CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Nanars

Il y a quelques instant, je rattrapais mon retard dans les émissions de Destructoid et l'épisode du 11 juillet était l'occasion pour Max et Tara de nous parler d'une nouvelle tripotée de films adaptant des jeux. Outre une version live action de Halo 4 divisée en épisodes, il est aussi fait mention d'un film God of War, un autre dédié à Deus Ex et enfin pas plus tard qu'hier j'apprenais que c'était Michael Fassbender qui serait en haut de l'affiche de l'adaptation cinématographique de Assassin's Creed. La réflexion de nos deux compères de Destructoid était simple ; ils ne sont pas encore sortis et pourtant on sait déjà qu'ils vont tous probablement craindre méchamment. Ma question est donc POURQUOI ?!

Pourquoi dans mon top 11 des pires films de tous les temps, il y a quatre films adaptés de franchises pour le moins célèbres dans notre média préféré ? Quand j'y pense, à part Silent Hill que j'aime vraiment et Max Payne que je n'ai pas trouvé catastrophique à l'extrême, tout le reste patauge dans une fosse à purin. Les quatre Resident Evil (bientôt cinq) d'une connerie qui dépasse l'entendement, House of the Dead, Far Cry, Alone in the Dark, Tekken, Doom, Hitman, Blood Rayne, Street Fighter, Dead or Alive, Tomb Raider : Le Berceau de la Vie...que des bousins ! Aujourd'hui je vous propose donc mon top 5 des raisons pour lesquels les adaptations de jeux en film, c'est de la merde de manière presque systématique.

 

Number 05 - Ils trahissent l'oeuvre originale...

Le premier point est évident, aucun des films mentionnés ne respecte l'esprit de la série qu'ils adaptent. Resident Evil est, par exemple, le fourre tout ultime des scènes de n'importe quoi. Autant le premier tentait laborieusement de rester dans l'esprit épouvante, autant au final il ne parvient qu'à être un film d'action horrifique pas trop dégueulasse (le premier reste regardable). Malheureusement par la suite, ayant déjà acquis la licence, Sony Pictures nous a proposé de l'action débile au possible, des scénario qui n'ont strictement rien à voir avec la trame des jeux (c'est qui Alice?) et une utilisation des personnages qui tient plus du viol collectif que du respect des fans (le Nemesis qui est amoureux...priceless). Dans un autre genre, Hitman est le film qui n'a rien compris à qui est Code 47 ; une histoire d'amour, du bourrinage à gogo, un clones black (mais WTF?!) et une scène de baston au katana...un délice !

 

 

Number 04 - Ils collent trop à l'oeuvre originale...

Alors oui, je sais, on a l'impression que je me contredis, mais attendez que je m'explique. Ce qui est pire que de trahir l'esprit de l'oeuvre originale, c'est de nous faire croire qu'on la respecte en réalisant un défilé de cosplay avec des clin-d'oeils bien nases pour que le fan ait un os à ronger. Quand on voit la tenue d'Ada Wong pour le prochain RE, la tenue de Kylie Minogue en Cammy dans Street Fighter, ou même l'apparition de Pyramid Head qui n'a juste pas de sens dans Silent Hill, on sent que l'intention est systématiquement de dire « si si on a joué aux jeux nous aussi ! ». La plupart du temps ça ne colle pas et pour cause, les design de jeux vidéo sont la plupart du temps très caricaturaux et ne doivent pas être transposés traits pour traits au cinéma...sinon on arrive à des drames comme Christophe Lamber en Raiden.

 

 

Number 03 - Ils se prennent trop au sérieux...

Quand on adapte Silent Hill, ou le premier Resident Evil, je comprends qu'on tente de rester dans un ton grave qui colle à l'esprit de la série. Mais par pitié, les ''réalisateurs'' des bouses infâmes comme Tekken ou Dead or Alive doivent arrêter de faire ce genre de...de...de trucs au premier degré. La plupart du temps, il manque clairement un peu d'auto-dérision pour que la pilule du film moisi passe un peu plus agréablement. Typiquement Hitman est un film qui se prend trop au sérieux. Déjà pour ce qu'il propose en terme de scénario et de séquences stupides, ça ne devrait pas être le cas. De plus (et là on en revient à raison numéro une) comme beaucoup de série du jeu vidéo, il y a un certain sens du comique dans cette série de jeu; on peut quand même se déguiser en tout et rien et tuer avec des méthodes bien stupides. De la même manière, faire de Max Payne un film complètement sous Prozac , c'est oublier qu'il a une part de conscience de l'absurdité d'une telle dramaturgie dans les jeux. Souvent donc, l'un des problèmes majeurs reste le manque de subtilité et d'humour qui fait relativiser la stupidité de ce qui est proposé.

 

 

Number 02 - Le choix des licence est foireux dans 80% des cas...

Ça c'est un peu le problème de base des adaptations de jeux en film. Le choix laisse très souvent dubitatif. Le peu de jeux qui se voit adapté sur grand écran est souvent dans la frange de ceux qui ont une histoire dont on se fout éperdument, voire qui n'ont pas de scénario du tout. Toute la vague des jeux de combats, les Tekken, DoA, SF, MK et compagnie sont typiquement des jeux qui ne devraient pas être adaptés et pour cause, ils souffrent de tout ce que j'ai bien pu dire auparavant. Ils n'ont pas les combats qu'on peut faire dans le jeu, ce qui est très dommage parce que le film d'art-martiaux se passent volontiers de scénario si les combats sont bons. Ils sont trop proches des jeux avec des design de personnages d'un mauvais goût qui dépasse la moustache de Hulk Hogan. Pire que tout, ils prennent leur histoire au sérieux alors que de toute évidence, l'histoire est tout simplement inexistante. Je tiens tout de même à sauver Mortal Kombat (le premier) qui dans le domaine reste dans la catégorie du nanar assumé avec en plus des chorégraphies bien sympathiques. Alors il semblerait qu'avec Assassin's Creed ou Deus Ex on ait des licences plus transposables en terme d'univers, mais à aprt ceux là, c'est un peu le néant. Si on passe au delà de cette catégorie précise, la plus grosse interrogation de ma vie de gamer et cinéphile demeure l'adaptation de House of the Dead qui est un rail shooter...no comment.

 

 

Number 01 - C'est toujours Uwe Boll qui réalise !!!

Mais pourquoi ?! Comment ce mec fait-il pour toujours avoir le feu vert des producteurs et les licences des développeurs. Sans rire c'est le plus grand mystère de l'histoire de l'humanité. Arrêtez de vous demander quel est le sen de la vie ou si la race humaine est la seule forme de vie intelligente de l'Univers et aidez la recherche scientifique à résoudre cette énigme : envoyez des sioux à l'Arc !

Bon pour être plus général, le problème n'est pas juste Uwe Boll, même s'il reste une plaie pour les deux industries du cinéma et du jeu vidéo. Non le problème c'est que les films qui adaptent des jeux ne sont pas de bons films. Avant d'être de bonnes ou de mauvaises adaptations, fidèles ou pas, ce ne sont pas de bons films, bien réalisés avec de bons acteurs et un scénario qui tient la route. Ils sont fait pour la valeur marketing et non pour être de bons films. Au delà de toutes les considérations que j'ai pu mettre en lumière, c'est ce qui fait qu'on est toujours réticent quand un nouveau projet du genre est annoncé. Au lieu de se servir d'un univers, d'une ambiance, de s'inspirer et non pas de décalquer quelques éléments pour les coller sur une production très pauvre, les films adaptant des jeux sont toujours pris pour leur valeur marketing uniquement. C'est pour cela que je reste sur l'idée que le film Silent Hill n'est pas mauvais du tout ; il ne calque pas trait pour trait ce l'on trouve dans les jeux, il prend largement des inspirations dans l'univers graphique, mais surtout il n'oublie pas de raconter une histoire et d'y apporter sa touche qu'elle plaise ou non (le changement de héros, la dégradation progressive des murs, les insectes etc). Surtout, il n'oublie pas qu'un film et un jeu, ce n'est pas le même format narratif...

 

Alors oui, on est à un stade où lorsqu'il est adapté, le jeu ne l'est que pour sa valeur marketing. On compte sur les fans pour venir y jeter un oeil et on compte sur un grand public pas trop regardant pour faire le reste et accepter le résultat souvent pitoyable. Je pense que ça n'est pas près de changer, pour la simple raison que c'est la même chose dans l'autre sens. Ceci dit, je reste convaincu qu'un jour quelqu'un comprendra, à l'instar de Konami et Christophe Gans, qu'on peut faire un film tiré d'un jeu sans trop froisser les fans. Il suffit qu'il soit bon, tout de suite, la rage sera moindre...

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees

Marrant j'adore le film Final Fantasy, je déteste Aliens...
Pour la bonne raison qu'on a un certain côté polar qu'on retrouve d'ailleurs dans les FF (comprendre les origines des créatures, comment elles fonctionnent, ce qu'elles veulent), mâtiné comme toujours depuis FF7 de la notion de Rivière de la vie, alors que dans Aliens, c'est juste de la chair à canon, un bête film d'action. Je dirais qu'il n'y a que la 'team' de militaires qui fasse Aliens.
Et mine de rien je trouve le film plus fidèle à l'esprit des Final Fantasy que ce que les joueurs semblent croire.


Oh, je ne le déteste pas, ce film, fondamentalement. Pour moi, il représente plutôt bien l'évolution de Square cette dernière décennie. C'est beau, ça se regarde avec plaisir, y'a des bonnes choses, qui renvoient aux "vrais" Final Fantasy. Et tout le reste est une lamentable bouillie de stéréotypes, dans les personnages comme dans les rebondissements proposés. Je trouve ça nettement plus pardonnable dans un film comme Aliens (ce sont des Marines, normal qu'ils soient stéréotypés) que dans un film estampillé FF. Là, j'ai l'impression qu'en cours de développement, on a payé des gens pour enlever tout ce qui "dépassait" et tout ce qui pouvait désarçonner le spectateur occidental lambda. D'ailleurs, les premiers extraits qu'on avait pu voir, avec des chevaliers en armure, laissent supposer que c'est bien ce qui s'est passé. Résultat : un film tristoune archi-classique sans rien pour le distinguer véritablement d'une simple série B. Un gâchis. Qui a ses qualités, quand on évite de penser à ce qu'il était censé être, mais un gâchis quand même.
Je suis sorti du ciné tellement dégoûté qu'une semaine plus tard, j'ai réécrit le script tel que je l'aurais vu. Aujourd'hui, je le regarde sans déplaisir, j'ai digéré. Mais je ne pourrais jamais laisser personne dire que c'est un bon film, tant tous les choix artistiques fleurent bon le commercialisme aigu. Comme je l'ai écrit plus haut : ça reflète bien l'évolution de l'éditeur. Hélas.
Kyalie
Signaler
Kyalie

Quant aux Créatures de l'Esprit, il évite tellement bien ces écueils que ça n'a plus rien à voir avec la choucroute... et que ça se vautre en copiant trop ostensiblement Aliens... mais ça reste un bon film malgré tout. Loin d'une réussite, quand même.

Marrant j'adore le film Final Fantasy, je déteste Aliens...
Pour la bonne raison qu'on a un certain côté polar qu'on retrouve d'ailleurs dans les FF (comprendre les origines des créatures, comment elles fonctionnent, ce qu'elles veulent), mâtiné comme toujours depuis FF7 de la notion de Rivière de la vie, alors que dans Aliens, c'est juste de la chair à canon, un bête film d'action. Je dirais qu'il n'y a que la 'team' de militaires qui fasse Aliens.
Et mine de rien je trouve le film plus fidèle à l'esprit des Final Fantasy que ce que les joueurs semblent croire.
Kitcham
Signaler
Kitcham
"Mais la plupart du temps, je trouve que le jeu vidéo de toute façon a un format qui rappel plus les séries TV que le cinéma."
Oh, une heure après, je lis les autres commentaires et je confirme. Déjà, difficile de résumer une quinzaine d'heures de jeu (voire plus) en 2 ou 3 de visionnage. Ou alors, c'est que le jeu lui-même manque de scénario, et ne se prête pas à une adaptation ciné.

Reste donc plusieurs possibilités :
- en faire une série, où on a la possibilité de développer autant qu'on le souhaite.
- en faire une xxxxlogie, en plusieurs parties. Mais si le premier volet ne marche pas au ciné, les autres ne sortiront pas. Et adapter du jeu vidéo ne va pas attirer les producteurs de base, alors leur dire qu'on va le faire en 5 volets, voilà quoi...
- faire une histoire originale (ou une suite du jeu), plus courte, reprenant les bases du jeu, mais pas l'histoire. Spiderman vient de faire l'inverse d'ailleurs, le jeu prenant la suite du film, histoire d'offrir une vraie durée de vie.

Mais pour moi, le problème vient surtout des séries choisies. Tant qu'on prend les jeux où ça pète de partout juste pour le côté spectacle (Max Payne), en se basant uniquement sur le succès du jeu (Resident Evil, bien que j'aime bien perso, c'est un petit plaisir coupable) ou même sans scénario (Mortal Kombat, Street Fighter, etc...), faudra pas s'attendre à des miracles.

Idem pour les adaptations de dessin animé d'ailleurs (Coucou Dragon Ball Evolution !!!).
Kitcham
Signaler
Kitcham
Perso, je trouve que Prince of Persia s'en est plutôt bien sorti aussi. Des clins d'oeil au jeu, on garde l'univers et le personnage central, et on brode autour, parce que 2 heures à faire des acrobaties en ne croisant que des méchants, ça aurait été lourd.
Ca s'éloigne suffisamment du jeu original tout en gardant les points adaptables. (Bon, la 3D sert à rien, mais c'est un autre débat).
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Moi je ne suis pas d'accord avec les Serges en commentaire : le film de Silent Hill est globalement très bon. L'aspect plastique est irréprochable, sans compter qu'il reprend bien les angles de vues chers à la série. L'aspect musical aussi, avec ses nombreuses reprises. L'aspect scénaristique pèche un peu sur la fin, notamment avec l'ending sympathique mais qui n'a pas beaucoup de sens, même si on passe des heures à y réfléchir ensuite. Mon gros bémol, ce sont les quelques fulgurances de gore d'extrêmement mauvais goût qui viennent gâcher la finesse de l'ensemble. Et le fait que le film ne fasse pas peur du tout, qu'il n'immerge pas le spectateur. Mais ça, c'est plutôt normal : quand tu as tremblé des heures la manette à la main en jouant aux jeux de la licence, forcément, quand tu sais que le destin du personnage principal de l'histoire ne dépend plus de toi, ben ça laisse un vide, en terme d'intensité.
Rien à voir, en tout cas, avec ce nanard de Pacte des Loups, que j'ai eu le bonheur de voir au cinéma.

Après, pour revenir au sujet, le gros hic, c'est qu'à partir du moment où une maison de production à les droits pour adapter un jeu, elle pense que le titre seul suffit pour assurer les entrées en salle, et réduit donc tout le reste au minimum du minimum. Les projets ne sont pas pris aux sérieux par ceux qui les font... alors nous, forcément, derrière...

Ha, et j'ai été déçu de ne pas trouver de référence appuyée à deux de mes préférés : Super Mario Bros et la Légende de Chun-Li... :lol:


Quant aux Créatures de l'Esprit, il évite tellement bien ces écueils que ça n'a plus rien à voir avec la choucroute... et que ça se vautre en copiant trop ostensiblement Aliens... mais ça reste un bon film malgré tout. Loin d'une réussite, quand même.
Kyalie
Signaler
Kyalie

C'est parce que tu as oublié que la bête du Gevaudan est en faut un lion sur lequel ils ont fait du tuning

C'était une des théories pendant un moment hein =/ (sans le côté tuning, mais ça fait bien "bête de l'enfer").
Pour le fouet à la limite je vois ça comme une espèce de touche Steampunk, personne a dit que ça devait être historique.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
J'habite au Québec, et l'hiver les flics sont pas en cuir.
'Fin tout ça pour dire qu'elle fait cosplay, on dirait pas du tout une vraie flic mais un flic de jeu vidéo.


j'aimerais bien revoir le Pacte des loups parce qu'apparemment, à l'inverse des 3/4 des gens j'en garde un bon souvenir (dans le même genre j'aimerais revoir Immortel, ad vitam).


C'est parce que tu as oublié que la bête du Gevaudan est en faut un lion sur lequel ils ont fait du tuning, que le méchant est tellement prévisible qu'au début du film tu crois que c'est un faux indice subtil mais en fait non c'est vraiment lui, que les ralentis incessants sont en plus horriblement mal fait, que je sais plus qui se bagarre avec une épée en os qui devient un fouet comme Ivy dans Soul Calibur... Tu as oublié que ce film était horrible quoi :D
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Greeley c'est en dessous du Nebraska pas dans le New Hampshire, c'est pas exactement la même température :lol: (la baston d'arguments en mousses)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Seb : sur la photo le gars ses vêtements sont en toile, pas cuir :D
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Black: c'est la tenue de base du policier motard mec donc je vois pas trop ce que t'attends d'une flic motarde américaine :/ http://www.greeleyga...0/09/police.jpg

@kelun: ah non Hitman même prit comme ça c'est de la grosse merde. Ca s'appellerait le Transporteur 4 je serais même pas surpris. Pour Le Berceau de la Vie, c'est aussi de la merde mais comme il faut. Le premier Tomb Raider est pas complètement décérébré, mais ce second volet mérite les toilettes pas mieux. Et justement c'est aussi le propos de mon article; si les films étaient bons qu'ils soient fidèles ou pas, ça me choquerait pas plus que ça. En l'occurrence ils sont mauvais donc forcément tu fais plus gaffe à la qualité douteuse de l'adaptation. :D
Kyalie
Signaler
Kyalie
Ben justement j'en parlais avec mon copain l'autre jour, j'aimerais bien revoir le Pacte des loups parce qu'apparemment, à l'inverse des 3/4 des gens j'en garde un bon souvenir (dans le même genre j'aimerais revoir Immortel, ad vitam).
De même, j'avais bien aimé Silent Hill, malgré quelques grosses bourdes (genre Sean Bean qui ne meurt pas dans ce film wtf :P).
Et au final pareil pour Tomb Raider, j'avais trouvé qu'Angelina Jolie n'était pas un bon choix physiquement parlant (à part les boobs), mais j'avais plutôt bien aimé le 1er film (je me souviens moins du 2e mais j'en avais pas gardé un mauvais souvenir).

Disons que globalement, si ces adaptations ne portaient pas leur nom, elles ne seraient pas pires qu'un block-buster moyen.
aegirsson
Signaler
aegirsson
envoyez des sioux à l'Arc !

envoyez plutôt des arcs aux sioux, avec les fleches si possible, et la tête de Uwe Boll mis à prix mort ou mort !
Gekigami
Signaler
Gekigami
Pour moi la seule et unique raison se trouve du coté des éditeurs des licences de jeux vidéo, la plupart du temps ils cherchent uniquement à profiter de la popularité d'une de leurs licences, au final ça reste des films commande où tout est imposé par les producteurs qui ne veulent pas mettre un centime dans la prod. (chose totalement illogique si tu veux transposer un jeux vidéo où la seule limite tient à l'imagination à un média "réaliste"), par conséquent ils vont chercher des réalisateurs lèches cul qui veulent juste avoir leur chèque à la sortie du film comme ce tâcheron d'Uwe Boll. Le jour où un réalisateur fera le premier pas, talentueux ou pas, et qui arrive à convaincre les producteurs de mettre de l'argent on fera déjà une énorme avancée, comme nous le rappelle si bien un certain exemple d'une histoire avec un anneau.
Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
Avec tes 5 conditions on se rend compte que c'est Final Fantasy: Les Créatures de l'Esprit qui évite la plupart des écueils.
Pas d'Uwe Boll, choix d'une licence qui laisse la prééminence à la narration, rendu qui colle aux œuvres de base sans les trahir (avec reprise de thèmes récurrents) et pas trop de prise de sérieux (y'avait un faux bétisier si me souviens-bien).
T'as un avis sur ce film (perso je l'ai pas trouvé bon...)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Seb : y'avait quand même moyen d'installer une ambiance oppressante avec les ingrédients du jeu, et là perso on regarde ça, ça fait pas peur une seconde, notamment parce que le réal abuse des effets spéciaux. Par exemple quand les décors partent en lambeaux, c'est un effet qui ferait très bien dans un jeu, mais pour le film ça annule toute la peur aux profits des effets spéciaux. Pareil avec les infirmières saccadées, ou les bébés au début, voire même la fausse brume de studio, c'est jamais vraiment organique ou palpable, toujours de la tartinade d'effets spéciaux. Puis les costumes de certains persos font cosplay aussi, comme la flic ou la mère de la cramée avec sa perruque de cheveux sales. Les dialogues sont pas terribles non plus.

Pour moi il entre dans ta catégorie "trop fidèle".
Kelun
Signaler
Kelun
En même temps aller voir une adaptation ciné en pensant qu'elle sera fidèle au jeu c'est juste du n'importe quoi. Rien que le fait que ce soit deux supports différents (et je parle pas de tout le reste) devraient vous convaincre qu'une adaptation ciné ne sera jamais fidèle au jeu.

Quand vous aurez compris ça, vous apprécierez peut être certains films. Après certains restent des bouses mais là c'est juste parce que le jeu à la base ne se prête pas pour une adaptation ciné. Sans parler des scénarios mal écris, des acteurs nuls à chier, de la réalisation etcetcetc..

Des films comme le berceau de la vie et Hitman si ont les prends pour ceux qu'ils sont, juste de films, et bien ils ne sont pas si dégueulasses que ça.
MisterP
Signaler
MisterP
"Trop de bruit, trop de fumée, mauvaise odeur" J'aime néanmoins bien la première moitié du Pacte des Loups... :P
Et je suis d'accord avec Seb, Silent Hill en tant que film se défend.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Anfa: je l'ai écris un peu vite celui-ci, juste après avoir regardé la vidéo de Destructoid. J'attends de voir ce que t'as à dire sur le sujet!
@Zinzonlin: effectivement...j'attends avec impatience le prochain Resident Evil qui promet une bonne marade!
@BloodySam: je sais, quand je vois Mass Effect, Bioshock, Skyrim, Splinter Cell, je me dis qu'il y a quelque chose à faire quand même. Mais la plupart du temps, je trouve que le jeu vidéo de toute façon a un format qui rappel plus les séries TV que le cinéma. Quand j'imagine une adaptation épique et surfriqué de Halo Reach, je la vois en série pas en film en fait (ou alors une monster-trilogie façon Star Wars).
@Black: je suis pas d'accord. Je suis grand fan de film d'horreur, et Silent Hill ne ressemble pas à grand chose d'autre dans le genre. Et puis c'est une manière de se passer du jouer au premier volet pour avoir le scénario pour jouer au SH3. Et avant qu'on me fasse la remarque, oui je connais l'Echelle de Jacob, c'est un de mes films préférés.
RetroBob
Signaler
RetroBob
Il ne faudrait pas oublier Super Mario Bros qui rassemble tous les défauts que tu as énumérés!
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Silent Hill est assez mauvais quand même :D
Moins que les autres adaptations, mais ça reste du sous-film d'horreur. Faut dire que le réalisateur avait déjà commis Le Pacte des Loups avec des armes à la Soul Calibur dedans et des Indiens qui font des arts martiaux :lol:
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
En revanche je tiens juste à défendre Xavier Gens sur Hitman, qui s'est fait voler le film par le studio un peu comme Kasso sur Babylon :)
BloodySam
Signaler
BloodySam
Raison #1 bis : Les jeux avec les meilleures ambiances prennent de toute façon toute leur inspiration dans le cinéma. Pour moi ça n'aurait aucun sens d'adapter RDR, GTA, Uncharted ou Alan Wake. Pour ça il y a La Horde Sauvage, The Wire, Indiana Jones ou Twin Peaks.
Sinon bon article qui permet d'avoir une vue sur l'étendue du massacre ...
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
N'oublie pas qu'un film de Shadow of the Colossus est prévu... On est mort. J'ai juste de l'espoir pour le film de Deus Ex puisque apparemment l'équipe de production veut collaborer avec l'équipe de développement. Après Assassin's Creed et God of War...
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
OMG J'ai un article sur le même thème en cours :lol: jvais mfaire humilier

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris