CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Silence, Moteur, Action!

Second rendez-vous avec le Club 300 pour ma part, hier soir. L'objet de ce nouveau rassemblement au Forum des Images était l'avant-première de Rango, un film d'animation dirigé par Gore Verbinski, le réalisateur de l'excellente trilogie Pirates des Caraïbes qui retrouve pour le coup Johnny Depp doubleur en version originale du petit lézard. On trouve aussi à l'affiche, Isla Fisher (voir le blog de Kolia) Abigail Breslin ou encore Bill Nighy.

J'y suis allé en en attendant pas forcément grand chose de particulier étant donné que je n'avais aucune idée du sujet du film...je n'avais même pas jeté un coup d'oeil à la bande-annonce. Ceci dit d'après l'ami qui m'accompagnait on y apprend pas grand chose. C'est donc le moment léger. Rango est un lézard apprivoisé qui suite à un coup du sort se retrouve en plein désert dans une ville remplit d'animaux qui ne font que survivre en attendant que l'eau leur revienne. C'est à peu près tout...

C'est d'ailleurs le reproche principal que je ferais au film, c'est une espèce de façon de se laisser porter par des événements qui arrivent sans raison. Pour tout dire la première demi heure sort vraiment de nul part. Il se passe plein de chose sans aucune trame. En revanche ce qui frappe dès le début c'est que le film casse la gueule d'une puissance phénoménale. C'est tellement beau techniquement qu'on passe le film à se demander si certaines scènes n'ont pas simplement été tournée en vrai. L'aspect esthétique est un peu plus mitigé selon moi. Ça reste mon avis mais je trouve que certains personnages ne sont pas très bien designé quand d'autres ont une tête juste géniale

Ce qui rend par contre les personnages, moches comme beaux très vivants, c'est le doublage juste parfait. Johnny Depp met dans Rango à la fois le côté rocailleux de Jack Sparrow et par certains côtés la douce voix de Victor dans Corpse Bride (Les Noces Funèbres). Le tout avec des dialogues sortis aux aussi de nul part. Je n'ai pas forcément ri aux éclats en permanence mais dans l'ensemble il y a certaines vannes qui font mouche pour peu qu'on les captent et les situations assez délirantes font toujours sourire. Je ne lisais pas trop les sous-titres mais du peu que j'ai vu, la traduction est ingénieusement non-littérale pour créer des jeux de mots dans notre langue. Ceci dit je conseil vivement la VO comme d'habitude et pas seulement pour la performance de Johnny Depp mais aussi celle de Isla Fisher (avec son accent de pèquenaude) Bill Nighy et une brève mais culte apparition d'un certain personnage doublé par Tymothy Olyphant.

Avant de terminer, j'ajouterais que la bande-son est assez folle, comme le film au final, jouant sur beaucoup de sonorité mexicaines et d'accent de guitares. Elle est de plus très bien intégrée et sert même à la narration au travers d'un quatuor de mariachis qui nous conte l'histoire.

Au global, j'ai apprécié le film pour la performance des acteurs qui nous donnent réellement la sensation qu'on ne regarde pas un film d'animation doublé mais bien un film tout court. Ceci est appuyé par une réalisation technique vraiment hallucinante. Je ne sais pas ce qu'on utilisé les graphistes mais ils mettent à l'amende plus ou moins tout le monde avec leur rendu photo-réaliste marié à une esthétique plutôt réussie dans l'ensemble. Le souci pour moi c'est que Rango est un film tout fou qui part un peu (beaucoup) dans tous les sens avec des sautes d'humeur et des événements qui arrivent comme ça sans raison pendant la première demi-heure. Une fois dedans, on suit une trame qui avance bien et de manière un peu plus classique. Ce n'est pas désagréable mais on est un peu perdu. Par contre attendez vous à deux choses. De l'action à gogo; de ce côté là Verbinski s'est fait plaisir avec son croisement de film d'aventure et de western. Et surtout attendez vous à avoir soif et ce n'est pas une blague...A voir donc, sans un gros plus, mais avec une bouteille d'eau.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

JkSuf
Signaler
JkSuf
Le film me tente énormément ^^. Merci pour l'article !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Bah écoute ils ont foutu le paquet niveau CG parce que ça envoie la purée méchamment de ce côté là. Après c'est sûr c'est différents des Pixar ou DW et de tous ceux qui veulent les pomper sans succès, mais c'est pas toujours très maîtrisé. Enfin tu me diras ce que t'en as pensé!
Cronos
Signaler
Cronos
Effectivement, tu l'as vu. J'avais une once d'espoir, mais bon^^
Ton excellente critique ne me surprend pas plus que ça, j'attends avec beaucoup de curiosité, mais je ne m'attends pas au film du siècle non plus, c'est surtout qu'il a l'air de proposer quelque chose de plus que les Pixar ou les Dreamworks, et je suis curieux de voir ça.
Et pour info, c'est ILM qui est responsable du film, leur premier vrai film entièrement en CG

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris