CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Blabla

Let's wind the clock back four years...I wouldn't dare cross Ubisoft. I mean, what happened? Did their balls drop off? Hmm? Look, listen. I know why we choose to have our little, ahem...troll-therapy sessions in broad daylight. I know why we're afraid to go out and buy the games. The Assassin. See, the Assassin has shown gamers their true colors, unfortunately. Watch Dogs ? It's just the beginning. And as for the Division's so-called plan...the Assassin has no Jurisdiction. It'll find the Division and make it suck. I know the suckers when I see one. What do I propose ? It simple : we kill the Assassin...

------------------------------------------------------------  

 

Il y a quatre ans sortait sur Xbox360 et PS3 (un peu plus tard sur PC) Assassin's Creed II. À ce moment, Ubisoft est à mes yeux l'une de mes boîtes fétiches. De celles dont j'aime la plupart des franchises, souvent démarrées sur la génération précédente. Splinter Cell, Rainbow Six, Ghost Recon, The Settlers, Far Cry, Beyond Good and Evil ou encore le grand Prince of Persia. En plus de l'idée sympathique et chauvine d'avoir une boîte française capable de produire de l'excellence, en 2009 je constate que, mis à part Rayman, il n'y a pas ou peu de jeux majeurs sortis de chez la famille Guillemot que je n'ai pas apprécié.

Puis, il y a eu un léger décrochage. Avec Assassin's Creed Brotherhood sorti seulement une année après Assassin's Creed II que j'avais parcouru de fond en comble, je me suis retrouvé avec un truc agréable mais déjà vu, déjà joué et en moins bien. La ville ne me semblait pas aussi intéressante que le trio de ACII, le scénario n'avait pas le twist de fin et certains ajouts comme la gestion de coéquipiers étaient finalement assez dispensables. Le problème, c'est que la même année, Splinter Cell Conviction marquait le retour de Sam Fisher dans le business après quatre ans d'absence. Si je considère encore aujourd'hui ce jeu comme bon, agréable à jouer et avec des mécaniques intéressantes de mise en scène par le jeu, il est clair qu'il reste un pas en arrière dans la saga qui nous avait habitué à une qualité graphique irréprochable et un gameplay fouillé et profond sans trop d'abus.

Sympathiques, voire très bons mais pas transcendants.

C'est dans cette période que j'ai commencé à douter de mes acquis. Ubisoft devenait une boîte qui me satisfaisait sans plus. À l'inverse de Capcom, je commençais à me dire que les jeux ne compensaient plus vraiment les délires de politiques marchandes de la boîte. DRMs restrictifs pour les PCistes, DLC à ne plus savoir qu'en faire, un jeu de leur série phare par an, un Prince of Persia sympathique mais on ne peut plus opportuniste coïncidant avec la sortie du film, des milliers de Lea Passion et pas d'expérience marquante de mon point de vue depuis Assassin's Creed II. De l'autre côté, l'homologue japonais (en terme de politique éditoriale) Capcom a toujours su produire des suites ad-nauseam, mais en changeant les styles, au risque de déplaire (Resident Evil ou Street Fighter ont eu leur lot de grosses innovations) mais surtout en y ajoutant de nouvelles IPs. Sur cette génération, on compte produits et/ou développés par Capcom, Dead Rising, Lost Planet, Dragon's Dogma, Ghost Trick, Dark Void, Asura's Wrath et Remember Me.

 

Et puis, il y a eu le coup de grâce, la dague plantée dans le dos, la fatality : Assassin's Creed III en 2012. Alors que j'avais préféré arrêter Revelations avant même qu'il ne m'écoeure, j'avais repris espoir. ACIII, c'était des promesses de changements sur une série que j'aimais énormément pour ces deux premiers volets (le second reste dans mes jeux préférés) mais qui par non seulement son ronronnement et sa précipitation à sortir annuellement et surtout les mêmes défauts d'exécutions et les mêmes approximations sans cesse présentes m'avait tout simplement dégoûté. À l'arrivée, c'est la plus grosse viande de cette génération à mes yeux. Un massacre complet sur le plan du game-design et de la production. Impossibilité de viser manuellement ou de s'accroupir à volonté alors que le jeu propose de l'infiltration et de la chasse. Activités balancées complètement au piffe et souvent parfaitement inutiles pour l'ensemble de l'expérience (j'ai pas utilisé une seule fois le système de marché du jeu) chargements tout le temps et désynchronisations (game-over) incompréhensibles et surtout, surtout cet effet d'aimant dans la varappe qui gâche toute tentative de jouer de manière précise et fluide en même temps. Les bugs à foison n'ont été que le dernier clou qui a scellé le cercueil de la série à mes yeux. J'ai adoré les deux Elder Scrolls et les deux Fallout de cette génération et pourtant côté finition, on est loin d'un jeu à la japonaise.

À partir de là, Ubisoft est devenu cet ami que je ne supporte plus. Celui avec qui on a passé de si bons moments mais qui a mal tourné et avec qui il est impossible de passer une soirée sans qu'à un moment donné il balance une vanne raciste ou sexiste qui donne envie de lui faire bouffer le coussin sur lequel il est assis. Je doute de TOUT désormais. Je regarde une vidéo de Assassin's Creed IV et en toute honnêteté, l'ambiance me plaît pas mal et les possibilités proposer me tentent. Mais au fond de moi, une voix me dit que ça sera la même soupe mal préparée que le volet précédent. Le mélange ne marchera pas ; le moteur est le même, la façon dont bouge le personnage aussi, ce qui veut dire qu'on est encore sur les bases de ACII qui, malgré tout l'amour que je lui porte, est dépassé aujourd'hui ! Alors je me suis rangé malgré moi aux côtés des trolls d'Ubisoft. Malgré l'envie que j'ai de jouer à Watchdogs, je sens l'influence d'Assassin's Creed et ça ne sent pas bon.

 

------------------------------------------------------------ 

Il ne s'agissait ici aucunement d'un article réellement réflexif mais simplement de mon ressenti quant à cette boîte dont j'ai aimé (d'amour) tant de jeux mais qui aujourd'hui me semble sur une pente descendante très dangereuse de laquelle elle ne semble pas vouloir s'écarter. Avec des déclarations comme : «  we won't even start if we don't think we can build a franchise out of it. », j'ai bien peur que le Ubisoft que j'aimais ne se soit définitivement fait de nouveaux amis.

Voir aussi

Groupes : 
Assassin's Creed
Sociétés : 
Ubisoft
Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
J'ai moi aussi peur d'AC IV alors que j'ai adoré ( Et c'est peu dire ) Assassin's Creed III. Ubisoft est devenue une filiale trop branchée sur les gros titres. Alors certes il y a du très bon comme Rayman Origins et Rayman Legends mais le prochain AC me paraît bien trop commercial. J'attends qu'ils changent de direction après la claque magistrale d'AC III. Watch Dogs par contre est le jeu que j'attends le plus de l'année ! Affaire à suivre.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

Mais au fond de moi, une voix me dit que ça sera la même soupe mal préparée que le volet précédent.



Tu es devenu moi.
C'est cool, hein ?... @_@...
callveen
Signaler
callveen
AC2... Mon premier jeu terminé à 100% (1000Gpoints sur 360) tant je l'aimais... Et depuis les épisodes suivants ne cessent de ma décevoir moi aussi... Watch Dogs me fait autant peur qu'AC4 qui, malgré son ambiance de piraterie qui me fait drôlement envie me laisse penser que je n'aimerais pas y jouer non plus...

Reste The Division en qui je veux croire...
Seishou
Signaler
Seishou
J'avoues que AC3 est bugé jusqu'a la moelle. Moi aussi j'ai eu Achille qui s'est demultiplié facon Naruto, mais bon AC3 m'a reconcilié avec la serie la ou AC1 m'avait degouté de cette licence.

Donc AC4 je le prendrais c'est assez marrant.
rhed308
Signaler
rhed308
Dans Assassin's Creed 2, on incarne un assassin et on peut la jouer assassin. Je n'ai eu a sortir mon épée que pour la toute fin où les combats à l'épée s’enchaînent (ce qui est le défaut du jeu, vu que je voulais tout faire en assassin).
Et je sens déjà dans Brotherhood, cette incapacité de la jouer complètement assassin.
Je vais donc arrêter à Revelations, car je veux jouer un assassin discret, et pas un Tony Montana. Le 4 est le véritable point de rupture selon moi: en quoi un pirate est-il discret? C'est le principe même du showman qui aime se faire connaitre par ses actions, tout le contraire de l'assassin discret, cette ombre qui plane sur les templiers.
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Pas mieux, mais j'ai décroché bien avant.

Celim.
Nemesis-8-Sin
Signaler
Nemesis-8-Sin
Amen.
johan26
Signaler
johan26
Espérons qu'Ubi nous cache encore 2-3 jeux !
Shinrevan
Signaler
Shinrevan
Je garde beaucoup de sympathie pour Ubisoft et je partage ton sentiment sur la série AC, morte pour moi après l'épisode AC2.5 à Rome.
Je n'attend pas du tout Watch Dogs qui ressemble trop à AC à notre époque, tu remplace la lame secrète par son super smartphone et hop toutes les mécaniques sont là, jusque dans la façon dont le héros se déplace, tout comme Ezio!

The Division me donne envie d'y jouer, j'espere qu'il sera bien fini, clean et sans les problèmes de stabilité liés aux connexions: souvenez-vous du multi de Ghost Recon Future Soldier, quel catastrophe!
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
Aucun espoir pour Watch_Dogs pour ma part. Jamais eu de filiation à la série Assassin's Creed. J'aurais juste souhaité qu'ils sortent une compilation HD des Rayman 3D mais tant pis ;_;
Chriclau
Signaler
Chriclau
Je partage tes impressions sur AC IV. Par contre, j'ai du mal à comprendre cette pseudo filiation entre Assassin's Creed et Watch Dogs que tout le monde semble craindre. Pour moi ça a plutôt l'air d'être un GTA novateur, avec un concept qui permet enfin de faire évoluer le genre, que du Assassin's Creed (ouais on course des mecs comme dans AC, à part ça ...)
inFy
Signaler
inFy
Ah ACIII, je m'en rappelle encore, le massacre vocale pendant qu'on faisait du multi sur Halo 4...
Il a pris tellement cher.

Bref, on va espérer que Watch Dogs repart sur des bonnes bases, on croise les doigts des mains et des pieds...
Kahnettan
Signaler
Kahnettan
Autant j'ai aimé cette boîte sur le début de gen. Mais leur total non intérêt qu'ils ont par rapport aux fans me fait froid dans le dos. Comme EA, ils préfèrent leur politique de AAA sans intérêt, sauf qu'au moins, EA l'assume.

Les boîtes qui n'écoutent pas les joueurs ne m'intéressent pas. Et ce n'est pas la dernière année qui va me contredire.
Cinemax
Signaler
Cinemax
J'ai exactement le même ressenti. Je ne pense pas être le seul.
Depuis Brotherhood, la série des AC est devenue bien nulle, à la limite j'ai bien aimé Driver et Splinter Cell Conviction (dans le genre action) mais c'est à peu près tout.
Il y a trois ans je ne jurais que par cette boite, aujourd'hui c'est ceux qui m’écœurent le plus, déja parce qu'ils se sont bien foutus des joueur pc et ensuite parce que plus rien ne m’intéresse chez eux. J'ai l'impression de voir un énième AC en Watch Dogs et l'autre jeu dont je ne me rappelle plus le titre présenté à l'E3, et puis dernièrement j'ai aussi détesté Far Cry 3...

Et je me dois de te remercier avec ta citation de The Dark Knight qui m'a donné des frissons !!
Pedrof
Signaler
Pedrof
moi c'est depuis la ps2 que je les aime pas, avec la sainte trinité des daubes, sands of time, xiii et bg&e.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris