Pixelplayer
Signaler
Jeux

En tant que fan absolu de la série à Kojima il y'a un certain risque que cet avis manquera d'objectivité, de recul. Pourtant Peace Walker n'était pas prédestiné à être mon opus favoris. Tout simplement parce-que initialement la maniabilité PSP m'a dégouté de l'experience. J'ai u beau me pousser à jouer, j'avais des crampes après 5 minutes de jeu. C'est donc après plusieures tentatives que j'ai sagement rangé le jeu dans mon armoire en me disant qu'un jour arriverait bien que je pourrais profiter de l'experience convenablement.

2 ans plus tard je viens de terminer le jeu sur ma PSVita et je me dis que cette episode de la saga MGS figure parmis les meilleurs. La vita m'a permis de passer outre la maniabilité laborieuse en assignant la visée au deuxième stick et j'ai enfin pu profiter convenablement du gameplay et de l'histoire. Niveau scenario, c'est du MGS classique. Peace Walker se situe chronologiquement après l'opus Portable Ops et avant le tout premier Metal Gear sur MSX. Big Boss vit en Amérique Latine en tant que mercenaire et dirige une petite milice privée appelée Militaires sans Frontières. Il est bien vite contacté pour investiguer sur des missions de la CIA au sein de Costa Rica. Le reste de la trame, je me garderai de vous la divulguer mais comme avec chaque episode on aura droit à son(ses) Metal Gear's.

 

Le jeu corrige à peu près toutes les erreurs de l'episode Portable Ops. L'histoire est intéressante, les missions variées et les possibilités d'appréhender chaque situation sont appréciables. Au début on se trouve parfois même un peu perdu parmis toutes les possibilités que le jeu nous offre. Entre la gestion de son armée personelle, les missions principales et annexes, la gestion de la base, la construction de son propre Metal Gear, la recherche de nouvelles technologies, etc... le jeu balance beaucoup à la figure du joueur. Il faut un petit temps afin d'appréhender le tout mais une fois passé, quel plaisir de jeu!

 

MGS Peace Walker, bien que découpé en missions courtes est tout simplement un Metal Gear Solid à part entière. Il n'a pas à rougir des autres episodes de console de salon. Le jeu est profond, long et passionnant. C'est bien simple, j'en suis à 36 heures de jeu et il me reste encore une tonne de missions à découvrir et de plans à trouver. Rajoutons à cela la possibilité d'améliorer son score sur chaque mission et on arrive à une durée de vie pour les passionnés qui pourrait dépasser les 60 heures de jeu aisément. Bref, une vraie perle.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Score2
Signaler
Score2
la difficulté n'est pas insurmontable si lon prend le temps de monter son équipe et surtout avec les evolutions des armes. Par contre pour la maniabilité, c'est clair que les sticks de la Vita aident beaucoup.
-Dan-
Signaler
-Dan-
Merci pour les impressions !
Fantastique jeu ! Mais quelle difficulté dans certaines missions ! En solo, tu te fais démonter ! :S
FuenZa
Signaler
FuenZa
Merci pour tes impressions !
J'me le suis procuré tout récemment pour 5 petits zeuros ... j'ai lancé le jeu, et OK, j'ai stoppé net l'aventure après 3 missions principales. Cette maniabilité quoi ! C'est pas l'anarchie, mais c'est pas la joie non plus. Tout comme toi, cela m'a assez écoeuré, et j'ai préféré faire une pause ... pour surement y revenir plus tard ... avec plus de morale ! hahaha

Pixelplayer

Par Score2 Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 08/12/13 à 13h38

Ajouter aux favoris

Édito

Ce blog est pour moi le recueil de ma passion. Un témoin de mes différentes expériences vidéoludiques ainsi qu’un moyen de rentrer en discussion avec d'autres accros.
Soyez le/la bienvenue!

Pxlplayer sur Twitter

Pxlplayer sur Youtube

Pxlplayer sur IOS

Mes jeux en boite

Mes attentes / Wishlist

Mon coin de jeu

Je joue en ce moment à
Battlefield 4
Persona 4 Golden
Zen Pinball

Ma liste à terminer
Assassin's Creed IV
Batman Arkham Origins

Disgaea 3
Dragon's Crown
Rayman Legends
Ninja Gaiden Sigma
Batman Arkham Origins Blackgate

Je lis en ce moment
La crise Européenne

Je regarde en ce moment
Fringe Saison 3

Archives

Favoris