Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 30/11/16 à 12h58

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Le journal du Hardware (Jeu vidéo)

Fanatec est un fabricant à part, qui vise tant les passionnés de simulation que les professionnels. Avec un positionnement clairement qualitatif et haut de gamme, il se démarque de Thrustmaster ou Logitech en proposant exclusivement des éléments séparés, et seulement disponibles en vente directe sur son site (http://www.fanatec.com). Et aujourd'hui je vous présente le Clubsport Wheel Base v2, un ensemble Servo-moteur à mettre au coeur de votre système, pour un maximum de sensations et une ergonomie hors du commun.

Présentation (niveau 1)

Avant toute chose, il me paraît essentiel de bien expliquer à quoi sert cette base, histoire de mettre à niveau ceux qui n'en n'ont pas l'habitude. Lorsque je teste un volant complet, j'ai tendance à séparer 3 éléments principaux: la roue du volant, la base et le pédalier. Le pédalier, c'est là où vous mettez les pieds (si vous l'utilisez correctement). La roue du volant, c'est là que vous mettez les mains. La base, c'est ce qui est derrière la roue du volant et le maintient sur son axe. C'est aussi la partie qui contient les différents moteurs, de retour de force comme de vibrations, mais aussi toute la gestion du volant et sa communication avec votre PC ou votre console. Autant le dire clairement, la base, c'est la base de tout.

C'est elle qui assure la compatibilité avec les plateformes (sauf dans certains cas précis que je détaille plus bas). Elle aussi qui est responsable de la plupart des sensations que vous aurez en conduisant. Elle encore qui s'occupe des informations que vous transmettez et qui assure donc votre performance en jeu. On va donc parler ici de précision, de vibrations, de retour de force, de compatibilité et d'ergonomie. Si vous désirez avoir un aperçu moins technique, je vous conseille de foncer lire ce test du bundle Fanatec, dans lequel cette base est présentée de manière plus accessible aux néophytes, et surtout accompagnée d'une roue et d'un pédalier.

Présentation (niveau 2)

Nous voici donc en présence du dernier modèle de base chez Fanatec et de l'unique modèle disponible aujourd'hui chez le fabricant. La ClubSport Wheel Base v2 fait suite à la V1 (ça on s'en serait douté) et change beaucoup de choses. Côté motorisation, on nous annonce un unique moteur brushless contre deux moteurs classiques pour la précédente, avec un couple de plus de 7Nm contre 5Nm. De plus, le système de transmission par courroies, de ventilation et d'alimention ont été totalement revisités. Côté compatibilité, cette v2 permet aussi la gestion des consoles de dernière génération (sous conditions), à savoir la Playstation 4 et la Xbox One. Les compatibilités PC et PS3 sont aussi de la partie.

A ce sujet, la ClubSport Wheel Base v2 est compatible avec le PC, en utilisant un driver propriétaire évidemment, mais aussi avec la PS3 et la PS4, quelle que soit la roue de volant utilisée. Quant à la Xbox One, sa compatibilité peut être ajoutée de deux façons: soit en utilisant un volant Xbox One comme le CSL Steering Wheel P1 for Xbox One dont le test est disponible ici, soit en utilisant le HUB universel Xbox one. L'ajout d'une telle option n'enlève d'ailleurs en aucun cas la compatibilité des autres systèmes, ce qui fait que cette base est la seule du marché actuel capable de fonctionner sur PS3, PS4, Xbox One et PC, sans modification physique lors du passage d'une plateforme à l'autre.

Design et fabrication

Pas de surprise de ce côté, on est en présence d'un très joli modèle qui dépasse largement son prédécesseur et ce qui se fait chez la concurrence. Le design général a été revu avec des matériaux plus modernes, comme l'aluminium anodisé qui compose la majeure partie du chassis et de la façade, le plastique "sablé" pour l'arrière et une vitre en PVC qui offre un joli visuel de ce que contient la machine. L'ensemble pèse 7kg tout de même, la faute principalement à la nouvelle alimentation beaucoup plus lourde et à la ventilation surdimensionnée (précaution probablement prise par Fanatec pour contrer ses anciens problèmes de surchauffe tout en réduisant le bruit de fonctionnement).

Sur son axe central, cette base peut accueillir toutes les roues de volant de la série ClubSport, dont celles prévues pour la V1, ainsi que tous les pédaliers Fanatec ou leviers de vitesse vendus séparéments. On peut aussi y adapter les pédalier Logitech des G25, G27 et G29, à condition d'utiliser un adaptateur optionnel. L'axe accepte tant les fixations à vis (comme le P1) ou à clip rapide (Quick release).

Le système de fixation de l'ensemble est multiple et pas toujours facile à appréhender avant l'achat. La base est montée d'origine sur un support métallique offrant un angle d'environ 20° vers l'arrière. Ce support est amovible et donne accès à 3 points d'ancrage en M6 lorsqu'il est retiré, et 4 points d'ancrage en M6 lorsqu'il est conservé. Le site de Fanatec contient d'ailleurs tous les détails nécessaires pour le perçage éventuel de votre support à cette adresse. Notez tout de même que l'utilisation de vis M6 de la bonne taille est obligatoire (ou quasi). En effet, lorsqu'on utilise le support, l'angle arrière empêche tout dépassement de plus de 5 mm. Et lorsqu'on ne l'utilise pas, la marge n'est que de 12 mm. Il est donc très important de bien prendre vos mesures avant d'aller à la quincaillerie.

Les possesseurs de Playseat auront la possibilité eux aussi de fixer l'ensemble sur leur support, deux au moins des embases de vis tombant directement sur des emplacements prévus. Et après quelques tests, je confirme que 2 points d'accroche, c'est suffisant. Néanmoins, on peut regretter que la fixation amovible par serrage (le clamp) ne soit pas inclus dans le package mais vendu séparemment pour la somme de 60¤. Ce dernier est très efficace en maintien et offre en plus un réglage d'angle très agréable. Si vous comptez utiliser votre volant sur divers support, c'est l'accessoire obligatoire.

Côté cablage, la base est servie avec une soupe de cable, soit une alimentation et un USBA/USBB, les deux ayant une longueur suffisante pour jouer à bonne distance de votre PC ou de votre console. Le cable USB, qui est d'ailleurs gainé avec une tresse des plus rassurantes,  a une fiche coudée. Celle ci est obligatoire pour une connexion sans risque sur la base, rendant ainsi le cable plus difficile à remplacer en cas de perte ou de problème. D'ailleurs, ce petit défaut vient du fait que l'ensemble des connexions de la base se trouve à l'avant, dans un renfoncement assez exigu qui reste très difficile d'accès lorsqu'on l'installe sur un bureau ou un support plein.

Réglages

Le Clubsport Wheel Base V2 ne possède pas de réglage direct. Pour accéder à la configuration de ce dernier, vous avez 3 possibilités:

  • Utiliser le driver PC
  • Connecter un volant équipé d'un système de réglage
  • Adapter un HUB avec système de réglage

Dans tous les cas, un PC est obligatoire pour mettre la base à jour. En effet, seul le driver PC Windows est capable d'en modifier le firmware. Ainsi, si vous connectez un système plus récent que votre base (comme le P1 Xbox One) sans la mettre à jour, ça ne fonctionnera pas. 

Néanmoins, la possibilité de régler votre base directement depuis votre volant est un avantage important. En effet, avec les différentes touches disponibles sur le HUB ou sur le volant, vous pouvez modifier tout un tas de paramètres en temps réel, et donc entre deux courses, au sein de la pause ou même en roulant (bon là, c'est plus chaud!).

De plus, la base propose 5 réglages indépendants, permettant ainsi de conserver un réglage pour un jeu précis pour en ajouter ensuite d'autres. Pour passer d'une mémoire à l'autre, il suffit de sélectionner le menu depuis votre volant ou votre HUB, puis d'appuyer sur Haut ou Bas. Simple comme bonjour.

Au sein de chaque mémoire, une batterie de paramètres sont disponibles:

  • SEN : Sensibilité du volant. Il s'agit simplement de la rotation permise par la base, celle ci allant de 90° à 900°. La base gère alors le blocage de la rotation automatiquement et les données de variations d'angle sont adaptées sans que le jeu n'ait à prendre en compte la modification. Le réglage Aut est un réglage automatique (ou sélectionné par le driver du PC).
  • FF: Force Feedback. Il s'agit de la puissance maximum délivrée par le moteur lorsque le jeu envoie des informations liées au force feedback. Cette valeur va de 10% à 100%, avec une valeur OFF qui éteint simplement cette fonction.
  • SHO: Shock. Il s'agit de la puissance des vibrations délivrées par le moteur dédié dans le volant. Cette fonction va de 0% à 100%
  • ABS: Vibrations de freinage. Il s'agit du réglage de vibration fait pour indiquer la valeur de rupture de l'ABS. Cette vibration peut être délivrée par le volant ou par un pédalier compatible. Cette valeur va de 0 à 100% pour un réglage manuel (quand vous appuyez à 100% sur la pédale, vous sentirez cette vibration) ou gérée dynamiquement par le jeu (ex: Project Cars).
  • LIN: Linéarité du signal. Cette valeur qui va de OFF à 100 modifie la courbe des valeurs centrales du volant. La valeur OFF correspond à une courbe en ligne droite, une valeur élevée réduira plus ou moins les valeurs centrales, ce afin d'éviter que la voiture soit trop réactive lors des faibles mouvements.
  • DEA: Dead Zone (zone morte): Cette valeur permet de créer une zone morte au centre du volant, afin que les rotations très faibles ne soient pas prises en compte. 
  • DRI : Drift Mode (OFF, 1, 2, 3, 4, 5): Ce mode réduit la résistance globale du volant (comme une direction assistée réglable). Il permet de donner plus de vitesse aux mouvements, avec moins d'efforts. Utile en drift, d'où son nom
  • FOR: Force: (OFF, 1, 2, 3, 4, 5) Ce réglage modifie la capacité du jeu à imposer une direction donnée au volant (comme lors d'un accident). 
  • SPR: Spring (OFF, 1, 2, 3, 4, 5) Ce réglage modifie la capacité du jeu à imposer un retour au centre (comme dans un virage où l'on doit tenir son volant)
  • DPR: Damper (OFF, 1, 2, 3, 4, 5) Ce réglage modifie la capacité du jeu à imposer une friction (comme en perte d'adhérence partielle).

Comme vous pouvez le voir, cette base offre un panel assez complet de réglages utilisateur, permettant de modifier le comportement même d'un jeu... pour le meilleur comme pour le pire. Et si cette liste peut paraître obscure, l'option devient vite indispensable et source à la fois de plaisir et de performances. Ne manque finalement que la possibilité de mapper totalement son volant à volonté.

Note sur la compatibilité:

Je me permets de vous remettre une partie de mon article sur la compatibilité du bundle Fanatec, les résultats étant rigoureusement identiques. Certaines parties du texte original peuvent néanmoins être modifiées pour coller à la base et non au reste du bundle.

Compatibilité PS3 :

La compatibilité de la base est étonnamment gérée directement par l'OS de la console. En gros, le volant fonctionne dans les menus de la console et seul le bouton PS est absent (il faut donc utiliser une manette supplémentaire pour quitter le jeu). Mais attention, changer de jeu de course peut imposer de débrancher/éteindre/rallumer/rebrancher le volant. Ca prend 15 secondes, mais c'est parfois obligatoire, la base semblant basculer automatiquement entre différents modes en fonction des compatibilités avec la PS3. Etrange...

Testé avec Gran turismo 5 et 6, et le volant P1 Xbox One, l'ensemble est immédiatement reconnu et paramétrable. Les réglages du volant dans ces jeux sont d'ailleurs grosso modo les mêmes. Les vibrations du frein sont gérées par le niveau de freinage (et ne donnent donc pas d'information au joueur) et celles de l'accélérateur sont inexistantes, pour peu que vous ayez un pédalier avec la fonction de vibration. Et pour le mapping, il faudra utiliser la configuration d'un volant concurrent, les modèles Fanatec n'étant pas représentés dans la liste. Rien de bien gênant.

Grid offre les mêmes fonctions, avec un rendu volant beaucoup plus flou (du au jeu lui même) lorsqu'on utilise les réglages de base. Mais si on ajuste le centre mort et la précision du volant, on obtient rapidement quelque chose de très jouable et de très agréable. De quoi redécouvrir ce jeu aux nombreuses qualités (quand on est bien équipé). Cependant, Grid demande obligatoirement un recalibrage complet si vous voulez éviter quelques désagréments dans les menus.

Colin Mc Rae Dirt 2 a étonnamment bien fonctionné. Je dis étonnamment parce que depuis la sortie du T500RS, plus aucun volant n'a géré ce jeu correctement, sans passer par une émulation de manette, moins intéressante en termes de sensations. Or, avec le bundle Fanatec, j'ai pu créer mes petits réglages et obtenir un résultat bien supérieur à mon G25. Trop bien.

Need for Speed Shift a lui aussi été parfaitement fonctionnel, avec néanmoins un problème d'accélérateur qui ne donnait pas toute la puissance à la voiture. Ce soucis devrait néanmoins être réglé par une mise à jour du firmware (que je n'ai pas réussie à faire... affaire à suivre donc). D'ailleurs, ce jeu m'a donné une petite information sur le type d'émulation utilisée par le volant pour être reconnu par la console (et le jeu) :

Si effectivement le CSR Base v2 se la joue G25 sur PS3, ça explique grandement sa large compatibilité sur la PS3 et en fait clairement un vrai concurrent des modèles Thrustmaster sur la plateforme.

Sinon, j'ai aussi testé F1 2015, Sega Rally Online, Dirt 3, Dirt Showdown, ... avec toujours des résultats satisfaisants, parfois des petits bugs, mais rien d'anormal par rapport à la concurrence, bien au contraire. La possibilité de modifier les différents paramètres de vibration, angle, retour de force, directement depuis le volant, est un véritable avantage pour profiter au maximum de vos jeux.

Compatibilité PS4:

La gamme Fanatec est officiellement compatible Playstation 4 mais aucun volant ne possède le sacro saint bouton PS signe du soutient de Sony. Résultat, le volant n'est pas reconnu comme une manette hors d'un jeu compatible. Ainsi, aucun moyen d'utiliser le volant dans les menus de la console, ni même dans un jeu qui ne soit pas compatible. Il faut donc systématiquement utiliser une manette PS4 supplémentaire, ne serait ce que pour sélectionner son jeu, en sortir, ou gérer le Share.

Dans Project Cars, le volant est immédiatement reconnu et paramétrable, avec les vibrations du pédalier en prime. Bon, j'avoue que je n'ai pas tout à fait compris ce qu'elles essayaient de me dire. J'ai l'impression que les vibrations de l'accélérateur signalent le patinage d'accélération, alors que celles du frein sont là pour le blocage de l'ABS... mais je ne suis pas 100% sûr de mes réglages (pourtant, j'ai fait des dizaines d'essais...).

Après un passage par la calibration du volant et des pédales (obligatoire si vous ne voulez pas avoir de surprises), le volant réagit vraiment très bien. Il faut modifier quelques paramètres pour en profiter au maximum, mais ça se fait en quelques secondes grâce au réglages directs depuis le volant. En gros, ce qui prend une bonne demi heure à régler avec un T300RS ne prend qu'une petite minute avec le système Fanatec. En effet, on évite simplement les innombrables allers-retours entre le panneau de configuration du jeu et le jeu lui même pour tester les réglages. Là, on met simplement en pause, on modifie et on enlève la pause pour tester. Un vrai régal et un énorme gain de temps.

Malheureusement, Drive Club ne fait pas partie des jeux compatibles avec la base CSR v2. Bien que le développeur soit en possession du volant (d'après Fanatec), aucun effort n'a été fait de ce côté. Une preuve que ces volants qui ne sont pas soutenus officiellement par Sony (et dont les fabricants ne payent pas le logo) n'auront pas droit au même traitement que les modèles Thrustmaster et Logitech dédiés à la PS4.

WRC 5 est lui tout à fait compatible avec le volant testé. Encore une fois, que de temps gagné grâce aux réglage directs du volant, afin d'obtenir ce qui se fait de mieux avec ce jeu (sans que ce soit incroyable non plus). La différence est flagrante avec un T300 qui, bien qu'exceptionnel à bien des égards, ne soit pas réglable indépendamment du jeu.

En résumé, la compatibilité PS4 est bonne mais imparfaite. Fanatec est un constructeur incontournable pour les simulations multiplateforme (project Cars, WRC, etc...) mais qui n'a pas vraiment de soutient de la part de Sony qui laisse alors les développeurs choisir d'adapter ou non leur jeu au volant de Fanatec. Du coup, la question de la compatibilité PS4 n'est aucunement garantie dans le futur même s'il est raisonnable de penser que les futures grandes simulations (GT Sport ou Assetto Corsa par exemple) seront bien de la partie. Lorsque cette compatibilité est avérée, la base CSR V2 offre des résultats supérieurs à la concurrence et surtout des réglages à la volée (une fonction dont j'aurai du mal à me passer désormais!).

Compatibilité Xbox 360

Malheureusement, la XBOX 360 ne reconnait pas la base, quel que soit le volant, ni dans ses menus, ni dans aucun de ses jeux.

Compatibilité Xbox One:

Dans le cas où vous auriez sélectionné un volant Xbox One ou le Hub Xbox One, l'ensemble est officiellement compatible avec la Xbox One, avec un vrai partenariat entre Fanatec et Microsoft. On s'attend donc à une compatibilité totale. En tout cas, dès le menu de la console, le volant se comporte bien comme une vraie manette Xbox One. Toutes les fonctions sont disponibles et la touche Xbox permet d'entrer et de sortir des différents menus sans le moindre soucis. Un bon point donc. Notez juste que le bouton Xbox ne permet pas d'allumer votre console.

Comme avec la version PS4, Project Cars se montre parfaitement compatible et bien adapté au jeu. Mais les fonctions de vibrations du pédalier en dynamique manquent totalement. Tout le reste fonctionne sans aucun problème.

Avec toute la gamme Forza, la reconnaissance du volant est officielle, pour peu que votre base soit à jour. La compatibilité est donc de mise. On regrette quand même qu'aucun affichage ne soit disponible au niveau de l'écran LCD comme de la LED du volant. De même, les vibrations des pédaliers sont toujours absentes. Cet affichage ainsi que les vibrations dynamiques sont désormais disponibles avec WRC 5, depuis la dernière mise à jour.

 Compatibilité PC:

L'ensemble se connecte au PC en USB. Il est possible de connecter séparément le pédalier et la base du volant. Pendant tous les tests, le driver (sous Windows 7/8) n'a jamais posé de soucis, hormis un refus de mise à jour du pédalier... toujours pas résolu d'ailleurs. Project Cars, Assetto Corsa, iRacing, DirtRally ont été testés avec succès, que le pédalier soit géré directement par la base ou en USB. Les vibrations de Project Cars sont d'ailleurs bien mieux gérées sur PC et donnent tout leur sens aux moteurs du pédalier. Pour les autres jeux, c'était moins flagrant car ils n'ont pas d'équivalent console (et sont sur ce point inférieurs à Project Cars).

Avec Mame (et donc Sega Rally), les résultats ont été concluants après une bonne dose de recherches et de modifications du mapping depuis Mame. Une fois tout bien calibré, le volant s'est enfin révélé parfaitement adapté.

Encore une fois, les configurations internes changent vraiment la donne (même si pour ce test il aurait fallu 40 slots de mémoires au lieu de 5) puisqu'on peut tout régler depuis le volant , à la volée, et tester immédiatement. De quoi transformer un volant designé pour la simulation en véritable modèle arcade. Encore une fois, seule la possibilité de remapper son volant est manquante... ce qui fait que Grid sur PC n'est pas vraiment compatible ( à cause des menus et de l'accélérateur qui ne s'entendent pas du tout).

Sensations:

Je ne vais pas détailler plus que ça, vous renvoyant encore à l'article sur l'ensemble Fanatec. Cette base est la plus versatile qui m'ait été donné d'essayer. Que ce soit grâce à son comportement de base ou aux nombreux réglages qu'elle propose, elle s'adapte à vos gouts à une vitesse ahurissante. Ce que les autres volants du marché savent faire, elle sait le faire aussi. Vous voulez un système brutal, c'est dans ses cordes. Vous voulez de la précision et de la délicatesse, pas de problème. Un petit tour dans le menu et c'est chose faite. Mieux, si le jeu ne gère pas bien les différentes forces, cette base est capable d'affiner à sa place. Rien à dire donc sur ce modèle de compétition qui offre vraiment ce qui se fait de mieux, à bien des niveaux.

Verdict:

Avec un prix certes assez élevé, cette base offre une construction solide, des matériaux de qualité, une belle finition et une technologie de pointe. De plus, son firmware propose au joueur une batterie d'outils la rendant à la fois polyvalente et spécialisable. Capable de recevoir les meilleurs accessoires du marché, entre pédaliers, volants, leviers de vitesses et frein à main, elle peut rapidement devenir le coeur de votre système de simulation. Compatible avec la PS3, la PS4, la Xbox One et le PC, elle offre en plus un accès aux meilleurs jeux du moment. Pour moi, c'est aujourd'hui le must, sans contestation possible. Reste qu'il lui manque le remapping afin d'être vraiment plus versatile et qu'une bonne dizaine de mémoires supplémentaires auraient mis tout le monde d'accord. 2 petits points qui ne changent pas la donne puisqu'à ce jour, aucun autre volant n'offre ces fonctionnalités.

 Les points forts:

  • Les meilleures sensations du marché
  • Finition et matériaux irréprochables
  • Compatible PS3/PS4/XboxOne/PC
  • Changements de paramètres en direct et mémoires de configuration
  • Plein d'accessoires compatibles

 

Les points faibles:

  • Moins plug'n play que les modèles habituels
  • Il manque une fonction de mapping indépendante
  • La compatibilité difficile à anticiper avant d'essayer
  • Les manuels en Français absents
  • Tout ça coute cher évidemment
  • Le système de fixation sur table en option.

 

Test réalisé par Olive Roi du Bocal

Note: J'essaie d'améliorer mes tests en fonctions de vos remarques. S'il vous manque des détails, des comparatifs, des tests avec un jeu particulier, signalez le moi en commentaire que je puisse y répondre. Je reste aussi super ouvert à toutes critiques ou conseils constructifs!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Laurent _X
Signaler
Laurent _X
Test parfait , je possède aussi le V2 avec le volant BMW et le F1 ainsi que le volant Hub spécial Xboxone , qu'elle plaisir de jouer sur Fanatec surtout sur Project cars (PS4) , sur Xboxone avec Forza 5/6 je trouve que le rendu beaucoup moins bon, pas aussi précis. Je partage le lien de ton test sur ma page FB Project cars

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris