CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions



On a parfois une incompréhension quand au succès de tel ou tel titre. Je dis «on» car je suppose que je ne suis pas le seul à avoir ressentie ce dont je vais vous parler. La diversité des productions vidéoludique amène régulièrement des jeux un peu hors norme qui rencontre un succès que j'estime tantôt mérité, tantôt excessif. Au delà même de l'originalité, certains jeux considérés comme majeur dans l'histoire du jeu vidéo m'ont parfois laissé de marbre, voir carrément rebuté. C'est de ces deux types de titres que je vais vous parler aujourd'hui. Comme pour tout ce dont je parle sur mon blog, je fous un «WARNING: ceci n'est que mon opinion» avant de commencer à courageusement dénoncer...ou pas.

 Les sur-hypés:

 

Killer Seven


Le jeu Capcom développé par Grasshopper en 2005 sur GameCube a eu droit à un collégial ThumbUp de la part de la communauté vidéoludique grâce à mon avis à la personnalité un peu barré de Goichi Suda. J'ai trouvé d'abord très étrange que suite à ce jeu le gars devienne d'ailleurs une star, alors qu'à part des jeux de catch dont personne n'avait entendu parler il n'avait pas fait grand chose. Du coup j'ai quand même entrepris de le faire histoire de ne pas juger sans savoir.

Okay...donc c'est ça. C'est chiant en fait!

Je ne vais pas mentir, je me suis fais chier au bout de quinze minutes de jeu. Ludiquement j'ai trouvé cela proche du zéro. Alors je ne voudrais pas faire de comparaison peu flatteuse, mais le principe est tout de même proche d'un rail shooter sans gun et sans adrénaline, à la Ghost Vibration ou Twin Caliber (j'avais prévenu que la comparaison était peu flatteuse). On pourra me rétorquer deux choses dès lors. Déjà si je n'ai fait que quinze minutes de jeu peut-être n'ai-je pas vu un autre bout du gameplay plus intéressant. Cela dit, de ce que j'ai pu lire, personne parle d'autre chose que de ce dirigisme forcené. La deuxième chose c'est que le titre est original visuellement et développe une histoire qui apparemment a plusieurs niveau de lecture. Et là on m'a sortie une comparaison avec le cinéma qui m'a juste confirmé ce que je pouvais en penser...on a parfois comparé le jeu à un David Lynch.

Je ne vais rien comprendre je le sens...

Alors là je suis le cul. David Lynch pour moi est le comble du cinéaste sur-hypé. Je le dis clairement je n'aime pas son cinéma qui pour moi consiste simplement à perdre le spectateur dans une intrigue sans queue ni tête. Certains crient au génie, et je peux comprendre cela, dans le cas d'un Mulholand Drive (par exemple) comme d'un Killer Seven. Mais que je ne trouve personne d'autre que moi qui ne fasse pas de ce jeu un jeu culte; bon sang, je dois une vraie tâche...Graphiquement le style plait ou pas, on est d'accord, mais même l'histoire, les personnage, sans parler du gameplay, tout le monde ne peut pas adhérer à ça, j'en  reste persuadé. Du coup Killer Seven, jeu culte pour certains c'est d'accord, mais surtout une bonne occasion de faire partie de l'élite des gamers pour beaucoup.


God Hand


Je suis un peu vilain de mettre celui là dans cet article, car au final j'aime bien ce jeu. Encore une fois on a affaire à un jeu qui quasiment unanimement a été salué par les gamers. Pourtant il me semble que la critique a été plus que juste avec ce jeu en ne lui donnant pas des notes excessivement élevées. Je vais encore émettre une hypothèse, mais je pense que ce jeu bénéficie d'un tel soutien populaire parce que déjà il a été réalisé par le défunt Clover Studio responsable du fantastique Okami. Du coup il bénéficie à la fois de l'aura d'un studio à part et décédé dans de tristes circonstances, mais d'un autre côté il a eu un succès mitigé en vente me semble-t-il, du coup il a encore plus de défenseur. Et oui dans les jeux vidéo comme ailleurs on aime bien les outsiders, et on déteste les winners (CoD MW2...)

Je me suis bien marré, mais honnêtement un effort sur la caméra m'aurait évité quelques crises de nerfs...

Ce qui me fait dire que le jeu est vraiment sur-hypé, c'est quand je lis «Best Beat Them All Ever». Je ne suis pas un expert dans ce genre dont je ne suis pas excessivement friand, mais sincèrement meilleur jeu de défonçage de tous les temps? Je crois que dire ça c'est un peu passer sur les gros soucis de finition du jeu. Alors oui, l'univers est bien barré, parfois très drôle (parfois de très mauvais goût aussi) et comme pour tout c'est une question de goût. Mais franchement les soucis de caméra et la qualité graphique plus que discutable mettent déjà un gros bémol à sa candidature comme meilleur jeu de la catégorie. Alors certes c'est vraiment le genre de jeu où le fun passe avant tout, et honnêtement, oui le jeu est pas mal jouissif, mais en faire un truc légendaire, je pense que c'est surévaluer un jeu qui manque de finition, même s'il méritait de plus se vendre...


 

Rez

Sans parler de technique, du rose et du vert...sans déconner quoi!

Si j'ai adoré Space Channel 5, et que je suis très emballé par le futur Child of Eden qui semble magnifique aussi bien auditivement que visuellement, j'ai été nettement moins emballé par Rez, tentative certes de faire du jeu différemment, mais pour moi un coup d'épée dans l'eau de la part de Mizugushi. Le jeu de United Game Artist est-il vraiment sur-hypé? Là je doit avouer qu'il est un peu entre les deux catégories puisqu'au final je ne crois même pas qu'il ai pris des bonnes notes...franchement vous le trouvé beau ce jeu? Pour un objet vidéoludique qui est censé  faire naître un plaisir esthétique, je trouve le jeu esthétiquement très laid. Evidemment c'est une question de point de vu, mais des quelques gamers que je connais personnellement et des non joueurs auquel j'ai présenté le jeu, aucun n'a sue simplement me dire «j'aime bien». Cela n'est évidemment aucunement la preuve que le jeu est surévalué, cependant comme pour un Killer Seven je suis toujours étonné qu'il soit joyeusement cité comme une expérience réussi par de si nombreuses personnes. Il sort des sentiers battus certes et c'est louable, mais le jeu est moche et c'est bien dommage.




Les vraies...mais:


 

The Legend of Zelda: Ocarina of Time

Depuis le début je ne dois pas me faire que des amis, mais là on va croire que je cherche le bâton pour me faire battre. Pour commencer cette catégorie, je dois dire que je suis de l'école Sega et Sony. J'ai joué à la NES, mais c'était la console de mes cousins pas la mienne. En revanche j'ai eu la MegaDrive, puis la PlayStation. Première chose, on a beau avec le recul me dire que la N64 était plus puissante que la PS, je n'ai jamais beaucoup aimé le rendu de la console. Cela dit, comme j'allais régulièrement chez un ami qui l'avait je partageais ses découvertes. Autant j'ai été bluffé par Mario64, qui encore aujourd'hui demeure l'un des meilleurs jeu de plateforme 3D jamais fait, autant j'ai toujours trouvé Ocarina of Time...pas très aguicheur.

Oula c'est flashy!

Je suis conscient que pour beaucoup c'est un chef d'oeuvre mais j'ai l'impression que Zelda ne m'a jamais fait rêver plus que cela. Lorsque Wind Waker est sortie, et que j'ai pu redécouvrir le jeu dans la version collector, je n'ai pris aucun plaisir à y jouer. Alors que Wind Waker demeure l'un de mes meilleurs souvenirs de gamer. Je crois simplement que je n'arrive pas à trouver le côté épique des chevauchées sur Epona, ou ce genre de détails qui reviennent dans la bouche des amoureux de la licence. Cela ne vient même plus de la pauvreté graphique (le jeu a très mal supporté les outrages du temps) puisque le récent Twilight Princess, qui n'est quand même pas à pleurer de mocheté m'a fait plaisir...sans plus.

Je pense que c'est le concept de Zelda "sérieux" qui ne m'emballe pas en fait.

En définitive, je trouve que c'est peut-être l'aspect plus comique et imperméable au temps de Wind Waker qui m'a fait apprécier cette série qui n'a jamais été dans mes jeux les plus légendaires. Peut-être que la mouture 3DS saura enfin me toucher...

 

GoldenEye 007

Hum, Famke Janssen qui botte le train de Pierce Brosnan, c'est le Goldeneye que j'aime!

Bim!!! Un deuxième jeu N64 d'affilé. Vous allez croire que je le fais exprès. Chez ce même ami qui possédait la N64, j'ai pu testé ce FPS qui a révolutionné le genre sur console. Encore une fois, je n'en ai tiré aucun plaisir. Je trouvais les déplacements lourds, le jeu assez inintéressant et pas franchement emballant non plus dans le mode multijoueur à 4. A l'époque je faisais Syphon Filter premier du nom, et honnêtement j'ai toujours été plus bluffé par les roulades de Gabe Logan et son taser de la muerte (électrocuter un mec jusqu'à ce qu'il crame, quel plaisir) que par les gadgets et l'aspect infiltration de James Bond que je trouvais raté. Pourtant l'infiltration est aujourd'hui mon genre favoris (un genre sous représenté d'ailleurs...). Alors à quoi cela tient-il? Je ne saurais plus vraiment le dire, peut-être qu'inconsciemment, je suis encore dans la guéguerre des consoles de l'époque et que je ne veux pas accorder de crédit à un jeu N64. Pourtant j'aime énormément Mario64.

Dieu que c'est mou!

Pour faire mon hérétique jusqu'au bout, je vais en plus ajouter que mon volet préféré de la franchise James Bond restera Espion Pour Cible sur PlayStation2, que j'ai refais un nombre incalculable de fois. Son mode multi avec le grappin pour jouer à Spiderman est aussi l'une des raisons de cette affection toute personnelle. Alors Bond oui, mais pas Goldeneye.


Ico


Je suis un fan absolu de Shadow of the Colossus. Pour moi il s'agit d'un des plus beaux jeux auxquels j'ai pu jouer. Je l'ai d'ailleurs posé comme deuxième jeu le plus marquant de ces dix dernières années (2000 à 2010). En revanche je ne peux pas décemment dire que j'ai aimé jouer à Ico. Alors précisons immédiatement je ne l'ai pas finis. Je me suis arrêté assez rapidement. La raison en est toute simple, le principe de jeu.


S'il y a une chose que je hais du plus profond de mon coeur de joueur, c'est quand un jeu m'oblige à protéger quelque chose...que ce soit un convoi qu'il faut amener en état à un endroit précis dans GTA, une machine qui ne doit pas tomber en pièces détachées avant la fin du timer dans Prototype, ou Jak2, ou encore d'autres dont je ne me rappelle plus, ou encore une gamine qui avance au ralentit que je ne peux défendre qu'en utilisant les éléments de décors dans Bayonetta, ces phases de jeux sont  MY PERSONAL NIGHTMARE! Dès que je vois une séquence de ce type se profiler, j'ai une éruption cutanée, des suées qui me déshydratent, la gorge sèche et les nerfs en pelote...

Court mais suffisamment gonflant pour me faire craquer nerveusement! Alors le même concept sur tout un jeu...

Tout simplement parce que quelque soit ce que l'on défend, les game-designers sont des complets trou-du-cul, incapable de me donner les armes pour me défendre, et incapable de ne pas balancer quinze mecs en même temps qui ne vont s'interesser qu'à l'être sans défense et jamais à moi, le pauvre idiot censé veiller à son intégrité physique. Alors un jeu, si beau, si onirique, si fort narrativement soit-il ne doit pas reposer sur ce principe s'il veut trouver grâce à mes yeux.

Nan mais lève toi PUTAIN! Tu vois bien que je galère déjà!!!

Malheureusement, Ico doit veiller sur Yorda, pauvre demoiselle en détresse dans un château. L'arme pour la défendre est un bâton, et les hordes d'ombres (qui me rappellent un peu les zouaves dans Heart of Darkness) sont juste insupportables. Comme d'habitude la jeune femme est capable de déplacer des colonnes de pierre de plusieurs tonnes, mais court très difficilement pour sa vie. Malgré son charme indéniable, je ne peux accorder un regard bienveillant sur ce boulet blanc. Si au moins un jour la personne avec nous faisait tout son possible pour ne pas nous gêner. En bref Ico est un grand jeu sans aucun doute, mais je suis dans l'impossibilité d'admirer avec la larme à l'oeil la beauté du jeu, si mon sang froid est mis à l'épreuve dans chaque nouvelle salle...



J'ai choisis un sujet qui peut paraître racoleur et provocateur, mais entendons nous bien je ne critique absolument pas les personnes qui ont aimé et aime toujours ces jeux. Pour la première catégorie, j'estime juste qu'ils n'ont pas forcément les qualité pour rester dans l'Histoire ou alors que c'est plus leur côté outsider qui les a amené sur les chemins de la gloire des forums, tandis que pour la deuxième catégories, je vois clairement ce qui a pu tant plaire, mais définitivement je n'y ai pas trouvé mon compte, ou quelque chose m'a juste fait hurler de douleur. J'aurais pu rajouter encore quelques titres dont je vais me passer de même les citer (je vais me prendre assez de cailloux pas la peine d'en remettre une couche)...cela dit il y a toujours de la place pour le débat, libre à vous de me convaincre que j'ai tort.


Ajouter à mes favoris Commenter (33)

Commentaires

guildo
Signaler
guildo
Haha j'adhère complètement à l'argument sur les phases de protection de PNJ dans un jeu. Y a pas d'autre mot, ça me stresse! J'ai l'impression de ne rien maîtriser. Surtout lorsqu'il n'y a aucun indicateur de santé du pauvre ère qui nous accompagne. Je place directement ces phases au même niveau sur l'échelle de la panique que les compte à rebours dans les jeux. Elles ont le même pouvoir "sueurfroidifiant" sur moi. A l'annonce de pareil passage,j'ai l'impression que je vais pénétrer dans le dark realm. En y repensant, j'ai stressé sur ICO...le jeu aux douces mélodies, aux petits oiseaux chantant et aux moulins ^^
MASKDECOYOTE
Signaler
MASKDECOYOTE
Non mais pas Killer7 ce jeu je l'ai adore, son univers barre, le casting des personnages... Bien sur il avait ses defauts comme la visee que j'ai trouve approximative mais je le garde comme un bon souvenir tout comme c'est le cas de Golden Eye, qui figure en bonne place dans mon best of Nintendo 64. Ce jeu etait peut etre un peu mou en solo sur certaines missions (ah le zoom a chier je me souviens) mais enorme en Deatmatch a 4. C'est comme Occarina of Time il n'est peut etre pas aussi profond qu'un Zelda sur Super Nes ou sur DS mais il proposait une aventure de longue haleine.
Je ne me prononcerais pas sur Rez pour n'y avoir jamais jouer mais par contre God Hand, la je suis d'accord avec toi, ce jeu etait tout bonnement mauvais et ICO, pour moi le probleme est venu du fait qu'on le presente un peu comme une experience, une oeuvre d'art. Oui c'est ca le probleme avec Sony, chaque fois qu'un jeu qui sort avec un risque de se prendre une balle dans la couille, ils disent que c'est un trip original et tout. Mais moi, je n'y ai personnellement pas accroche.
Cronos
Signaler
Cronos
T'as de la chance pour Bayonetta, j'ai aussi failli t'enlever de mes favoris...
Pour moi LE jeu de 2010 sans hésiter.
benbass
Signaler
benbass
Image IPB
Tu nous fends le coeur. T'entends?! Tu nous fends le COEUR !
Conker
Signaler
Conker
Je peux accepter que tu n'aimes pas les jeux que t'as cité...mais OOT :(.

Comme t'as pas eu de 64, t'es clairement pardonnable parce que le faire 10 ans apres ca n'a pas le même charme surtout que tout ce qu'il a apporté de révolutionnaire a été repris partout. Mais même avec ça, Oot reste pour moi le meilleur Zelda. Et je ne parle pas seulement d'émotion, de trip ou de poésie mais de génie de gamedesign.

Twilight Princess était censé être un Oot en plus grand. Il est plus grand par la taille mais beacoup plus petit par le génie. Peut être que la map de Oot devient minuscule au jour d'aujoud'hui mais suffit de regarder la profondeur de Oot ( les masques, la magie, le fait de devoir jouer dans deux periodes différentes et beaucoup beaucoup d'autres choses comme les quètes annexes totalement tordues qui était vraiment gratifiante elle tellement c'était une aventure de les réaliser en entier et tellement on partait de loin) pour se rendre compte qu'il n ya pas dans TP la moitié de ce qu'on pouvait trouver dans Oot.

Wind waker est différent pour moi, c'est plus un trip. Mais Oot, même aujourd'hui en y jouant, je peux rester bloquer dans le temple de l'eau à réfléchir alors que les nouveaux Zelda se font d'une traite. Apres, l'effet de nostalgie doit jouer et je ne suis plus objectif quand je parle de ce jeu.

Pour Goldeneye, si tu n'as pas jouer en multi écran splitté, tu ne peux pas comprendre ce jeu ni l'engouement. Perfect Dark est encore au dessus niveau multijoueurs et c'est ça qui fait le jeu même si les solos sont excellents aussi. Et si tu n y a pas joué à l'époque, tu trouveras forcémenet ça lent et mou aussi vu ce qui se fait en terme de FPS ajd. Pourtant, je n'ai jamais retrouvé le fun d'un Goldeneye ou d'un Perfect dark 64 sur next gen à part peut être sur Halo en multi mais encore je ne le trouve pas aussi fourbe que les FPS 64. Et puis le online a tué la convivialité des FPS console. On ne s'amusera jamais en online sur un Fps comme on le faisait en écran splitté. C'était peut être moins lisible, peut être qu'on trichait en regardant les écrans des autres mais ça restait beaucoup beaucoup plus fun. Ca se jouait directement en multi et fallait pas naviguer pour trouver les bonnes map, elle était pratiquement toutes géniales.

Bon c'est le fanboy de la 64 qui a parlé mais je suis sur qu'il y a du vrai dans ce que je dis.
mika76
Signaler
mika76
Pas tout à fait d'accord,surtout pour Ico,avec toi mais tu as le mérite de bien expliquer pourquoi!
Bravo,bon article polémique!
Sirocco
Signaler
Sirocco
Jamais vibré frissonné sur Epona ! Mais, mais...
Tu es sans coeur, Seb !

( Humour toujours ! =) )
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Sirocco: j'ai suffisamment trollé dans mon adolescence pour ne plus en être là DU TOUT. Enfin disons que je ne trollais pas vraiment mais je n'avais pas vraiment d'opinion personnelle ou je ne l'exprimais pas. En écrivant l'article je me doutais bien que c'est pas celui qui récolterait le plus de "thumb up"...

Dans le même temps, je n'ai jamais vibré sur GoldenEye, je n'ai jamais frissonné sur Epona dans OoT et pourtant j'y ai touché à l'époque sans en ressentir le fameux changement...la où Mario 64 m'a conquis mais beaucoup plus tard (car il n'a pas vieilli). C'est vrai qu'on a tendance à garder un peu à l'esprit les guéguerre de consoles. Autant je m'en foutais de SNES VS MegaDrive (j'étais chez SEGA à l'époque) autant je suis très heureux de jouer à la GC, la DC, la PS2 ET la Xbox maintenant, autant PSX contre N64...

Et pui c'est aussi une occase éventuellement pour certains de dire "j'aime pas shenmue, SotC, Okami" ou autre qui sont pourtant parmis mes jeux cultes. En bref, tu as parfaitement saisi mon propos et je t'en remercie.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Comprenons nous bien, je n'attaque pas ICO sur sa qualité. Pour moi c'est un jeu probablement aussi maîtrisé que SotC. Mais la mécanique de jeu sur laquelle il repose est une mécanique que j'exècre au plus haut point et quel que soit son degré de maîtrise, je n'arriverais jamais à apprécier un jeu qui propose de la protection comme élément de gameplay récurrent...et ce même si ce n'est pas l'objet principal du jeu (puisque pour ICO la plateforme et la réflexion sont grosse part du jeu)

Pour K7, j'accuse plus le gameplay que je trouve pauvre, et au delà de ça l'univers qui tout en étant atypique ne peut pas plaire à tout le monde. C'est pour ça que j'émets de très grosses réserves sur son pseudo établissement en tant que jeu majeur...apparemment le jeu a été controversé à sa sortie, peut-être ne mérite-il pas sa place ici alors.
Kain2097
Signaler
Kain2097
Killer7 si on le juge en tant que Jeu vidéo c'est pas terrible, le game design de ce jeu est assez pauvre. Mais si on le prend comme une expérience et bien là franchement c'est une tuerie puissance 1000.

Je tuerais pour un remake sur console HD. Genre une compilation capcom de quelques jeux PS2 en HD (Okami, Killer7 et RE4).

ICO par contre le game design est solide et artistiquement il est intouchable pour moi. D'ailleurs la narration est intimement lié au gameplay. Yorda étant terrifié par sa fragilité dans le contexte de l'histoire. Si c'était pas pour le héros elle se ferait engloutir par l'obscurité. De plus le héros sans elle ne peu pas non plus sortir de cette prison.
upselo
Signaler
upselo
Ah tiens, y'a du monde ici. belle accroche en tout cas.
Pour Killer7, je suis de l'avis de Yao. Le jeu a beaucoup divisé à sa sortie, suffit de lire le test de GK pour s'en assurer. Donc je le trouve pas over hypé, même si avec le temps les seuls qui en parlent encore sont ceux qui ont accroché (donc forcément ça donne une image faussée).
Perso, je pense qu'en 15 minutes, t'as vu le moins intéressant de l'histoire, et ludiquement, t'as à peine fini le tutorial. T'as vu l'aspect graphique ceci dit (avec une cinématique d'intro juste fantastique), mais y'a aussi des surprises de ce côté là au cours du jeu (avec du dessin animé de temps en temps notamment). Ça reste un rail shooter, mais c'est pas intintéressant, y'a plein d'ennemis différents, y'a des boss mémorables, il vaut plus que la somme de ses défauts.

Pour ICO, je comprends. Ceci dit, même si on n'a qu'un bâton pour se défendre, on n'est pas démuni. Yorda a pas de barre de vie, donc la récupérer au dernier moment n'est pas pénalisant. C'est mieux qu'Ashley Graham. J'ai plus regretté que ce soit surtout un jeu d'énigmes/plateformes, je m'attendais à plus de scénario quand j'y ai joué à sa sortie.

Les autres jeux, je n'y ai pas joué, c'est pas ma guerre, je laisse ça aux autres ^^.
Sirocco
Signaler
Sirocco
Pour ce qui est de ton malaise avec la N64, c'est peut-être une question d'époque et de mentalité.

Je dois avouer que je comprends tout à fait ton point de vue, qui est fondé et argumenté, donc jusque-là, tu fais bien le boulot.

Après, si tu étais possesseur de PSX à ce moment, les gens avaient quand même un gros problème avec la console de Nintendo, dont le déficit de réputation était net, et parfois immérité. Tu vois, même si OoT a vieilli, et que Majora's Mask àm mon goût est meilleur, au moment de sa sortie, pour moi, c'est une baffe dont je ne me remettrai jamais, ce jeu est dans mon coeur, c'est clair et net.

Pour GoldenEye, à la différence d'un Syphon Filter, il y avait déjà un mode multi énorme, et une ambiance, selon moi, beaucoup plus efficace que celle de tout les autres jeux existant à l'époque. C'est simple, essaie de faire Jungle en difficile, avec Xenia, increvable, qui apparaît sur le pont, mais aussi les mitrailleuses cachées derrière la brume, particulièrement redoutables. A l'époque, je flippais à mort dans cette zone.

Evidemment, je me prononce surtout sur les jeux N64, les autres je les connais moins, mais je pense que ta position est due à ton point de vue de l'époque dont on ne peux se débarrasser, et c'est normal d'ailleurs. Et comme tu ne casses pas méchamment, j'apprécie l'article.

J'ai par exemple le même problème avec Tekken, moi qui suis Nintendomaniac, j'ai jamais compris comment les joueurs pouvaient préférer ce jeu à un Street Fighter, pour moi, beaucoup plus intéressant, alors que le jeu n'est pas mauvais du tout. C'est juste que l'on était jeune à l'époque, que l'on devait choisir son camp et se contenter de ce que l'on avait. Aujourd'hui, avec le multisupport, et tout le tra làlà, les joueurs sont beaucoup plus objectifs qu'avant, ce qui n'est pas plus mal d'ailleurs.

Pour terminer, bravo pour l'article quand même, tu t'aventurais sur un terrain glissant, mais comme tu justifies ton opinion, le débat est ouvert, et par conséquent intéressant.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
LAUL bah je sais pas, je pense que la maniabilité y a été pour beaucoup. Le deuxième stick pour moi ça a été plus la révolution que le premier et enfin j'avais l'impression de diriger comme il le fallait un gars dans un FPS console. Mais je te dis, j'en ai un bon souvenir aussi parce qu'avec des potes on se faisait des match a mort deux contre deux sur une map avec le grappin du coup ça virait a sauve qui peut sur les toit et ça me faisait triper!
Hakayami
Signaler
Hakayami
Original comme avis. Personnellement, je respect ton avis, moi-même il y a des titres cultes que je déteste vraiment.

Le seul moment où j'ai bondis de ma chaise (bon, j'exagère mais c'est une façon de parler), c'est quand j'ai lu que ta préféré Espion pour Cible à Golden Eye XD. Parce que pour ma part, c'est exactement l'inverse.
Après avoir tant aimé l'opus 64 (des heures et des heures sur le multi), j'ai acheté naïvement Espion pour Cible mais... J'ai été déçu dans l'ensemble. Comme le dirais Marcus, j'en avais marre de lassé mes chaussures et d'entendre "TINTIN TIINTTTTTIIIIIIINNNN" (à l'écrit, c'est pas terrible :P) à chaque fois que je faisais une bonne action... Et les bots du multi étaient si mal fait. Dans mes souvenirs, il y en avait qui faisait du surplace pendant 10 minutes en attendant que tu le butte. Et si tu met la difficulté à fond, genre les mecs te headshot à 500m en faisant plein de saut histoire que si, par malheur, ils étaient dans ton champ de vision, tu ne puisse jamais les touchés. Ca me faisait limite peur de voir un visage neutre surgir d'un coin en ne te laissant aucune chance. Bref, à part un ou deux trucs, ce jeu m'ennuyait vraiment. Ca change trop d'un GoldenEye où je prenais mon pied.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
C'était une boutade! Cela dit je suis surpris que personne ne l'ai encore mis en ces terme. J'ai sous-estimé la puissance cosmique des modos anti-troll!
Yao
Signaler
Yao
J'ai jamais dit que tu disais de la merde !! Tu m'as mal compris !!
Dis moi ou j'ai écris ça ??
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
AH ouais, celui là il est bon. Je suis pas fan de la série, mais A Link to the Past, WW et j'ai adoré The Minish Cap sur GBA...ceux là et le premier sont géniaux (et c'est WW le meilleur...en parlant d'argumentation)
Widharr
Signaler
Widharr
Le meilleur Zelda c'est A Link to the Past sur SuperNes x)
(ce post non-constructif vous a été offert par...)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Merci FuckinGaulois, enfin quelqu'un comprends mon mal-être! :D
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Kain2097: Bah Modern Warfare, je l'ai mis en winner mais juste au niveau des ventes. J'ai adoré le 4 mais plus je joues à l'autre plus je le trouve insipide.
@elsuchi: Nan mais apparemment je dis de la merde selon Yao...je pense que le facteur nostalgique a un impact c'est sur, mais concernant Zelda c'est vraiment Wind Waker que j'adore, mais j'ai aussi adoré le premier sur NES (d'ailleurs je l'ai récupéré la NES avec la cartouche doré du jeu...merci les cousins!)

Quoi qu'il en soit globalement c'était sûr que ce n'était pas le genre d'article qui allait plaire, mais c'est aussi ma façon de dire, j'encense certains jeu, mais il y en a d'autre que je n'aime pas et ce même parmi les meilleurs...
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
J'suis on ne peut plus d'accord pour le coup des escortes dans les jeux. Ça me stresse. Mais j'ai jamais joué à Ico
elsuchi
Signaler
elsuchi
Ah, 007 et OoT vont pas de paire, je suis un fan de zelda qui n'a pas trop aimé golden eye ;)
Par contre, pour OoT, ça fait plusieurs fois que je vois ça et je ne comprend pas...
Je me suis souvent posé la question, car moi, je me le refait quasi une fois par an !
On va dire que je suis un fanboy de zelda, mais c'est faux...
Wind waker reste ma référence (sûrement pour son côté aventure et enfantin, comme tu dis), mais j'ai été franchement déçu de Twilight princess (pratiquement un copier/collé de OoT) et je ne parle pas de Spirit tracks (put... de train).
Pour revenir sur OoT, je me dis qu'il faut peut-être l'avoir connu à cette époque, car si on fait d'autre zelda plus récents, on a une impression de déjà vu (lié au fait que le jeu se renouvelle peu sur ses mécaniques), mais en moins abouti forcément...
L'âge et la nostalgie jouent aussi je pense, je devais avoir 13 ans quand j'y ai joué... On a pas la même vision du jeu (ni l'expérience et le recul) que maintenant...

Pour le reste, je ne sais pas...
Mais tu me fais peur car je viens d'acquérir un K7 sur GC à 13¤ sur ebay ! J'ai trouvé la perle rare (surtout à ce prix), mais tu me fais redescendre de mon nuage... Je me ferai mon propre avis quand même !
Kain2097
Signaler
Kain2097
Killer7, Ico, God Hand, Rez, Ocarina of time...

Que des chef d'oeuvres. :D

Mais bon comme on dit c'est personnel, moi même y a plein de jeu super hypé et aimé que je trouve daubesque où juste moyen: Modern Warfare2, Bayonetta, GTA4.
Anthony
Signaler
Anthony
C'est marrant je comprends tout a fait le truc mais j'ai pas du tout la même liste de jeu chez moi
Yao
Signaler
Yao
HAHAH ! Tout est dit ! Monsieur n'aime pas la 64 ! :)

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris