La tête dans le cloud

Par nuajeux Blog créé le 16/05/19 Mis à jour le 13/09/19 à 18h19

Blog spécialisé dans le cloud gaming de Microsoft, Sony, Nintendo et Stadia !

Ajouter aux favoris

Édito

La nouvelle révolution ludique est en marche ! 

Archives

Catégories

La tête dans le cloud
Signaler
cloud gaming (Jeu vidéo)

 

La fin programmée des consoles de salon pousse les candidats au cloud gaming à investir massivement dans une offre éditoriale exclusive. Cela afin que les joueurs puissent toujours reconnaître « l’expérience ludique » d’une marque au-delà d’un dispositif propriétaire, autrefois ciment identitaire d’un constructeur. Un état de fait qui oblige Microsoft à repenser sa stratégie commerciale basé sur un écosystème fermé…

Selon Phil Spencer, responsable charismatique de la branche Xbox, le jeu en nuage se caractérise par son inéluctabilité, appelant en conséquence un changement de paradigme. Ainsi, c’est moins la commercialisation d’un système que la « connaissance des habitudes de jeu » qui devient désormais la priorité, précise le haut dirigeant dans les colonnes de Gamespot.com. Pour atteindre cet objectif, un travail de dissociation de la marque Xbox au hardware est entrepris. « La Xbox est en réalité une marque de jeux plutôt qu’une plate-forme et ce depuis plusieurs années » rapporte Carter Rogers du cabinet d’études SuperData au site GameDaily.biz. Pour preuve, « Microsoft insiste moins sur le nombre de Xbox vendue que sur la croissance d’abonnés à ses services en ligne ».

Et quel autre OS commun à tous ces supports indifférenciés si ce n’est Windows pour standardiser le mode de fonctionnement de xCloud ? « Peu de temps après le lancement de la Xbox One, Microsoft a déclaré adopter une stratégie axée sur les systèmes d’exploitation (…) si l’entreprise peut gagner de l’argent en exécutant/hébergeant des jeux Sony et PSNow voire même des titres Nintendo sur Azure, elle le fera » , estime Lewis Ward d’IDC. D’autres ambassadeurs (ou chevaux de Troie, c’est selon…) comme l’adaptation de titres propriétaires sur écosystème concurrent ont pour dessein d’attirer les joueurs vers « l’expérience Xbox ». La pérennité du succès de Minecraft « valide l’évidence de cette politique. Il est préférable de laisser les utilisateurs jouer et dépenser sur format rival plutôt que de passer à côté d’eux » enchérit l’analyste.

Cette transformation de la marque Xbox (alors que la valorisation du hardware était jusqu’ici son crédo) ne sonne pas pour autant le glas des consoles propriétaires. Xbox Scarlett reste la plate-forme de choix pour profiter pleinement de l’expérience Xbox. Le temps pour xCloud d’atteindre une taille suffisamment critique pour que le passage de relai entre ces deux générations de technologie puisse s’opérer.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

funvgame
Signaler
funvgame
@ferio : "cela a un impact négatif sur la nature"
Non pas complètement. Chez MS, la moitié des datacenters sont sous énergie renouvelable et MS veut passer à 70% d'ici quelques années : https://www.zdnet.fr...20-39883543.htm

De plus, il n'y a pas 150 millions de personnes qui jouent en même temps donc il n'y a pas besoin de 150 millions de machines mais peut-être 20 fois moins et donc 20 fois moins de plastiques et matériaux lourds nécessaires pour faire jouer autant de monde, en revanche ces serveurs doivent fonctionner 24h/24 au moins pour une partie.

Je doute qu'il y ait 50% de consoles qui sont alimentées par les énergies renouvelables chez les particuliers !
ferio
Signaler
ferio

On y vient tout doucement, et cela sera le cas...on pense toujours à sa propre personne, mais des millions de gens n'ont rien à foutre du physique, de collectionner un jeux, un Br,un livre....ils consomment et passent à autre choses.
Je le comprends très bien, moi le 1er je regarde par exemple Le goty Gow, je l'ai toujours il prends de la place je n"y rejouerais jamais, et invendable a un prix convenable (ex enseigne de jv connu) donc si j'avais pu le faire dans un abo type gamepass, j'aurais signé des 2mains

Oui en effet mais il y a un autre soucis c'est que notre façon de consommer via des serveurs :

 

Lecture de vidéos en très gros formats

 

Jeux en streaming en très hautes résolutions

 

Bah cela a un impact négatif sur la nature et donc ce ne sera pas une solution pérenne sur la longueur ! 

 

 

Mais comme tu le dis indirectement on préfère penser à notre propre personne :D

 

PS : Ce message n'est pas un tacle envers ton avis ;)

Fredji
Signaler
Fredji
On y vient tout doucement, et cela sera le cas...on pense toujours à sa propre personne, mais des millions de gens n'ont rien à foutre du physique, de collectionner un jeux, un Br,un livre....ils consomment et passent à autre choses.
Je le comprends très bien, moi le 1er je regarde par exemple Le goty Gow, je l'ai toujours il prends de la place je n"y rejouerais jamais, et invendable a un prix convenable (ex enseigne de jv connu) donc si j'avais pu le faire dans un abo type gamepass, j'aurais signé des 2mains
funvgame
Signaler
funvgame
Quand tu vois pointer des Google et Amazon dans le JV, et que tu t'appelles MS, tu es obligé d'y aller c'est inéluctable. Et si le cloud gaming prend comme la SVOD a pris, ben t'as plutôt envie d'être à la place du Netflix du JV qu'à celle de ceux qui tentent de survivre à côté...
gepoil
Signaler
gepoil
+1 moi aussi j'en veux pas mais on l'aura au final... Ensuite faut pas oublier que c'est pas pour demain que tout sera en cloud sinon ils perdront la moitié des consommateurs actuels vu que tout le monde n'a pas forcement une connexion adequate.
ixaxaar
Signaler
ixaxaar
L'ineluctabilité n'existe pas, il faudra convaincre beaucoup de monde avant ça et pour ma part je n'en suis pas... Jouer via un abo type Netflix? Le plus tard possible, jamais serait le mieux
Et windows en standard tout partout, ce cauchemar...