Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
Cette révélation est surréaliste, néanmoins elle témoigne d'un passé glorieux où Sega pouvait se payer le luxe de se désintéresser des jeux à fort potentiel. La surabondance de hits sur Mega Drive jouait pour beaucoup dans cette désinvolture. Il y a vingt ans de cela, Mac Senour était producteur à Sega of America. Beaucoup de titres venant du Japon défile devant ses yeux, mais une cartouche retient son attention : "j'y ai joué pendant cinq minutes, peut être moins, j'ai lâché la manette des mains puis je me suis tourné vers mes collègues et leur ait annoncé que c'était le jeu de l'année. Ils s'étaient mis à pouffer de rire", témoigne-t-il désabusé dans les colonnes de Sega-16.com.
 
 
Ce jeu c'est Guntar Heroes, une référence indispensable de la ludothèque Mega Drive. Succès critique et commercial, ce hit fut maintes fois distingué par une avalanche de récompenses. Sans l'acharnement de Mac Senour, cette perle réalisée par le studio Treasure fraîchement créé, n'aurait jamais connue de carrière internationale : "tous les producteurs et producteurs associés l'ont écarté. Ce ne sont pas moins de douze personnes qui ont nonchalamment expertisé Gunstar Heroes avant qu'il n'arrive entre mes mains". L'identité graphique minimaliste du jeu avait pour beaucoup influencé leur décision : "les personnages de Gunstar étaient jugés trop petits" car dans le même temps "les développeurs avaient trouvé une astuce pour augmenter la taille des sprites du jeu Spider-man". Les homologues de Mac Senour s'étaient donc hasardés à définir leur critère de sélection sur ce maigre postulat.
 
 
Le titre de Treasure n'utilisait pas cette nouvelle technique d'affichage, il se se rattrapait sur "quelque chose de différent". La saveur de son gameplay sans aucun doute. Ce jeu à l'action trépidante ne laisse aucun répit au joueur constamment sur le qui-vive où chaque tableau est une alternance incessante de vitesses. Devant la détermination du producteur, les décisionnaires de la branche américaine donnèrent leur feu vert. Il fallait néanmoins procéder à de menus changements. Les développeurs japonais s'octroyaient une grande liberté artistique comme celle de déguiser "un Boss vêtu d'un uniforme militaire, c'était Hitler. J'ai demandé à Treasure de retirer la moustache ou de changer le personnage".
 
Gunstar Heroes a été réédité en 2009 sur les portails XBLA et PSN. Je vous invite vivement - s'il est encore en ligne - à vivre une expérience débridée !
 
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Retromag
Signaler
Retromag
oui, j'évite de me lancer à la recherche de perles rares, quand je vois ce genre de prix j'en envie de tout casser. Dire qu'avant, je croisais cette cartouche pour 20 ou 30 francs jetée négligemment dans les bas "promos" bien poussiéreux...
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Quoi ? Tu t'étonnes de voir que la cartouche Megadrive puisse coûter autant de pépettes ?
Retromag
Signaler
Retromag
quel coup d'oeil, j'avais pas fait gaffe ! ;)
Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
Je rêve ou la couleur des brassards du Ryu de ton édito a changé ?
oliveroidubocal
Signaler
oliveroidubocal
Un jeu que je ne connais même pas... À essayer donc si vous êtes unanimes!
micablo
Signaler
micablo
Merci à ce monsieur alors d'avoir sauvé ce jeu qui fait parti de mon top 10 BGE. :)
Donald87
Signaler
Donald87
Étonnant ça ...
Retromag
Signaler
Retromag
:o
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
C'eut été dommage de ne pas sortir ce jeu, il est excellent pour qui aime le genre action/plates-formes. Et la cartouche coûte un bras, trois jambes et quelques hectolitres de sang en magasin...dans les 60 euros minimum.

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris