Faithful World - Le pari d'un jeu vidéo à Madagascar

Par Kaiser_Gun Blog créé le 24/10/10 Mis à jour le 17/04/12 à 16h22

La question qui revient souvent est "Est-ce que les Malgaches sont capables de faire du jeu vidéo?" Nous prouverons que oui et ce blog en raconte l'histoire de ce pari complètement fou (mais pas tant que ça).

Ajouter aux favoris
Signaler

Le rêve et les désillusions

Game designer c'est un métier cool, voir même très cool. Mais c'est un métier extrêmement éprouvant. Le jeu vidéo est une industrie extrêmement éprouvante où les heures sup sont devenues une banalité. Certaines boîtes évitent même de les payer. Il faut donc être près à un investissement de soi (tout en n'oubliant pas de lutter pour vos droits !!).

Pour commencer le terme "indépendant" est quelque peu usurpé. Si vous voulez gagner votre vie dans le jeu vidéo il aura toujours un minimum de contraintes financières. Car en vivre, ça veut aussi dire en vendre et gagner son pognon. Le tout expérimental n'est pas toujours ce qui marche du premier coup si on veut écouler le nombre d'exemplaires nécessaire pour se retrouver au point mort d'investissement. Seul est réellement indépendant le développeur amateur ou celui qui fait son mod sans contraintes aucune, juste par plaisir de faire son petit jeu. Le plus grand bonheur est bien sûr que des éditeurs se disent : "Wow, c'est vraiment pas mal ce qu'ils ont fait comme mod, ça vous dit qu'on les engage/finance ?"

Demandez vous alors combien de Portal et de Counter-Strike pour l'ensemble des mods qui sortent chaque année ? Dites-vous aussi que rajouter une super feature à votre jeu favori ne suffira pas. Car les éditeurs/développeurs auront largement de quoi le faire sans votre aide.

Une chose aussi (et qui est constamment vécue), dites vous toujours qu'il y a quelque part dans le monde une autre équipe qui travaille sur les mêmes intentions de jeu que vous. Et là vous n'avez pas énormément de solutions :
- soit vous sortez votre jeu avant eux.
- soit vous allez devoir creuser jusqu'à ce que ça aille bien au-delà de la subconscience humaine.

Dans les deux cas c'est dur et vous allez en baver. Faites toujours un tour sur les sites ou les blogs qui traitent des jeux vidéo indépendants, on ne sait jamais. Rester à l'écoute durant les différents salons de jeu vidéo vous pourriez tomber sur des surprises à votre désavantage. Bref, ne vous enfermez jamais dans votre cocon la tête dans les guidons. C'est augmenter le risque de se prendre un mur.

 

Et faire une école de jeu vidéo pour atteindre le Graal ?

Faire une école de game designer, ça peut vous aidez. Mais généralement ce qu'on engage ce n'est pas votre diplôme mais vous en premier.

Une chose très importante : En tant que concepteur de jeu votre premier ami sera Word (ou tout éditeur de texte, je ne fais pas de préférence). Et des mécaniques de jeu  vous allez en écrire jusqu'à plus soif.

Mais des jolis documents n'ont jamais fait un jeu. C'est juste potentiellement un jeu bien construit. Si vous voulez vous lancer dans le jeu vidéo indé, vous devez au minimum savoir coder. (C'est tout aussi valable pour être compétitif sur le marché du travail.)

Alors oui, la super solution serait d'engager toujours le nombre de programmeurs nécessaire. A moins que vous ne soyez le fils d'un banquier/pharmacien/Guillemot, vous n'avez pas une réserve de cash quasi-illimité pour votre jeu. Et durant le développement il se peut qu'il y ait un blocage au niveau de la prog. Et là, il est toujours plus aisé de venir en coup de main à vos programmeurs. Alors certes je ne dis pas qu'il faut que vous mettiez forcément la main dans leurs codes mais au moins que vous puissiez avancer sur des tâches ou du debug simples. En poussant cette logique plus loin, connaître un peu de code ou de script vous permettra de prototyper un petit jeu sans personne. Ce qui vous aidera a recruté par la suite si le concept de votre jeu intéresse du monde.

Je ne peux donc que trop conseiller à ceux et celles qui veulent être game designer de s'y connaître un peu en code ou en script.

Maintenant pour ceux qui se disent que ce n'est vraiment pas la peine (généralement ceux qui rêvent d'être Miyamoto), je vous conseille de commencer dès maintenant à schématiser des concepts sur des logiciels tels que Game Maker. Flash et ActionScript sont pas mal aussi, mais il faut mettre au moins un peu de soi dans l'ActionScript. Là je vous dirige en premier sur ce qui est simple et gratuit.Cela vous permettra de faire un jeu sans forcément être un dieu du code/script. Les actions de basent sont sous forme de gros bouton en drag-n-drop.

Je ne peux que trop vous conseillez de suivre Little Big Planet 2 aussi. Cela pourrait vous être utile si vous envisagez de vous présenter à un concours d'entrée d'une école de game design. Alors ce n'est pas y jouer qui est important, mais de construire des concepts autour (map ou jeu).

Mais n'oubliez jamais, cela n'est qu'un aperçu pour que vous puissiez prendre conscience de l'ampleur de la tâche qui attend une équipe de développement.

Si vous avez le coeur de vous lancer dans un petit jeu, n'hésitez pas à partager :)

Que vous vous lanciez seul dans le développement de jeu vidéo ou dans une école, le plus important tant que ce n'est pas encore votre première source de revenus est de connaître vos propres limites face à diverses contraintes et apprendre à aller au-delà.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Kaiser_Gun
Signaler
Kaiser_Gun
Merci d'être passé :)

Je prépare notamment un billet sur la créativité qui fait suite à celui-ci.

A bientôt alors :)
bigpaddle
Signaler
bigpaddle
J'ai tout lu et j'aime beaucoup ta vision des choses.

Et hop en favoris, je reviendrais faire un tour de temps en temps ;)

Bon courage pour la suite .

Édito

Après 19 jours de travail intensif nous vous présentons enfin la version final de notre jeu spécialement réalisé pour le Edge Create Challenge 2012.

Le jeu a été réalisé par 5 de nos juniors qui il y a encore 10 mois ne pensaient pas pouvoir faire du jeu vidéo à Madagascar un jour. C’est aussi la première fois que Faithful World publie une version publique d’une réalisation 100% interne, et nous avons choisi de mettre les jeunes en avant  sur ce projet.

Les premiers retours ayant été concluant pour ce prototype auprès du public. Nous réfléchissons à une version pour smarthphone.

 

Link : http://faithfulworld.net/box

Archives

Favoris