Faithful World - Le pari d'un jeu vidéo à Madagascar

Par Kaiser_Gun Blog créé le 24/10/10 Mis à jour le 17/04/12 à 16h22

La question qui revient souvent est "Est-ce que les Malgaches sont capables de faire du jeu vidéo?" Nous prouverons que oui et ce blog en raconte l'histoire de ce pari complètement fou (mais pas tant que ça).

Ajouter aux favoris
Signaler

Ces dix dernières années il y a eu une explosion des écoles de conception de jeu vidéo. Si beaucoup y voyaient un parcours intéressant à faire, d'autres y voyaient une inutilité sans nom. Et pour principale cause de ce rejet pour ces personnes, la créativité n'est pas quelque chose qui s'apprend. Il y a du vrai et du faux.

Mon amie a l'habitude de me dire, lorsque je deviens trop critique sur des sujets ou projets : « Don't crush people's dream. ». Ce que je traduirai par : « Arrête de briser le rêve des gens. ».

La créativité ne tombe pas du ciel pour beaucoup, par contre elle peut s'acquérir (nuance). Il y a bien des personnes qui sont plus créatives que d'autres, on ne peut le nier. Mais à force de travail, on peut améliorer sa créativité. Chacun a ensuite ses limites créatives qu'il pourra essayer de repousser au fil du temps et de travail.

Lorsque vous concevez un jeu vidéo, voir même un mod, vous aurez toujours à faire face à des contraintes. Il y a plusieurs ordres de contraintes comme le temps alloué au projet, les compétences techniques, les exigences de contenu, les limites financiers, etc... Les mods par exemple, évitent certaines de ces contraintes, mais en rajouteront d'autres (au hasard, la gestion d'une équipe bénévole en télé-travail).

Les contraintes tant redoutées peuvent être votre meilleure arme créative. Je vais vous donner deux sujets à traiter en trente minutes.

Le premier : «  Concevez le jeu de votre choix ».
Le second : «  Concevez un jeu qui a pour thème l'écologie, qui se joue entièrement par détection de mouvements et qui ne fait pas appel visuellement à la gestion de jauge ».

Si lors d'un examen je vous donner le premier sujet, il y aurait une grande majorité de candidats à partir dans tous les sens ou encore ceux qui resteront feuille blanche pendant un long moment. Sans contraintes de temps les deux sujets sont de difficultés équivalentes. Car par la magie des choses, vos intentions deviendront des contraintes voulues (ou compléter les contraintes de base) que vous vous appliquiez vous-mêmes (« Et si je faisais un jeu sur la religion hindou ? »)

Vous seriez étonnés de découvrir qu'il est souvent plus facile de concevoir un jeu en partant d'une contrainte que d'une liberté totale quand vous êtes pressé par le temps. Et ce qui va déterminer votre créativité au début de votre carrière, ce n'est certainement pas votre super projet de fou qui fera de l'ombre à Halo et Call of Duty réunis, mais de partir des contraintes que votre supérieur hiérarchique vous aura imposé.

Et c'est à ça qu'on estimera votre créativité au sein d'une équipe et que vous allez gagner le respect et la confiance de chacun de vos collègues. Alors certes il y aura toujours ceux qui sortent du lot sans contraintes ni rien, mais là je m'adresse à tous ceux qui voudraient faire un peu de jeu vidéo.

Lorsqu'on a concevoir un nouveau jeu, j'ai toujours trouvé cela plus facile d'avoir des intentions. C'est de ces premières intentions qu'on évaluera l'originalité de votre projet. Après que la forme soit un TPS, un FPS, un RTS, un TSS ou autre est un détail technique (qui a son importance mais pas quand on écrit les premières réflexions d'un game concept, enfin c'est aussi un choix...).

Et par la suite ces intentions vont mieux vous permettre de recadrer et cadrer la cohérence de votre projet lorsque ça commence à partir dans tous les sens. C'est pareil pour les contraintes. Et la créativité c'est votre capacité à aller au-delà de ces barrières en les détournant habillement. C'est généralement ainsi qu'on voit émerger les choses les plus intéressantes.

Avoir de la créativité ce n'est pas seulement avoir une bonne idée (car tout le monde a toujours une bonne idée un jour ou l'autre) mais votre aptitude à aller au-delà de tous les obstacles que vous allez rencontrer pour la réalisation de votre idée tout en magnifiant l'idée originale dans le domaine du possible.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

bigpaddle
Signaler
bigpaddle
Toujours aussi intéressant à lire. Continue comme ça :)
Alan Kirsten
Signaler
Alan Kirsten
Les trois dernières phrases fut le leitmotiv' de Mark Zuckerberg, et nous savons tous où cela l'a mené.
Pour moi, la créa c'est ça !

Édito

Après 19 jours de travail intensif nous vous présentons enfin la version final de notre jeu spécialement réalisé pour le Edge Create Challenge 2012.

Le jeu a été réalisé par 5 de nos juniors qui il y a encore 10 mois ne pensaient pas pouvoir faire du jeu vidéo à Madagascar un jour. C’est aussi la première fois que Faithful World publie une version publique d’une réalisation 100% interne, et nous avons choisi de mettre les jeunes en avant  sur ce projet.

Les premiers retours ayant été concluant pour ce prototype auprès du public. Nous réfléchissons à une version pour smarthphone.

 

Link : http://faithfulworld.net/box

Archives

Favoris