CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Impressions

Comme certains, j'ai eu la chance (ou pas, on verra) de tâter Max Payne 3 deux jours avant sa sortie officielle. Je compte bien entendu en faire un test complet, une fois la campagne solo bouclée, mais après quelques heures sur cette campagne et une dizaine de parties online, je vais vous donner mes premières impressions sur la dernière bête de ma boîte de jeu vidéo préféré.

Pour ne rien vous cacher, je suis assez déçu de ce que j'ai entre les mains. A l'instar du test de BlackLabel, il n'y aura aucun grief porté à la partie graphique du jeu. Rockstar ne rigole plus sur la technique pour cette génération de consoles. Chacun de leur titre à leur manière apporte quelque chose de plus graphiquement. Ici rien à dire, la technique est impeccable et artistiquement, on nous propose des décors splendides avec de la personnalité et surtout partiellement destructibles pour rendre les gunfights encore plus impressionnant qu'ils ne peuvent l'être.

Tu feras gaffe, t'as une poussière dans l'oeil.

Ce sera donc le second point ; le gameplay de Max Payne 3 est vraiment jouissif quand on a l'occasion d'enchaîner les tirs. En fait au début, j'ai eu personnellement un peu de mal à m'adapter à la jouabilité qui semble entre le TPS cover shooting, et le TPS à l'ancienne avec des tirs à la hanche qui s'enchaînent. Je ne savais pas trop si je devais me plaquer ou passer mon temps en suspension en l'air pour éliminer les mecs au ralenti, ce qui au passage m'a déjà valut pas mal de frustration sur certains passages que, de toute évidence, je ne faisais pas de la bonne manière. Une fois la prise en main maîtrisée, on prend donc beaucoup de plaisir à se couvrir, sortir au ralenti puis plonger, faire une roulade pour récupérer une arme etc. Le hic, c'est que de ce que j'ai vu de la partie histoire, on a rarement l'occasion d'avoir ce genre de phase.

S'il y avait un reproche que je faisais à L.A Noire qui reste pour moi globalement une vraie réussite, originale et bien foutue (faute d'être parfait) c'était cette obsession de nier ce que le joueur fait, pour imposer la vision du développeur ; typiquement tu te gares sur un trottoir, tu vas à la porte du magasin que tu dois visiter et là mini-cutscene pour te montrer ton personnage qui se gare alors que tu t'es garé plus haut dans la rue. Max Payne joue sur la méthode, sauf qu'à la différence de L.A Noire, il n'y a pas de longs trajets pour t'amener de la salle A à la salle B. Le résultat c'est qu'on voit Max rentrer dans une salle, transition gameplay (qui sont en revanche très fluide et sans cassure) on élimine les crétins dans la salle, on s'approche de la porte de l'autre côté de la pièce et boum cutscene et on recommence.

Typiquement ce passage est un moment où pour une raison inconnue, on a le contrôle du sniper pour couvrir son ami seulement quand il y a un ennemi dans la zone. S'il n'y a personne à côté, le réticule bouge tout seul pour suivre l'ami en question...THAT MAKES NO FUCKIN' SENSE!

En ce qui me concerne, ça ne fonctionne pas trop. Les deux premiers chapitres notamment sont très lourdement entachés de cette méthode narrative et m'ont donné l'impression de jouer à une sorte de dérivé de rail-shooter. Là où je me trouve actuellement (chapitre 4) c'est légèrement moins intrusif, mais on a jamais vraiment l'impression de faire partie de l'histoire, ce qui fait que j'ai du mal à jouer en solo sur le mode histoire (il y a aussi un mode arcade) plusieurs heures d'affilées. Je suis donc obligé de faire des pauses pour ne pas craquer après être mort vingts fois au même endroit et m'être revue la courte cutscene qui me montre la pièce dans laquelle je suis. Pour information, je joue en mode normal.

Du coup quand je ne suis pas sur le solo, je joue au mode multi-joueurs et c'est là paradoxalement que le jeu prend son envol. Le gameplay est ici exploité sans cutscene forcément et l'implantation du bullet-time est surprenante et surtout extrêmement efficace. Les maps que j'ai essayé sont designé de bien belle manière et les sensations sont franchement dans le très haut du panier. La seule chose qui me turlupine, c'est l'intérêt de bloquer certains modes de jeu tant qu'on a pas avancé en terme de niveau. Pour le reste, les features de personnalisation sont bien vues et l'adrénaline monte toujours d'un cran quand on place un bullet-time au milieu d'une fusillade bien rageuse.

En multi-joueurs, toute la maestria du gameplay et des bruitages prend une tournure incroyable. On se fait botter le cul au début, mais une fois dedans, c'est un vrai plaisir.

De ce que j'en ai vue, en terme de réalisation générale qui comprend gameplay, graphisme, musique, interprétations des cutscenes, le jeu est parfait. Le très gros problème, c'est le dosage très douteux entre tous ces éléments de la réalisation. En mode histoire, je me sens super frustré de simplement tirer sur quatre ou cinq mecs et de devoir arrêter de jouer pour reprendre la main à peine cinq secondes plus tard. Surtout que parfois, ces mini-cutscenes ne racontent rien de particulier, si ce n'est que Max ouvre la porte ou monte à une échelle. Le multi et le mode arcade sont donc étrangement ce qui me fait envisager de ne pas revendre le jeu une fois le solo fini. En effet ces deux modes permettent vraiment d'exploiter le gameplay extrêmement bien foutu que ce soit les mécaniques de TPS plus que solides, ou le bullet-time parfaitement intégré. Un conseil donc, patientez pour y jouer à un prix plus raisonnable que le neuf.

Voir aussi

Groupes : 
Max Payne
Jeux : 
Max Payne 3
Ajouter à mes favoris Commenter (31)

Commentaires

soyphrenn
Signaler
soyphrenn
Tout est dit... Je trouve cette séquence magnifique. Très réussie justement. En ayant les commandes de Max à ce moment la, tu incarnes la souffrance qu'il a en ne sachant pas avancer plus vite. En cinématique, cette sentiment de souffrance te serait passer complètement au dessus. Mais tu as compris tout comme moi qu'on n'a pas les mêmes sensibilité de jeu ;)
Et j'insiste une dernière fois sur la fluidité des mini-cinématiques qui pour moi ne cassent pas le rythme mais au contraire, l'intensifie. Car les mini-cinématiques mettent en scène ces instants insignifiants de gameplay qui n'apporte jamais rien dans ce type de jeu et à l'inverse, le jeu te laisse les commandes pour l'essence véritable du gameplay. D'où pour moi, très peu de frustration... Tant mieux pour moi ceci dit ;)
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

Tu joues plus que tu ne regardes les cinématiques non ?



Le problème vient du rythme, pas du temps de jeu. Je préfère jouer une heure en continu, que 5 heures par tranches de cinq minutes. Et la scène dans le stade est imbuvable, c'est justement le genre de truc qu'on devrait avoir en cinématique plutôt que de faire avancer Max à 1 kilomètre heure pendant 10 minutes, ce qui ludiquement est d'une insignifiance absolue.

Pour moi Rockstar a fait un jeu complètement à l'envers.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine

Et ici aussi tu réalises la commande, tu appuies un bouton pour ouvrir une porte, tu te diriges vers l'échelle. L'action en elle même est automatique et prévisible aussi mais ici, dans Max Payne, tu as juste l'angles du vue qui change pour que l'action soit mise en scène.


Qu'est-ce que ça coûte au jeu de te la faire jouer en bougeant la caméra ? Après je doute que le débat soit dans le plaisir de monter une échelle, mais d'avoir un contrôle réel et constant du personnage.
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
Pffff... Tu joues plus que tu ne regardes les cinématiques non ? Le jeu doit être raconté sinon j'y vois peu d'intérêt. Et les cinématiques sont un moyen (juste un moyen comme un autre) de raconter une histoire. Mais on s'égare... et ça devient gentiment puérile.

Non, il n'y a pas de plaisir à monter une échelle (sauf s'il y a un besoin d'incarnation totale à la LA Noire). La cinématique t'abrège cela et te la met en scène pour une plus-value dynamique.

Et ici aussi tu réalises la commande, tu appuies un bouton pour ouvrir une porte, tu te diriges vers l'échelle. L'action en elle même est automatique et prévisible aussi mais ici, dans Max Payne, tu as juste l'angles du vue qui change pour que l'action soit mise en scène. Et quand elle n'est pas prévisible, elle permet, je trouve, de mieux incarner ton avatar et elle renforce le récit (je pense à une scène dans le stade quand Max est blessé et s'appuie contre un mur sans que tu ne demandes rien pdt que ton pote avance tout seul nettoyer la salle).
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

La BD, c'est une Bande-DESSINEE, donc normal qu'elle soit essentiellement dessinée...


Applique ta logique jusqu'au bout au moins : un JEU vidéo, y'a un jeu dedans, donc c'est normal que ce soit pas raconté comme un film...


Je ne prenais sans doute pas le même plaisir à ouvrir une porte ou à monter une échelle


C'est justement ça le problème, y'a aucun plaisir à monter une échelle, donc y'en a encore moins à le voir en cinématique.

Quand on passe d'une cachette à une autre, un script se déclenche et on voit Ficher plonger et se plaquer contre le mur. Quelque part, le jeu te prend les commandes par ce script de 2 sec.


Ça n'a rien à voir du tout... o_O
C'est toi qui réalises l'action, qui envoies l'information via un bouton de ta manette pour que le bonhomme à l'écran réalise l'action souhaitée et prévisible.
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
Je comprends bien. Mais est ce que ça te plombe l'expérience de jeu ? Je ne prenais sans doute pas le même plaisir à ouvrir une porte ou à monter une échelle ;) Je reste convaincu, pour moi en tout cas, que ça rend l'expérience du jeu plus dynamique, plus cinématographique même si ça hérisse certains. Les transitions sont mises en scène. Du coup j'incarne mieux mon avatar par ces petites mises en scène très brèves. Je prends un autre exemple : Splinter Cell Conviction. Quand on passe d'une cachette à une autre, un script se déclenche et on voit Ficher plonger et se plaquer contre le mur. Quelque part, le jeu te prend les commandes par ce script de 2 sec. La différence c'est qu'il n'est pas mis en scène. C'est finalement une question de point de vue.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@soyphrenn: le problème c'est que le rythme de jeu est haché et qu'on a l'impression de ne pas jouer en continu. J'adore les cinématiques de début et de fin de chapitre et j'ai rien contre ça d'une manière général, mais quand je joue, je veux vraiment jouer, pas juste tirer sur trois mecs regarder un truc de dix secondes et tirer encore sur trois mecs. Quand c'est comme ça, j'ai juste l'impression de pas jouer et ça pour moi c'est un problème. Sur la longueur (j'ai fait un chapitre de plus) il y a un peu moins de séquences cinématographiques tout le temps, mais ça reste trop envahissant de mon point de vue. De toute façon j'ai prévu un test pour Max Payne et un article sur la narration purement vidéoludique qui d'ailleurs s'appuiera aussi sur le jeu.
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
Je ne réduis rien du tout, je mets en évidence les vecteurs des différents media pris en exemple.
Je te pose une autre question : en quoi un montage d'un film dynamise son récit ?

Dans Max Payne, devoir manuellement monter sur une échelle n'apporte rien au jeu (dans ce type de jeu en tout cas). Que cela soit remplacé par une cinématique de 5sec qui va à l'essentielle avec un cadrage particulier qui offre une belle perspective de ce qui nous attend, pourquoi pas ? Je ne dis pas que ça doit être comme ça sur tous les jeux, surtout pas. Dans LA Noire, par exemple, on souhaiterait prendre le contrôle total de Phelps car on veut mener soi-même sa propre enquête comme on le veut jusqu'au bout, ce que le jeu nous offre pas. Pour reprendre l'exemple de seblecaribou : Si je prends mon trip de garer ma voiture sur le trottoir d'en face pour observer le lieu pendant 5min et éviter d'être repéré (ce qui est du pur role-playing), c'est presque essentielle dans ce genre de jeu. Et que dans la cinématique, on arrive comme un barbare devant la maison, ça casse le truc. Par contre, ici, on n'a pas ce coté role-playing. Max Payne c'est du pur gunfight, bien fait mais ce n'est que ça sans tomber dans le scoring. Et de l'interaction, il y en a, il suffit de voir Payne sauter au dessus des gradins en alignant trois mec, retomber sur les escaliers et glisser marches après marches en alignant encore deux autres mecs, le tout avec une animation de folie pour ensuite se retourner à terre pour en flinguer encore un dernier, ça, ça fait tripper. L'interaction est là où elle doit être. Après pousser manuellement sur un bouton, ça apporte quoi ?
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine
soyphrenn : Tirer tes arguments des noms comme Bande-Dessinée ou Jeu-Vidéo ça fait réducteur je trouve.

En quoi de courte cinématique dynamise le récit si on peut faire les même actions en jeux vidéo. Le jeux vidéo, c'est pas forcément que du jeu ou de la vidéo, c'est de l’interaction aussi. Moi, je veux pas jouer à un jeu pour ne faire que du pur gunfight comme un jeu de scoring surtout si c'est pour avoir des coupures de 5 minutes.
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
C'est normal dans le sens que ce n'est pas anormal... Oui, et heureusement, il y a d'autres manières de raconter des histoire dans le jeu video mais les cinématiques en font partie et largement car le media en est vecteur.
La BD, c'est une Bande-DESSINEE, donc normal qu'elle soit essentiellement dessinée... Drôle de comparatif. Mais pour raconter une histoire, elle passe essentiellement par l'écrit. Oui et c'est logique.

Si tu ne veux pas voir la similitude avec Flashback, c'est de la mauvaise foi. Ca dure 3 secondes comme la plus part des séquence dans Max Payne où en effet, elles sont plus fréquentes. Mais où est le problème puisque c'est fluide et ça dynamise le "récit" en multipliant les angles de vues. Je ne cherche pas à te convaincre où a te faire changer d'avis, juste que je lis que certains ne veulent plus acheter le jeu à cause de ça et c'est ridicule car ils passent à coté d'un très bon jeu (et un très bon Max Payne) !
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

Donc normal que l'évolution de ce media en arrive à ça. Normal que la narration se rapproche du cinéma.



Mais en quoi c'est normal ? Y'a plein de façon de raconter des choses sans user des cinématiques. Est-ce que la BD devrait avoir de moins en moins de dessins sous prétexte que, en tant que format papier, elle devrait privilégier le texte et décrire en quelques lignes des trucs qu'un dessin pourrait montrer ?


Puis ton exemple n'a rien à voir. Ça dure juste une seconde. Dans Max Payne c'est beaucoup plus long, et ça arrive tout le temps.
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
à 2 min40... Pour te dire que c'est vieux comme le monde... et ça fait sont offusqué... >
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
C'est pas n'importe quel type de jeu : c'est un jeu-VIDEO. Donc normal que l'évolution de ce media en arrive à ça. Normal que la narration se rapproche du cinéma. Et puis faut arrêter de dire que c'est intrusif au point de dire que c'est de la merde. Y'a eu bien pire et c'était loin d'être des bouses.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

ce n'est que pour cinématographier les transitions pendant 3 secondes tout au plus.



O_O

Mais... c'est un jeu, pas un film... On ne narre pas un jeu comme un film quoi, c'est juste élémentaire...
soyphrenn
Signaler
soyphrenn
je trouve assez maladroite la comparaison avec LA Noire où je te rejoins parfaitement et ce défaut à eu raison de moi sur ce jeu. Contrairement à toi, je trouve que LA Noire est un vrai échec narratif. En fait non, c'est un échec narratif parce qu'ils ont essayés de combiner une histoire importante, et donc dirigiste, avec une gameplay qui se veut ouvert. Du coup, on a des frictions sans cesse entre ceux deux concepts (une narration poussée et une liberté de gameplay). Pour moi, ils auraient dû mettre leur scénario au second plan et laisser le joueur mener sa propre enquête et donc accepter qu'il n'y ait pas de corrélation entre les enquêtes. On aurait eu un vrai jeu d'enquête sans scénario. Ou plutôt avec un scénario qui se déroulerait dans la vie du commissariat (mais sans interagir avec les enquêtes). Ca c'est pour LA Noire. Pour Max Payne, c'est différent car on n'a pas de gameplay ouvert. Et comme les transitions se font avec une telle fluidité, que pour moi, ça passe vraiment tout seul. Alors oui, le jeu nous reprend les commandes relativement longtemps entres les niveaux pour faire avancer le scénario. Et dans les niveaux, ce n'est que pour cinématographier les transitions pendant 3 secondes tout au plus. C'est tellement fluide qu'on ne dépose même pas la manette mentalement. Bref, tout ça pour dire que Max Payne n'est pas un monde ouvert, il est dirigiste comme les deux précédants et donc peut se permettre de reprendre la main sans que cela ne gène outre mesure (surtout que c'est bien fait).
Waylander&Kevane
Signaler
Waylander&Kevane
Je comprends ce que tu veux dire pour les cutscene mais je trouve que c est surtout présent au début du jeu. Ça diminue au fur et à mesure. J en suis au chapitre 7 et je m éclate, encore un grand jeu Rockstar, pas autant que red dead mais sacrément bon quand même.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Il était pas déjà sorti sur PS3 sous le titre d'Heavy Rain ?
Jamesismad
Signaler
Jamesismad
Je compte me le prendre quand même, beaucoup de gens me disent que c'est un super jeu, qu'il fait vraiment hommage à 2 premiers Max Payne. Et puis, Rockstar quoi ! Après je prend compte des défauts que tu lui donne.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

avec un peu de chance, il va vite baisser de prix, même si je n'y crois pas


Pour avoir fait un rapide tour sur jeuxvideo.com (en apnée :D ), j'ai été assez surpris de voir que pas mal de monde a accroché à la formule.
guilman
Signaler
guilman
Bigquick: "Faudrait dire à certains développeur qu'on joue à un jeu vidéo et qu'on ne le regarde pas. Qu'ils aillent faire du cinéma."
Tu parles de Kojima là non ? tu sais, le mec qu'a 200 idées par jour. :D

En tout cas, je suis bien déçu des retours sur Max Payne 3, je pensais sérieusement m'y mettre, mais là... :/
NakedVince
Signaler
NakedVince
Bon bah, vivement GTA V !
Amaelis
Signaler
Amaelis

C'est pas une suite... ;_;


Je parlais de suite de la franchise plus que l'histoire. Il faut se renouveler certes, mais là c'est visiblement pas pour moi.

C'est un peu comme cela que j'imaginais Max Payne après tout..

As-tu joué aux 2 premiers opus? A l'un des 2 au moins? Cela te permettra de ne plus te l'imaginer mais de constater ce qu'est Max Payne. Image IPB
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Pour un prix raisonnable ; 20 euros, je dirai.
Matthewx
Signaler
Matthewx
C'est un peu comme cela que j'imaginais Max Payne après tout.. un jeu qui nous guide de salle en salle pour dézinguer tous les méchants...
A voir manette en mains.. !
Sinon, c'est quoi un prix raisonnable? car il est déjà à 49€ sur amazon ^^ Loin des 69€ de base en boutique.
Zinzolin_Hallucine
Signaler
Zinzolin_Hallucine

@benbass: de mon côté sur les premiers chapitres en tout cas, l'action est pas assez fluide pour le joueur. Le spectateur par contre il doit kiffer :lol:


Je sens que je vais me le mater sur Youtube, ça va être un bon film B)

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris