CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Silence, Moteur, Action!

 

 

En ayant vaguement entendu parler lors de sa sortie en salle, je ne m'étais pas particulièrement intéressé à ce Disney qui semblait singulièrement manquer de personalité. En ce qui me concerne mon instinct premier ne m'avait pas vraiment trompé.

    La faute en premier lieu à une direction artistique pas particulièrement prompte à faire dans l'original. Le futur ressemble étrangement à celui de Robots (autre film d'animation mais des créateurs de L'Age de Glace) et sans dire que techniquement le film est laid, ce qui est loin d'être le cas, on sens que le tout est cruelement lisse et plat, visuelement tout du moins. Ceci est d'autant plus flagrant que les autres productions du mythique studio ont presque toujours eu une aura particulière.

    Le plus important reste l'histoire; ici nous avons affaire à un orphelin, sorte de Jimmy Neutron blondinet, qui partant à la recherche de sa mère, se voit embrigadé dans une aventure vers le futur pour y découvrir une famille. Celà se laisse tranquilement suivre et on constate que si la première partie est assez inintéressante, la seconde relève un peu le niveau avec quelques gags qui font mouche (le Tyrex!) et une galerie de personnages complètement loufoques, le gros méchant à la ramasse en tête. Cependant ces personnages et scènes en font parfois beaucoup trop, et je pense surtout à la découverte de la famille qui fait tellement dans le n'importe quoi que pour le coup celà n'en a plus aucun sens, d'autant plus quand rien visuellement n'appui cette boufonnerie.  Evidemment les rebondissements ne sont pas grandioses et comme dans la plupart des Disney ne vous attendez pas à un drame à la fin...

     En résumé, Bienvenu chez les Robinson ne restera pas comme un grand Disney ou bien même un grand film d'animation, mais s'avère bien assez divertissant pour se laisser regarder du début à la fin sans réellement s'ennuyer (quoique). Reste que le tout rappel un peu trop le "côté obscur" de Disney, celui qui à abandonné l'animation traditionnelle (qui renaîtra peut-être avec "La Princesse et la grenouille") au profit de l'animation 3D. Du coup, à l'avenir je ne suivrais que les Pixar...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris