Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
 
Zelda The wind waker est l'épisode le plus controversé de cette légendaire saga. Pourtant très en vogue à l'époque, la plastique cartoon suscita un rejet irrationnel de la part d'une catégorie de joueurs. Ce surprenant désaveu touchera au plus profond de leur chair les créatifs de la Zelda Team. Toutefois, la tendance aux réadaptations HD leur permettra sûrement de prendre leur revanche sur cette vieille polémique, non sans éveiller les craintes, encore présentes parmi quelques membres de l'équipe vedette de Nintendo, d'un nouveau fiasco médiatique,.
 
Dans les colonnes du site Wired, le chef de projet Eiji Aonuma s'épanche sur les difficultés qui ont émaillé cette production à haut risque. Initialement, ce sont les volets consensuels Twilight Princess et Skyward Sword qui ont d'abord été inventoriés. Mais leur représentation visuelle "semi-réaliste" n'a pas produit des résultats satisfaisants aux yeux de la Zelda Team. Les essais d'embellissement HD avec The Wind Waker ont apporté des résultats heureux, pas sans provoquer une certaine frilosité : "lorsque j'ai soumis cette proposition à l'équipe, il y a eu beaucoup de résistance" témoigne Aonuma.
 
Effectivement, le souvenir du démêlé avec une catégorie de joueurs est encore vif dans l'esprit de la ZT : "Ah, ce Link. Les joueurs ne l'apprécient pas". Mais c'est un tout autre son de cloche en provenance de l'équipe américaine qui fera pencher la balance en faveur de cet opus : "en discutant avec nos homologues américains [...] nous nous sommes rendu compte que la réception n'avait pas été aussi négative" à la grande satisfaction du directeur de ce projet.
 
Pour ce dernier, la prise de risque est moins élevée qu'il y a dix ans : "quand nous avons présenté Wind Waker habillé de ce style graphique, cela a provoqué une levée de boucliers chez les joueurs" en raison de son caractère novateur. Cependant : "cela fait plus une décennie maintenant, les sensibilités d'aujourd'hui embrasseront avec plus de facilité le design cartoon".
 
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

johan26
Signaler
johan26
Tu trouves que Wind Waker HD est en Cell Shading ?

Peut etre que le prochaine Zelda Wii U risque d’être de nouveau polémique si tous les fans de Zelda s'éparpillent et se divisent à chaque fois qu'il en sort un nouveau :/
Rafik
Signaler
Rafik
Je fais parti des déçu, j'avais la N64, et c'est ce choix graphique façon cartoon et un design de Link qui je trouve s'écarte beaucoup du personnage que j'ai connu sur NES, GameBoy, SNES, et N64, qui m'a fait tourner vers le PC puis vers la PS2 Slim, j'avais beaucoup aimé Zelda Ocarina of Time et son passage 3D sur N64, malheureusement, j'ai pas loupé Majora's Mask, je m'étais aussi procurer la PS1 à cette période.

A partir de la Gamecube, je suis parti voir ailleurs, puis vient la Wii m'a achevé, je reconnaissais plus le Nintendo que j'appréciais via ces précédents jeux. ^^

Par contre, il me font sourire en disant ça, vu que Wind Waker HD n'est plus vraiment en cell shading, et quand j'ai découvert Okami sur PS2, qui s'inspire beaucoup du gameplay Zelda, je l'ai trouvé supérieur au Zelda sorti depuis Wind Waker jusqu'à Skyward Sword. Dommage que Capcom n'a pas soutenu le studio Clover après ce chef d'oeuvre ... en espèrant que Platinum Game récupère sa licence ou que Capcom propose le projet de faire une suite à Platinum Game en étant leur éditeur.
johan26
Signaler
johan26
On dirait que cet épisode a divisé la communauté en deux :/ En effet c'est risqué de le ressortir
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Moi j'avais bien aimé ce Zelda tout en cell shading, avec un scénario qui renouvelait la série (qui commençait sérieusement à s'essouffler). C'est d'autant plus bizarre que les officionados de la saga ait boudés cette opus, car les deux suites sur DS furent largement basées sur ce Wind Waker et obtinrent un beau succès à l'arrivée...quel paradoxe tout de même.

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris