CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Les Tops

 

J'avance de façon chaotique, pénible et ce depuis plusieurs mois déjà pour tenter de mettre en relief les dix titres les plus marquants de mes dix dernières années de jeu vidéo. Si vous avez déjà tenté cet exercice périlleux, vous avez une idée de l'ampleur de la tâche. On a toujours un jeu qu'on voudrait intégré et qui au final n'y est pas. Certains titres que l'on devrait mettre plus haut, d'autres plus bas. Mais il en est certains où le doute n'est plus permis. Les deux derniers jeux se sont retrouvés directement dans la plus haute sphère sans que j'ai à y réfléchir.

Shadow of the Colossus. On a dit tellement de chose à son sujet. Est-ce qu'il y en a tant à dire? Je me pose la question dès que j'aborde le sujet de ce monument. Parfois il faut juste faire les choses et arrêter d'en discuter. Malgré tout, comme je suis un intarissable bavard, je vais vous faire part de ce que j'ai pue voir et vivre avec ce chef-d'oeuvre ludo-numérique.

 

 

Quand on en vient à parler des deux jeux de Fumito Ueda, Ico et Shadow of the Colossus, les premiers mots qui ressortent en général sont poétique, lyrique, épique. Je dois avouer n'être jamais vraiment entré dans l'histoire et surtout n'avoir jamais finis Ico. Probablement parce que je l'ai commencé à un moment où je n'en avais pas réellement envie. Cependant son successeur, m'a tout simplement transporté. Et pour cause, si l'on excepte un côté technique pas forcément en granite, il n'y a pas de plus beau jeu. Visuellement, narrativement, musicalement...

Partons de la plus simple des histoires. Wanda, jeune homme d'apparence frêle arrive dans une terre désolée dans le but de ressuscité une jeune femme. La condition de cette résurrection est la suivante. Seize colosses de pierre, de poil et de chaire devront périr sous les coups de son épée. Ainsi les choses lui ont été exposées par une voix. L'Homme est naïf lorsqu'il pense pouvoir jouer à Dieu.

C'est donc sur le dos de son seul compagnon, Agro le cheval noir, que l'on commence son périple. Peu ou pas d'indication sur la marche à suivre. L'épée de Wanda émet un fin rayon lumineux qui n'apparaît que lorsque le Soleil est visible. Celui ci indique la position du premier colosse. On chevauche très peu de temps pour ce premier combat. J'y suis allé tout simplement avec l'envie de remplir mon objectif. Je le rencontre, je le bat et je m'en vais pour trouver le suivant...enfin ça, c'est ce que je croyais lorsque j'ai débuté le jeu.

Au premier abord, tout est simple dans Shadow of the Colossus. L'objectif et sa réalisation en premier lieu. Bien sûr on imagine que battre seize géants ne relève pas de la promenade. Cependant on sait clairement ce que l'on à faire, on sait clairement comment on va le faire. On utilise son cheval pour se déplacer, on utilise ses mains pour escalader littéralement les colosses, et on utilise son épée pour les faire s'écrouler. Le premier d'entre eux est impressionnant. Je le vois pour la première fois après une petite varappe. Un plan large me fait saisir l'ampleur de la tâche. Il se déplace de façon lente et pataude. Je le provoque en le sifflant, je brandis mon épée, il se retourne, me regarde mollement, sans grande agressivité. J'en profite pour foncer et commencer mon ascension. En m'accrochant un peu à sa fourrure je gagne rapidement une zone de son corps où un sceau s'éclaire de bleu. Comme un appel au meurtre. Encore une fois, à ce moment là tout est simple. L'épée rentre sans encombre et une gerbe de sang noir me fait comprendre je suis au bon endroit pour lui faire toucher terre. Il se débat, me secoue dans tout les sens, mais quelques coups de lame plus tard il s'effondre. Je ne ressens aucun remord. L'intention est louable. Et puis je ne lui est pas laissé le temps de m'attaquer, cela ne signifie pas qu'il n'allait pas me réduire en miettes si je m'étais laissé faire...un phénomène étrange me fait tout de même tiquer. Une essence noire s'échappe du corps du colosse et pénètre en Wanda qui s'effondre. Je le vois ensuite se réveiller dans le temple où la bien aimée attend son retour à la vie, à côté d'une ombre noire qui n'est pas sans rappeler Ico.

Pourquoi ai-je décrit toute cette première partie? Et bien simplement parce que c'est le seul moment du jeu où pour moi les choses ont été simples. Au fur et à mesure, tout c'est complexifié, sans même que j'y prenne garde. Mon "moyen de transport" est devenu mon seul ami. Agro que l'on peut appeler, tapoter, féliciter. L'affecte que j'ai eu pour cet ami a grandit dès le deuxième combat. Il arrive que l'on soit obligé de le laisser en arrière. Un lac, une falaise à escalader, un temple enterré souvent nous forcent à partir sans notre compagnon. En ce qui me concerne cela s'est toujours fait à contre coeur.

 

 

 

Et puis bien sûr si certains colosses sont agressifs, forcent le combat, la plupart d'entre eux ne cherchent pas à faire un mal quelconque tant que l'on a pas attaquer le premier. On en vient alors rapidement à se demander s'ils méritent leur sort, à douter de nos actions. Mais on le fait. Parfois avec un gros remord quand on a vu leur étrange regard avant de porter le coup final, avec ses yeux tous ronds. Et puis on arrive à la conclusion que chaque bataille ne se fera pas sans tout donner. Non content d'être parfois durs à trouver, les géants sont de plus en plus beaux, mais aussi de plus en plus complexes. Arrivent alors des moments absolument dantesques, quand on a saisit quoi faire et que la chose se réalise, on se retrouve frissonnant entraîné par la musique de Kow Otani, une des plus belle OST que j'ai pu entendre de ma vie. Jusqu'à ce que l'on reproduise David contre Goliath, avec toujours la même issue. Ce retour dans le temple toujours plus peuplé au fil de nos barbaries que l'on a le temps de tourner dans sa tête lors du prochain voyage. Jusqu'à ce que la quête du colosse suivant prenne le pas sur les états d'âme du précédent.

Ses moments de vides, de rien, beaucoup ont put s'y ennuyer. Je dirais qu'ils sont en fait tout. Ce qui nous fait prendre conscience que tout se joue entre nous et ses grandes créatures. Créatures que l'on doit traquer et non que l'on doit fuir. Tout un symbole. Finalement Shadow of the Colossus est tout a fait ainsi, tellement simple, tellement complexe, tellement pauvre, tellement riche. Symbolique, épique phénoménal, comme chacun des combats que l'on provoque.

 


Pour finir partageons comme disait l'autre. Si je devais ne choisir qu'un combat, je pense que je choisirais le passage où l'on affronte une sorte d'aigle. Perché sur une poutre géante, cerné d'eau. C'est l'un de ceux où selon moi la mise en scène est la plus magistrale. Celui ci ne bouge pas. On siffle. On brandit son épée. Et puis finalement on décoche une flèche. Il fonce en piquet et on ressent le choc violent lorsque l'on s'accroche et qu'il nous emporte dans les airs. La bataille est rude, je suis tombé à de nombreuses reprises d'une hauteur incroyable dans l'eau, pour retenter ma chance après avoir regagner péniblement le petit bout de roche sur lequel on le défi...lorsqu'il est tombé dans l'eau, j'ai ressenti une vraie tristesse encore plus qu'un remord.

Et vous quel colosse vous a le plus marqué?

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Commentaires

Sirocco
Signaler
Sirocco
Un jeu extraordinaire dans le sentiment qu'il procure, quoique parfois imparfait sur certains points, à mon goût.
Flea
Signaler
Flea
C'est peut être le meilleur jeu auquel j'ai joué (avec red dead maintenant)!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@didifrit: ça y est c'est officiel, c'est Shenmue!
didifrit
Signaler
didifrit
Et le n° 1 ? ....... Shenmue ? ^^

...il le mériterait
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Oui, mais il est super ton avatar je trouve, j'adore! (et je parle même pas du code 47 de upselo)
Numerimaniac
Signaler
Numerimaniac
upselo, c'est un enquêteur hors pair! Il a pas tort, tu avais ton pseudo avec la police Shenmue en avatar... mmhh... Heureusement que mon champi ne veut pas dire que Super Mario Bros est mon jeu préféré.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
je ne commenterais pas ce dernier message...siffle siffle...(merde grillé)
upselo
Signaler
upselo
Bon, je mise sur Shenmue alors, juste parce que tu avais repris la police pour ton avatar.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
T'as pas complètement tord à propos de la résignation...il est plus ou moins dos au mur...
Bon sinon c'est clair que la technique est pas top mais ça ne m'a pas dérangé une seul seconde. Malgré tout un petit remake HD je dirais pas non.

Et sinon, ce n'est pas Oblivion le numéro 1...il est déjà dans l'article "ceux qui auraient due y être" je j'ai publié en février (il y a un bout je reconnais). Pour te donner un indice, cet article contient aussi Okami, Hitman Blood Money, et Bioshock...
upselo
Signaler
upselo
Je ne suis juste pas d'accord avec un point : Wanda n'est pas naïf en pensant jouer à Dieu. Il est simplement résigné, prêt à tout.
Sinon, je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. La musique est une des plus belles qu'un jeu m'ait donné à entendre. Et je rejoins Numerimaniac, le deuxième colosse volant est génial, c'est mon préféré à vrai dire.
Dommage que la technique entâche un peu ce magnifique jeu. Je ne manquerai pas de prendre un éventuel remake sur PS3.

Et pour spoiler ton numéro 1, c'est bien Oblivion ?
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Justement je voulais aussi parler du deuxième colosse volant que je trouve fantastique! Avec ce moment ou on essaye de sauter sur un de ses ailerons qu'on s'agrippe et qu'il nous emporte! J'ai trouvé ce moment génial aussi!
Sinon j'ai beaucoup aimé la mécanique pour tuer le colosse bélier dont tu parles avec ce finish ou il faut parvenir à sauter sur son dos pour le mettre à terre, même si j'aime moins les deux "petits" colosses.
Comme je l'ai dit dans le comm du dessus, c'est particulièrement celui qu'il faut effrayer avec le feu qui m'a particulièrement donner du fil a retordre (pas dans le bon sens du terme xD)
J'aurais pue aussi parler du monstre sous-marin qui nous entraine sous l'eau avec des effets super beau pour le coup.
Numerimaniac
Signaler
Numerimaniac
Le colosse ailé qui ressemble à un aigle est également l'un de mes préférés. Je dirais même plus, pour avoir l'OST, que c'est celui qui a le plus beau thème, avec ces délicieuses dégringolades de notes. Visuellement, il est impressionnant, surtout cet instant posé avant le combat, où le voit au loin et où je me suis senti hésité. Puis une fois qu'il vous fonce dessus à la suite d'une provocation, tout s'enchaîne, à plusieurs centaines de mètres du sol.

Un autre que j'aime bien, justement parce que comme toi j'aime beaucoup Agro, le cheval, c'est le grand serpent de sable qui vole au dessus du désert. Il faut percer des poches pour qu'il baisse d'altitude puis le rattraper avec son cheval pour tenter de s'accrocher dessus. Il y a des nuages de sables, cet énorme corps, le cheval qui galope autant qu'il le peut et le héros prêt à bondir. Incroyable.
Un autre que j'aime bien, c'est le petit colosse "bélier", où il faut rester accrocher à des colonnes qu'il secoue avec ses charges dans une sorte de petite cité verte. Tout le jeu on est en bas et il faut essayer de grimper, là, c'est l'inverse : il ne faut surtout pas descendre! Ce colosse est un peu plus mécanique, mais j'adore les vibrations, les colonnes qui s'effondrent et l'animation de Wanda qui perd l'équilibre.

Sinon, il y en a quand même un que j'aime pas beaucoup, c'est celui dans un lac, tout à l'Est. Il ressemble à un immense crapaud et il faut se tenir sur de petits îlots, attendre qu'il nous attaque, qu'il se lève pour pouvoir ensuite s'accrocher. Très difficile, très lent aussi, je reste toujours un temps énorme contre lui. J'ai pas du capter le truc.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Justement je me suis pas attardé la dessus, mais c'est vrai que d'un point de vue gameplay en plus le jeu est quasiment parfait. Moi je n'ai eu qu'une galère dans le jeu c'est face au plus petit colosse du jeu, celui qui ressemble à un chat sauvage. Au début il m'a mis un coup de patte. Seulement Wanda met plus de temps à se relever que le colosse à de nouveau t'attaquer! Du coup si tu tombes tu prends au moins 4 ou 5 coups d'affilé et là ça passe à la crise de nerf...mais bon aucun jeu n'est parfait, celui là non plus.
LoS AnGeLiNoS
Signaler
LoS AnGeLiNoS
Clairement l'un des meilleurs jeux de ma vie également, TOUT est unique et magnifique dans ce jeu!!!!!!! J'ai adoré le 1er colosse mais je crois bien que quand tu t'accroches au 1er colosse volant et que tu pars dans les cieux avec lui, c'est un pur moment de poésie.

Petit bémol, j'ai détesté la camera à un seul moment du jeu : sur le poignet du dernier Boss, quand tu dois lui tirer une flèche dans l'épaule, elle pivote sans cesse. Je me suis énervé pendant un bon bout de temps.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris