la Horde comme la Horde a besoin de lui. Croc, artisan du bois, feuleuse, artisan du métal, braconnier du ciel, sourcière, soigneuse, aéromaitre, ailiers, oiselier-chasseur, éclaireur, fleuron, pilier, géomaitre, combattant-protecteur, scribe, prince et troubadour ils sont avec lui pour contrer jusqu'en Amont. Ils ont tous et toutes leur idée sur ce qu'est l'Extrême-Amont, ils la partagent comme ils partagent chaque moment de contre. Ils sont noués aux tripes pour cet unique voyage face aux dangers qui ne sont pas tous faits de vent.

Voilà le point de départ de la Horde ce groupe gigantesque de liens et de confiance. C'est le fond de la Horde du Contrevent, la forme est là, aussi. Tour à tour altière, vernaculaire, prosaïque voire vulgaire la langue, le mot, le vent fait son donne tout son impact à cette vie donnée pour le contre, le voyage, la Horde. La Horde ce sont des personnages plus vivants, plus éblouissants que la réalité. On s'attache à eux, on les voit vivre, pleurer, aimer, manger, jouer, chanter, conter. Et tout du long on se met à remonder avec eux pour savoir ce qui se cache là-bas au bout du monde.


Que Vent vous garde.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Sharn
Signaler
Sharn
Une de mes prochaines lectures également. ;)
fremen73
Signaler
fremen73
une pure merveille ce bouquin. La zone du dehors, dans un autre registre est aussi excellent.
Sharn
Signaler
Sharn
La Horde du Contrevent est simplement un grand moment de lecture. J'ai adoré au plus haut point ce livre. Il est vraiment magnifique et prenant.
Subby kun
Signaler
Subby kun
Ahh Golgoth!!!! Que je l'aime ce perso et que je l'aime ce bouquin :)

Édito

Je ne sais pas de quoi ça parle et je ne sais toujours pas de quoi ça parlera.

Archives

Favoris