Premium
Le blog de SuzuKube
Signaler
(Jeu vidéo)
Super. Hot. Super. Hot.
Super. Hot. Super. Hot.
Test : Superhot
Auteur :
SuzuKube
Prix :23¤
 

Testé par : 
Note :
5
On 29 février 2016
Last modified:29 février 2016
 

Résumé :

 
 

Si vous avez terminé le jeu Superhot, vous comprendrez instantanément les références qui sont dans ce test. Car oui, j’ai été lobotomisé par ce jeu. Déjà, je vais vous dire une chose très importante : NE REGARDEZ PAS DE VIDEO DE GAMEPLAY DU JEU. Idéalement, commencez le jeu sans voir aucune vidéo, sinon, je vous propose mon let’s play qui montre les 20 premières minutes de jeu, sachant que j’ai pris 6h à terminer le jeu… Et bien entendu, ce test est Spoil-Proof ! Si vous ne voulez aucun détail sur le scénario, mais vraiment aucun, ne lisez pas le premier paragraphe 😉 !

C’est pas le spoil qui prend la mer, c’est la mer qui prend le spoil !

En effet, le problème de Superhot au niveau de sa narration, c’est qu’il utilise une façon très originale de raconter son histoire. Et qu’en dire trop sur le jeu, c’est vous gâcher le plaisir de découvrir tout cela… Et c’est 50% du charme du jeu !

Super. Hot. Super. Hot.

Super. Hot. Super. Hot.

Grossièrement, on est face à une « console » ou un « terminal » selon les termes que vous préférez, bien connu des administrateurs systèmes comme @SuzuKube, ou bien encore des hackers et autres bidouilleurs du dimanche… Et c’est là que ce jeu fait fort : Si vous avez une âme de programmeur ou de hacker, ce jeu vous parlera énormément.

Pendant 6h, le jeu m’a parlé d’addiction, m’a demandé d’arrêter de jouer, et c’est ce qui est fort : Le héro du jeu, c’est MOI ! Mais c’est vraiment moi de moi ! Y’a même des moments où je me demandais, pendant quelques secondes, si le jeu n’avais pas raison, si je ne devenais pas complètement dingue… Et je me suis retrouvé à continuer mes parties jusqu’au bout de la nuit, à 3h du matin sur mon PC… Je n’arrivais pas à voir là où la narration voulait en venir jusqu’au dénouement… Vraiment génial.

Super. Hot. Super. Hot.

Super. Hot. Super. Hot.

Je ne peux vraiment pas vous en dire plus, mais sachez que j’ai adoré le scénario et la mise en scène. D’autant plus que le jeu n’utilise que du texte, et aucune musique pour arriver à ce résultat : C’est une approche vraiment prodigieuse du jeu vidéo, et rien que pour ça, le jeu vaut sa classe S… Mais pas que !

Gameplay et Gamefeel sont les maîtres mots !

Commençons par les graphismes : S’il est évident que le style graphique a été conditionné par le budget du jeu, l’enrobage et son intégration dans la narration du jeu font qu’il est tout à fait adapté au jeu. En fait, il s’inspire des anciens jeux en réalité virtuel et cette touche rétro n’est pas un mal pour moi. Il n’y a certes pas de musiques, mais c’est amplement compensé par les bruitages du jeu, qui sont travaillés.

Super. Hot. Super. Hot.

Super. Hot. Super. Hot.

Superhot est donc un FPS où le temps se déroule au ralenti – il est quasiment à l’arrêt tant que vous ne bougez pas. Dès que vous bougez, le temps s’accélère proportionnellement à votre vitesse de déplacement, jusqu’à se dérouler en temps réel.Difficile à expliquer, mais avec ce concept, vous pourrez vous prendre pour Néo dans Matrix à esquiver les balles, récupérer le pistolet d’un ennemi au vol pour lui tirer dessus, et bien d’autres péripéties que les développeurs ont soigneusement répartis à travers 34 niveaux.

Si au début, j’ai failli enlever un point au jeu car je n’avais pas trouvé de façon de sélectionner un niveau, j’ai compris que les développeurs ont fait cela exprès pour l’immersion dans le jeu. Sachez qu’en terminant le jeu, d’autres modes sont disponibles (un mode survie, un mode challenge, et bien entendu la sélection de niveau), donc même à ce niveau, je ne pénaliserais pas le jeu ! Et niveau maniabilité, c’est juste parfait,tout se contrôle au doigt et à l’½il, et ce en 60 fps constant (heureusement vu le nombre de polygones) !

Super. Hot. Super. Hot.

Super. Hot. Super. Hot.

Pas de défaut ? T’es sûr SuzuKube ?

Ok, le jeu est un peu court pour 20¤. Je l’ai terminé en 6h, comme je vous l’ai dit en début d’article. Passé la surprise, la rejouabilité est plutôt mauvaise, le jeu n’est pas encore traduit en français, il est impossible de changer le mapping clavier qui est en Qwerty et pause des soucis pour se déplacer (sinon, il vous faut passer votre clavier en Qwerty avant de lacer le jeu), mais non, aucun de ces défaut ne m’a gâché mon expérience… Donc je les pardonne tous ! D’autant plus que le mode challenge, où l’on doit refaire les niveaux avec des contraintes, comme n’utiliser qu’un seul type d’arme, est plutôt intéressant, ainsi que le mode survie qui peut occuper quelques heures de plus…. Mais sans le côté narratif / découverte, j’avoue que le jeu perds de sa saveur…

Super. Hot. Super. Hot.

Super. Hot. Super. Hot.

Verdict (même si on le connait tous)

Classe S ! Si vous êtes un développeur, un administrateur système, que vous adorez bidouiller vos machines virtuelles, que vous avez connu Quake, REZ, que vous avez envie de vous évader dans un nouveau monde, ce jeu est FAIT pour vous. Vous passerez 5 à 6h émergé dans un univers qui sent à 200% la Science Fiction. Si vous adorez TRON (et TRON L’héritage), encore une fois foncez ! A l’image de Portal il y a quelques année, ou de Hotline Miami, on se retrouve avec un concept de jeu novateur et frais, qui ressemble à un petit oasis dans notre monde plein de titre AAA lissé au pixel près… Bref, s’il est évident que ce jeu ne parlera pas à tout le monde, il ne laissera personne indifférent. Soit on l’aime, soit on le déteste. Et moi j’en suis complètement amoureux…

Classe S

Incontournable ! Vous devez avoir ce jeu dans votre bibliothèque !

Points positifs

Points négatifs

Une ambiance et une narration parfaitement maîtrisée On aimerait que ça dure plus longtemps !
Le concept du jeu, parfaitement maîtrisé. Impossibilité de remapper les touches du clavier en AZERTY. Vraiment ?!
Les références aux années 80, plaisantes.  
La dynamique des combats, malgré le ralentissement du temps.  
Le prix, raisonnable.  

Voir aussi

Jeux : 
SUPERHOT
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

SuzuKube
Signaler
SuzuKube
Je viens d'essayer,à l'instant, j'ai beau mettre ZQSD pour me déplacer, ce n'est pas pris en compte dans le jeu... Cela dit, on peut jouer avec les touches fléchées :) !
SuzuKube
Signaler
SuzuKube
T_T J'vais finir par croire que je ne suis pas doué avec mes 6h de jeux... Sauf si Steam bug au niveau de la comptabilisation des heures de jeu ?
Spit1980
Signaler
Spit1980
1. 6h... tu t'es endormi sur ton clavier ?
2. On peut remapper les touche, il faut laisser appuyé sur Shift avant de cliquer sur "Start Superhot"
3. Héros ça prend un S même au singulier, bordel !

Sinon pour ma part j'en suis à plus de 30 heures de jeu, j'ai enfin trouvé tous les secret et il me reste deux challenges à finir, premier coup de coeur de l'année.
SuzuKube
Signaler
SuzuKube
Alors en 6h, j'ai maté tous les dossiers présentés dans le jeu, y'a ENORMEMENT de Clins d'Oeil. J'ai également joué pas mal au mode Endless, fait les challenge, Certains niveau j'ai eu du mal à comprendre... Mais oui, en ligne droite, c'est plié en 2h :) !

Après c'est mon coup de cœur, ça ne s'explique pas :) !
Poufy
Signaler
Poufy
J'attends la version VR avant de me le faire, Matrix IRL :)
Flysu
Signaler
Flysu
C'est juste parce que l'article est d'actualité qu'il a eu droit un spotlight ! C'est clairement pas une reussite ce jeu . C'est juste un ptit jeu pour les gens qui veulent changer d'air de temps en temps . On peut attendre plus d'un jeu que ce genre de mecanique . Ou on peut aller jouer à la megadrive -_-
Fachewachewa
Signaler
Fachewachewa
"Je l’ai terminé en 6h"
ce qui fait 3 fois plus que sa durée de vie ._. j'sais pas comment t'as fait.
On peut compter 30 minutes de plus avec une lecture entière du guruchat, mais ça fait tjs pas 6h *_*

"Soit on l’aime, soit on le déteste."
padacor, vu que pour moi c't'un 5-6/10. Le coté meta du jeu est pas forcément novateur ni surprenant, et apporte au final pas grand chose. C'est même super proche de hotline miami, sauf que c'est dans le monde de la VR et du hack. Tout comme le gameplay est proche d'un hotline miami 3D, sauf que le temps est arreté pour compenser la perde de vue globale du niveau.

Et le problème c'est que le gameplay a pas vraiment évolué depuis la version prototype du jeu (toujours dispo et gratuite). Il manque clairement du contenu, genre plus de types d'armes ou d'ennemis ou de niveaux ou de capacités. On est bien trop vite limité par ce que le jeu nous offre.

Sinon j'ai du mal à comprendre pourquoi tu vois l'histoire du jeu comme un truc qui plairait aux "programmeurs" (je résume un peu). Que witness soit un jeu pour designer je comprends, mais là j'ai du mal. C'est parce que les joueurs son une pseudo communauté de hacker (dans le sens où ils ont accès à des jeux crackés) ? Ce qui correspond maintenant à une majorité des joueurs PC.
Après j'comprends clairement qu'on puisse accrocher a fond au gameplay, ce qui n'est pas mon cas. J'arrive pas a passer outre les katanas qui fonctionnent pas 1 fois sur 4 et la hitbox de notre perso (des balles qu'on peut esquiver sans problème en les regardant, alors qu'elles nous touchent si elle passent à coté de notre tête...)

Le blog de SuzuKube

Par SuzuKube Blog créé le 02/04/14 Mis à jour le 26/11/16 à 06h31

By SuzuKube, Chef d'Otakugame.fr ^^ !

Ajouter aux favoris

Édito

Le but de ce blog est de partager avec vous mes connaissances sur les jeux vidéos, mes réflexions, mais aussi des bons plans pour partager avec vous mes filons pour acheter mes jeux moins cher ! C'est également une façon pour moi de vous faire découvrir la culture Otaku ;) !

 

Vous pouvez retrouver l'ensemble de mes bons plans sur mon blog, dans l'espace dédié à cet effet : http://otakugame.fr !

Archives

Favoris