Sub-Gaming Haven
Signaler
Indies

Je vais vous parler aujourd'hui d'un jeu somme toute assez connu parmi les jeux indépendants, puisqu'il fait partie du deuxième Humble Indie Bundle, j'ai nommé Machinarium.

Développé par le studio Amanita Games - qui se démarque par des point'n'clicks 2D aux graphismes steam punk magnifiquement détaillés, on notera notamment les deux Samorost parmi leurs travaux précédents - Machinarium ne démarque pas, puisqu'il s'agit de venir en aide à un robot perdu dans une ville de robots faite de bric et de broc dans la résolution d'énigmes, ce afin de fuir les sbires qui sont à sa poursuite, tout en comptant sur la capacité de notre héros à s'agrandir ou rétrécir à volonté.

Si le gameplay propose un point'n'click standard, somme toute facile et assez court, le jeu se démarque par l'ambiance qu'il dégage, depuis l'évidente maladresse du héros jusque dans les dialogues illustrés par des petites scénettes dans des bulles de bande dessinée jusque dans les relations presque parodiques qui existent entre les personnages. L'histoire promet quelques rebondissements et parvient bien souvent à faire sourire, à voir tous ces robots décrépis qui miment une vie humaine dans ce qui ressemble plus à une déchetterie qu'une ville à proprement parler.

En définitive, Machinarium est un jeu qui mérite largement le coup d'oeil, tant l'atmosphère qu'il dégage parvient à scotcher le joueur, surtout au prix dérisoire où on peut encore le trouver aujourd'hui (2,89€ sur Steam par exemple). Une démo est également disponible sur le site officiel, pour les plus rapias des capitalistes.

Voir aussi

Jeux : 
Machinarium
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

noOono
Signaler
noOono
J'ai moi aussi succombé aux charmes de Machinarium, visuellement excellent, les musiques ne sont pas en reste et contribuent, elles aussi, largement à l'ambiance si particulière de ce jeu. Et à propos d'humour, je me souviens d'un truc tout con, mais qui m'a marqué : il s'agit d'une bulle où le héros robot et sa compagne se marrent ensemble... J'étais plié !
MonkeyShadow
Signaler
MonkeyShadow
Un jeu vraiment excellent qui vaut la peine d'être acheté (je me suis même acheté le collector ^^).

Sub-Gaming Haven

Par Jean-Gildas Blog créé le 17/06/11 Mis à jour le 28/04/13 à 22h10

Parce qu'avant d'être une vitrine commerciale où les blockbusters mainstream viennent assommer le consommateur de nouveaux emballages pour la même soupe, le jeu vidéo est aussi et avant tout une culture dont les perles restent cachées, et méritent d'être trouvées.

Ajouter aux favoris

Édito

Des années 50 à aujourd'hui, du premier pong sur oscilloscope au dernier FPS en full HD dans ton slip, le jeu vidéo, comme tout vecteur de création, s'est développé peu à peu - autant d'un point de vue culturel que d'un point de vue commercial - pour peut-être parfois mériter le rang d'art.

Et si aujourd'hui comme toute entreprise médiatico-technologique (je crie ton nom TF1), les constructeurs actuels misent sur du produit sûr, facile, grand public donc sans saveur, cette flamme qui s'est allumée dans les dernières décennies brûle encore en certains.

Ici point d'onanisme sur des séries maintes fois ressassées, le but est la découverte, la redécouverte d'œuvres. Peu importe leur âge, peu importe leurs défauts, leurs qualités, tout ce qui transcende le jeu vidéo mérite sa place ici plus que n'importe quel Mario, God of War ou Fable d'aujourd'hui.

Kevin, un conseil, passe ton chemin.

Archives

Favoris