Blog de Press Start Button.fr !

Blog de Press Start Button.fr !

Par PressStartButton.fr Blog créé le 17/02/10 Mis à jour le 20/06/11 à 10h42

Toute l'équipe de cinglés de Press Start Button.fr s'invite sur Gameblog pour un blog qui vous fera (re)découvrir le site. On nous a dit que Gameblog était à nous, alors on se gène pas ! Bonne visite !

Ajouter aux favoris
Signaler
Tests

En tant que friand auditeur de Heavy Metal, il était normal que ce soit le Webmaster (autrement dit moi) qui s'y colle pour ce test de Brutal Legend.Tout d'abord, il faut savoir que le créateur du jeu n'est autre que Tim Shaffer, l'homme à l'origine de petits point'n click pas très célèbres tels que Monkey Island ou encore Day of the Tentacle. Ceci n'est pas forcément un gage de qualité mais ça s'en approche. Alors c'est parti, accrochez vos ceintures, règlez le volume à fond !

__________________________________________________________________________________________

Brutal legend (Xbox 360)

Developpé par : Double Fine

Edité par : Electronic Arts

PEGI : 18 +

UN PETIT BEAT THEM'ALL ?

brutal-legend-xbox-360-025

Le jeu se présente au départ comme un simple beat them all, comme on en sort des dizaines par mois ces temps-ci. Nous incarnons Eddie Riggs, transporté dans un monde apocalyptique après qu'un peu de son sang ait coulé dans sa boucle de ceinture. Eddie est Roadie, c'est-à-dire un technicien au service de chaque groupe de rock qui se respecte. Le Roadie accompagne le groupe en tournée, monte la scène, accorde les guitares, bref, aucun groupe ne serait ce qu'il est sans son Roadie planqué dans l'ombre.

Nous voilà donc plongé dans ce monde inspiré des plus grandes pochettes d'albums, de celles de Motorhead en passant par celles d'Iron Maiden et j'en passe. Le jeu est plutôt facile à prendre en main lors des premières heures, on tranche des streums à coup de hache et de riffs sanguinaires, on appelle notre caisse avec une combinaison de touches (ça change de Link, Epona et l'ocarina). L'humour est omniprésent, que ce soit en jeu, dans les cinématiques et même pour ce qui est de l'univers déjanté dans lequel notre héros est transporté. Je ne me surprenais même plus de devoir taper sur des ennemis "Emo", mèches brunes devant les yeux, voulant m'attaquer à coups de pelle. On appréciera le travail de Jack Black au doublage ainsi que celui des nombreux guests qui ont répondu à l'appel du ROCK ! Il faut aussi faire remarquer l'excellente OST du jeu, composée de groupes tels que Motorhead ou encore Black Sabbath.

ETRE BOURRIN, C'EST ÊTRE FIN STRATÈGE...

brutal-legend-xbox-360-244

Et puis, après quelques heures de jeu, le gameplay s'étoffe, le jeu nous propose quelques séquences originales telles que des courses poursuites en Destroymobile. Mais nous découvrons aussi avec surprise l'intégration de batailles façon RTS. Ces batailles de scènes mélangent habilement Tower Defense et RTS classique. Le principe est simple, Vous devez défendre votre scène, attaquer celle de l'adversaire. Pour ce faire il vous faut recruter des unités moyennant un coût. Pour pouvoir "Payer" ces unités il vous faudra des Fans, que vous puiserez dans un Puits à fans. Ce puits à fans, il faut vous vous l'approprier en construisant une boutique de goodies dessus. Ça va, vous suivez ? En gros, vous avez affaire à un système très proche des grand classiques du RTS grâce au fonctionnement "Ressources>Structures>Unités". Et pour diriger convenablement vos armées, votre héros héritera d'ailes lors des phases de batailles. Vous pourrez voler et revenir sur terre pour combattre aux cotés de vos petits soldats, ce qui donnera lieu à des batailles belles et épiques. A noter que ces fameuses batailles sont jouables jusqu'a 4 contre 4 sur le Xbox Live !

TOI CHEVELU, POSE TON RAT ET PREND TA MANETTE...

Au fur et à mesure, le scenario s'étoffe, l'intrigue est prenante, les personnages attachants, les rebondissements sont au rendez-vous. Le soft arbore un second degré plus qu'hilarant, et les clichés sur le heavy metal vous feront largement sourire. Les dialogues restent intéressants, et je suppose que l'excellente qualité des animations y est pour quelque chose. Les quêtes secondaires sont nombreuses, variées, et vous apporteront des améliorations pour votre Hache/Guitare/Voiture. La durée de vie du scénario principal est d'une dizaine d'heures ce qui est peu mais le mode multi-joueur ainsi que les quêtes supplémentaires rempliront au moins 25 heures de plus. Il est même possible de débloquer des Musiques supplémentaires à jouer pendant les nombreuses ballades en Tuture de l'enfer qui vous attendent dans ce monde libre et spacieux. Le jeu plaira autant aux fans de bon gros Metal qu'aux incultes du Rock, il n'est évidemment pas conseillé d'offrir le jeu à son grand cousin fan de j'eau est s'tarre et de Coule Chienne.

brutal-legend-xbox-360-203

Personnellement je regretterais seulement l'absence d'Iron Maiden dans la bande son, malgré le fait qu'un hommage leur est rendu dans le jeu. Le Héros s'appelle en effet Eddie Riggs, Eddie étant le prénom de la mascotte de ces derniers et Riggs le nom de famille du dessinateur des pochettes des Maidens (Derek Riggs). Mais ne faites pas attention à cette remarque, il manque aussi Metallica et autres, qui sont peut être encore sous contrat avec un éditeur (comme Activision par exemple, avec son Guitar Hero 17 - Rock The Emocore underground).

 

GRAPHISMES: 15/20

C'est pas au top graphiquement même si c'est artistiquement joli.

BANDE SON : 18/20

Que ce soit la musique ou le doublage, il n'y 'a rien à redire

GAMEPLAY : 16/20

On peut être dérouté par les phases de batailles qui demandent pas mal d'improvisation. Quelques petits bugs par-ci par-là.

SCENARIO : 17/20

Vraiment bon, mouvementé, imprévisible, on ne s'ennuie pas une seconde.

 

 

NOTE FINALE :

16

Un bon jeu, sur lequel on passera une trentaine d'heures, voir plus pour les fans du multi. Une aventure intéressante, un univers attachant, une esthétique irréprochable et une bande son de malade.

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Toute l'équipe de cinglés de Press Start Button.fr s'invite sur Gameblog pour un blog qui vous fera (re)découvrir le site. On nous a dit que Gameblog était à nous, alors on se gène pas ! Bonne visite ! Les Podcasts, strips, test et vidéos sont sur le blog, pour voir tout le contenu, rendez-vous sur Press Start Button !

N'oubliez pas d'aller sur Press Start Button !

 

Archives

Favoris