ALT+TAB, un blog par Pyram

Par Pyram Blog créé le 25/02/10 Mis à jour le 01/11/10 à 09h41

ALT+TAB sera consacré à une série de billets d'opinion centrés sur l'univers du gaming : ces articles auront pour but de présenter différents points de vue et d'inciter à la discussion sur des sujets qui nous seront familiers.
Etes-vous prêts à faire chauffer vos claviers ? Alors on y va...

Ajouter aux favoris
Signaler

(cet article est initialement paru ici le 18 février 2010)

Et oui, la Saint-Valentin, c'était dimanche dernier. Si vous avez eu de la chance, vous avez pu prendre du bon temps avec votre tendre moitié. Avec un peu moins de chance, vous vous êtes engueulés. Et avec encore moins, vous êtes resté seul.

Mais, ne vous inquiétez pas, les MMOs sont là !


La plupart se sont donc fait un plaisir de vous proposer des petits événements dégoulinant de coeurs et d'amour, histoire de vous aider à affronter cette douloureuse période (hum, non, je ne parle pas du débarquement des Anglais) et histoire de prendre le contrepied de tout ça, je vous propose aujourd'hui de réflêchir sur un sujet récurrent dans l'univers des jeux vidéo, à savoir : la guerre des sexes, ou plutôt : les personnages féminins et masculins doivent-ils avoir les mêmes caractéristiques en jeu, ou bien doit-il y avoir des différences si ces différences se retrouvent dans la "réalité" ? Un personnage masculin doit-il forcément être meilleur qu'un personnage féminin ou le contraire ?

La question se posait déjà dans les pionniers du MMORPG comme Everquest ou Ultima Online : les hommes, par exemple, devraient-ils être plus forts que les femmes ? Plus largement, l'exemple des jeux d'action montre qu'un choix a déjà été fait - on s'y attend en effet à ce que les filles soient plus agiles et rapides : ainsi dans Streetfighter, Chun Li est rapide mais ne tape pas très fort, Zangief est lent mais vous enlève la moitié de la barre de vie en une combo...


Mais laquelle est la vraie Chun Li ?

La question a donc été beaucoup posée et par suite énormément débattue, mais je vous avoue que les conclusions où qu'elles soient ne m'ont jamais réellement satisfait.

En réalité, je crois que ce débat recouvre trois questions liées mais tout à fait distinctes :

1. Y a-t-il des différences innées entre les hommes et les femmes ?

2. Ces différences sont-elles pertinentes dans le cadre du jeu en question ?

3. Et enfin, question la plus importante : implémenter ces différences dans le jeu le rendra-t-il plus sympa à jouer ?

Dans ce cadre, vous remarquerez que les réponses que l'on peut donner à ces questions dépendront complètement du genre de jeu pour lequel vous les posez : de fait donc, il n'y a aucune règle ou vérité générale qui puisse être appliquée dans un jeu...

1. Premièrement donc, vous devez d'abord vérifier si ces différences existent ou pas dans la réalité. Ici, il me paraît difficile de nier que *certaines* différences sont réelles : après tout, il me paraît correct de dire que les hommes peuvent *potentiellement* avoir une force supérieure aux femmes, du fait de leurs différences physiologiques. Mais en même temps, toutes ces différences ne sont pas particulièrement cruciales pour tous les jeux.



2. Dès lors se pose notre deuxième question : quelles différences sont les plus pertinentes ? Si vous créez un RPG, savoir que les hommes sont meilleurs en visualisation géométrique abstraite apportera-il quoi que ce soit d'intéressant au gameplay de votre jeu ? Je ne crois pas, et une telle différence n'a donc pas lieu d'y être.

Pareillement, même des différences réelles pertinentes dans le cadre d'un genre de jeu en général peuvent ne plus l'être pour un jeu donné : les hommes peuvent tout à fait être plus forts que les femmes en tant que groupe, mais rien n'empêche dans le particulier certaines femmes d'être plus fortes que beaucoup d'hommes (exemple : Lara Croft peut *pousser* d'énormes blocs de pierre sans trop se fatiguer... Moi je ne peux pas. Et ne parlons même pas des prouesses de Baïonnetta !).

Du coup, établir une règle en faveur d'une différence ou d'une autre peut se révéler aussi incorrect que contre-créatif dans le cadre d'un game design, et c'est pourquoi je pense qu'aucun jeu ne devrait s'appuyer sur des ficelles aussi éculées que "les mecs sont plus forts, donc de meilleurs guerriers, alors que les filles sont plus intelligentes, et font donc de meilleures magiciennes" - comme on le voit si souvent dans les RPG japonais, qui poussent la caractérisation au carcan stylistique. Ce qui nous amène à la dernière question.

3. Est-ce que ces différences rendent le jeu plus fun à jouer ? Si vous souhaitez donner aux joueurs suffisamment de flexibilité pour qu'ils puissent jouer le personnage dont ils ont envie, diminuer les capacités d'un type de personnage particulier se révèle autant stupide que contre-productif car voici une chose que beaucoup tendent à oublier : les jeux n'aspirent pas à être la réalité, au contraire, le fun et l'amusement doivent toujours avoir la priorité sur la simulation. En bref, innoculer des différences entre les sexes peut être pertinent pour un jeu de combat à la Streetfighter, mais cela l'est beaucoup moins pour un jeu d'action ou un jeu de plateforme. Tout ce qui compte au final, c'est le fun.

Quand elles sont réelles, pertinentes et divertissantes : voilà seulement dans quelles conditions les différences entre les sexes devraient être intégrées dans un jeu.



Remarque finale : vous remarquerez au passage que ce débat se pose aussi dans bien d'autres domaines. Le jeu de rôle papier s'est déjà posé cette question depuis des décennies, oscillant entre simulationnisme forcené et approximation grand spectacle. Sans parler du machisme ambiant dans le jeu vidéo (Baïonnetta, encore elle, peut autant être perçue comme une super-héroïne féministe que comme un pur outil de fan service)...

Et de même, la question des stéréotypes masculins et féminins est centrale de l'univers LGBT et des différentes identités sexuelles : un homme hétéro est-il forcément plus viril qu'un homo ? Une lesbienne est-elle forcément plus virile qu'une hétéro ? Un homo est-il plus créatif qu'un hétéro ? Une lesbienne est-elle plus masculine qu'un homo ? En réalité, il y a de tout, et peut-être bien que dans la réalité comme dans le jeu, tout ce qui importe finalement, c'est le fun.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bonjour à tous ! 

ALT+TAB sera consacré à une série de billets d'opinion centrés sur l'univers du gaming : ces articles auront pour but de présenter différents points de vue et d'inciter à la discussion sur des sujets qui nous seront familiers. 
Etes-vous prêts à faire chauffer vos claviers ? Alors on y va...

Pourquoi Alt+Tab ? Parce que c'est l'un des gestes que le gamer doit faire le plus sur son PC : switcher entre l'univers ingame et le reste (web, MSN, youporn...).

Le principe : des billets d'opinion, de type blog, seront postés régulièrement à raison d'au moins un par semaine, avec des sujets portant sur l'actualité ou la culture du jeu vidéo. Ces billets seront forcément des opinions tranchées et inciteront au débat : pas de compte-rendus fades, pas de textes mous et consensuels. Cependant, une certaine exigence sera toujours demandée au niveau de la qualité de l'argumentation et le fanboyisme reste à proscrire.

Archives