CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Impressions

Vous savez quoi? Je vous demande de m'excuser. Je vous demande de m'excuser d'avoir tenter de vous amener dans la plus pathétique tentative de salon de jeu vidéo que j'ai jamais vu (soirées PES pizzas comprises). Soyons clair, il y a deux ans encore (je ne suis pas allé dans à l'édition 2009) le FDJV n'était qu'une resucée de Cologne qui était déjà une resucée de l'E3. Cela dit, cela donnait l'occasion au français qui n'ont pas les accréditations pour le salon américain, ni les moyens de se déplacer en Allemagne de tâter quelques jeux à venir.

Ainsi il y a deux ans, j'ai pu voir Fable 2 et oui j'étais heureux de repartir avec un tshirt et des autographes sur mes jeux du british director Molyneux. Un coucou à Marcus qui me présentait le Virtual Boy. Far Cry 2, les premières sensations sur Mirror's Edge et surtout mes premiers émois qui m'ont éclaté la tronche sur Bayonetta. Des tests, des essais et encore du jeu vidéo. Bref c'était déjà vu pour les journalistes, mais pour le publique français et soyons honnête, le publique parisien (et banlieusard forcément) c'était suffisant et très agréable. Trois jours n'étaient pas de trop pour en faire un bon tour et tout essayer.

Du jeu vidéo, du jeu vidéo et du jeu vidéo...que demander de plus?

Et puis est arrivé ce putain de salon concurrent. Désolé de la vulgarité de la chose, mais sincèrement, on avait pas besoin d'une troisième édition qui n'a fait que provoquer une ombre foireuse aux deux autres événements parisien. Le FDJV et le Micromania Game Show ne se faisaient à mon sens qu'une mince concurrence. Mais cette année, le troisième salon dont je n'ai même pas envie de chercher le nom est venu en raflant au passage la participation de tous les éditeurs qui ne peuvent décemment pas investir dans plusieurs salons qui n'ont qu'un impact mineur sur les ventes mondiales de leurs titres. Du coup le FDJV maintenant c'est ça. Un énorme stand Samsung. Ils font des jeux chez Samsung? Je l'ignorais. Des écoles de jeux vidéo en veux-tu, en voilà. Des stands de customisations de PC. Des tournois de jeux online...et surtout 75% de la surface d'exposition couverte de jeux...de PLATEAUX!

Donc la partie "jeu vidéo" du Festival, c'est Samsung City en fait...c'est un concept.

C'est ce qui m'a le plus soufflé en arrivant. J'ai fait un tour rapide. J'ai constaté la présence extrêmement timide de notre loisir numérique dans ce salon qui est censé lui être réservé. Mais le fait que les organisateurs est suffisamment de souffle pour appeler un salon majoritairement composé de jeux de rôle papier, jeux de cartes et de plateaux (que j'adore par ailleurs), le Festival du Jeu Vidéo...c'est fantastique d'avoir un enthousiasme pareil.

Vous l'aurez compris, je suis tombé sur le Titanic. Pas sur la partie «I am the king of the World!» mais bien sur la fin. Il ne manquait que My Heart Will Go On pour vraiment en faire une scène culte de cette phase de noyade. Alors pour ne pas complètement tout envoyer par le fond, il y avait un très maigre stand 30 Ans de Jeux Vidéo, présenté par le MJV (le fameux musée sans domicile fixe). J'ai esquissé un sourire un peu putassier mais de circonstance en constatant que tout le monde se pressait pour jouer aux consoles comme l'Atari ST, la NES ou la PlayStation, mais que la Jaguar devait rugir toute seule avec son Cybermorph qui n'aguichait personne. C'est assez dingue de se dire que pour un salon pareil qui deux ans au paravent présentait quand même pas mal de choses à venir, cette année le seul stand intéressant en terme de gaming était un stand rétro.

Je passerais sur Ankama qui présentait une version de Dofus sur Xbox360, ou de Fnac Gaming qui montrait des jeux déjà sortis. Au passage je vous demande de m'excuser d'avoir douté du problème que l'aliasing de Mafia 2 sur PS3 pouvait poser. Sur les écrans du stand en question, j'ai pu me rendre compte qu'on avait l'absence d'anti-crénelage la plus scandaleuse de cette génération de console, chose que je n'avais pas vraiment vu sur mon 66cm. En tout cas rien de beau à signaler, si ce n'est que OUI pour les personnes qui aiment le bon vieux jeu de société (et j'en suis, je le répète) le FDJV était très bien. D'ailleurs j'ai failli craquer pour Gosu, que je m'achèterais sûrement prochainement sur les conseils de Monsieur Phal (je vous conseil de visiter un peu Tric-Trac.TV et d'écouter le podcast Silence, On Joue où il fait une chronique hebdomadaire).

Le truculent Moniseur Phal et son enthousiasme communicatif. J'aurais bien fait la causette avec lui tient...

Seulement il ne s'appelle pas le Festival du Jeu ou encore moins le Festival du Jeu de Plateau, mais bien le Festival du Jeu Vidéo. D'ailleurs il s'appelait le Festival du Jeu Vidéo, car c'est officiel me concernant, heure du décès 12h30, l'heure à laquelle je suis sortie de ce salon. En prenant en compte le fait que je suis rentré à 11h sur invitation de GameBlog (merci encore Keuchtof pour ta place...tu m'as bien piégé! LAUL) ça fait court...

Bon allé j'ai gardé le seul aspect vraiment positif pour la fin, c'est l'aspect humain de ma journée. On a beau être dans un loisir très numérique fait de pixels et de polygones et sur lequel, personnellement, je m'exprime principalement par le biais de forums, ça fait très plaisir de voir enfin les gens derrière les avatars ou ceux qui contribuent à faire remuer ce média par leur passion. J'ai pu rencontrer quelques personnes hautement sympathiques ce qui a sauvé ma journée mais pas le salon. D'abord le rusé renard aux titres d'articles les plus racoleurs de tout les temps, ce très cher Kitsune qui a partagé cette heure de salon, mais aussi le technicien de l'extrême GameBlog j'ai nommé Mister P. Le chapeau, le manteau et un grand sourire, bref la grande classe. Pour finir nous avons fait un saut chez Pix N Love, après avoir fait trois fois le tour du show floor...ces mecs sont géniaux, pleins d'humour et amicaux.

une photo prise par kitsune...je vais commander un deux de leurs mouquin moi (non pas bouquin!)

Pour conclure cet article, je vais simplement dire que le FDJV 2010 n'aurait pas du être ce qu'il était ce Week End ou au moins il n'aurait pas du porter le nom qu'il portait. 75% des exposant n'avaient aucun rapport avec le jeu vidéo, les animations concernant le média étaient pathétiques ou juste bouche-trou (concours de Guitar Hero ou SSF4, suivis de compétitions de jeux inconnus) et au final 9€ aurait été (très) cher payé pour simplement accéder à un tel foutoir. J'espère d'ailleurs par ma signature GB et les quelques SMS en loosedé avoir sauver la journée ou l'après-midi de certains d'entre vous. Epargnez vous cela sauf si vous comptez vous faire deux trois partie de lancers de dés, ou de cartes ce que j'aurais bien fait cela dit (et que je vais faire en me prenant Gosu) ou que vous voulez trouver deux trois personnalités adorables et blagueuses de notre jeux vidéo français...

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Commentaires

Akiru
Signaler
Akiru
j'ai meme pas pensé venir a ce salon et j'ai bienfait. De toute plus le temps passe et moins je joue.
kitsune
Signaler
kitsune
Moi le seul point positif c'est que tu étais là :lol: et pixn'love aussi :)
Cronos
Signaler
Cronos
Mouais, bien fait de pas y aller, sauf pour rencontrer des gens du site^^
imicaali
Signaler
imicaali
Au moins, ça à le mérite d'être claire, " c'est de la merde " comme dirais l'autre :lol:
Kokoro
Signaler
Kokoro
Seb tu m'as sauvé de ce salon! Et je t'en remercie =p
Sylvian001
Signaler
Sylvian001
Très bon article Seb !! J'avais une place, j'étais prêt à faire le déplacement mais les aléas de la vie ont fait que je n'ai même pas pu acheter un ticket de train... Bon, même si le FJV s'avérait être pas top, j'aurai bien aimé rencontrer mes amis virtuels de Gameblog moi ;)
keuchtof
Signaler
keuchtof
@seblecaribou : LAUL... ne jamais accepter mes cadeaux mouhahaha ! ;)

Oyé, j'aurai été dégoûté de venir sur Panam pour ça ! Super article retranscrivant parfaitement la décrépitude que chacun aurait pu connaître en traversant ce no man's land...
Subby kun
Signaler
Subby kun
Très bien ton article Seb. Du coup, je ne posterai pas le mien car mon avis est très proche du tien. (Histoire de ne pas refaire de redites inutile). Bon pour se venger qui va à la Paris Games Week? Perso j'ai pris la place un peu plus cher du Mercredi car j'aime bien être tranquille dans les salons (surtout que je serai au chomage à ce moment la donc je peux y aller en semaine). Est ce que des gens ont prévu d'y aller le même jour?
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@MisterP: en regardant les photos de l'édition 2008, j'ai revu la pancarte "Monde du Jeu". Mais à côté il y avait bien Festival du Jeu Vidéo et en effet c'était un vrai salon. Moi je suis content que le Monde du Jeu marche, franchement cela dit je n'étais pas venu pour ça. Le pire c'est que je me serais dit "ok je vais au monde du jeu" bah j'aurais kiffé. C'est un peu con du coup...

En tout cas j'ai vu des gens sympas c'est toujours ça de gagner.

@MASK: en même temps si c'est pour prier Mao pour avoir le droit de rentrer, je suis bien mieux en France! :D
MASKDECOYOTE
Signaler
MASKDECOYOTE
Mec les salons de JV chinois sont dechirent, cette annee a Hong Kong il y avait le PS Move, Kinect et plein d'autres jeux, une vrai Gamescom locale avant Cologne. Quand je te dis de me rejoindre chez les jaunes sur la East Coast, tu ne veux pas. Voila ! :)
MisterP
Signaler
MisterP
Oui enfin tu oublies qu'il y avait 2 salons : le FDJV et le Monde du Jeu, dédié lui aux jeux de plateau, rôle, etc.... Mais effectivement la partie JV était tellement petite, qu'ils ont zappé toute frontière physique qui existait au moins l'année d'avant... Donc effectivement, 75% de l'espace c'était pas vidéoludique ! Et du coup j'étais surpris du peuple du côté des rôlistes barbus avec des dés comme moi ;)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Ah bah là...le pire c'est que j'avais lu la news il y a quelques mois sur l'arrivée d'un autre salon qui allait changer la donne, mais j'avais complètement zappé. Du coup quand je suis arrivé sur place, j'ai juste pris un mur dans la gueule. Je me voyais tester Fable 3, une version de GT5 quelconque ou Castlevania que j'attends à mort. Mais surtout je voulais voir Kinect (que j'ai pas encore testé) et le Move que je n'ai essayé qu'en magasin Game vite fait.

Bon sinon Mister P nous a dit qu'il y avait la sister de Pia...moi je l'ai pas vu je suis déçu.
Kolia07
Signaler
Kolia07
Maintenant vous comprenez ma douleur quand je vais au salon du jeu video de Brest ! (oui l'organisateur se vente chaque année de faire un truc de ouf alors qu'on se tape 3 bornes pourries d'une vielle demo de motorstorm 1 et une lan PC sans interet pour le public)

Content que tu ais pu voir des membres du site "en vrai en tout cas, c'est au moins ca de pris, quand je pense que j'ai failli faire le déplacement pour ce festival...Damned ! Tous les avis sont sans appel: la pire edition EVER

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris